0
0
0
s2smodern

Avec cette nouvelle réalisation, NOTHING MORE a la lourde tâche de proposer une suite à leur album de 2013 qui avait suscité, notamment ici par l'intermédiaire de la chronique de Pascal, des critiques unanimement dithyrambiques.

Après l'intro rapide que constitue (Ambition ; Destruction), Do You Really Want It entame réellement ce The Stories We Tell Ourselves d'une manière plutôt classique pour qui apprécie le groupe : une basse groove-metal, le chant typé de Jonny Hawkins plutôt aigu et toujours aussi impliqué, des samples enrichissant les ambiances, de la mélodie et de la puissance musicale ultra maîtrisée.

Sur les 18 titres proposés, tous ceux confrontant des concepts antagonistes et entourés de parenthèses sont en fait des intermèdes servant à relier les titres et leurs thèmes. Let' em Burn, le deuxième véritable morceau et l'un des moments forts de ce CD, démontre à quel point le groupe maîtrise son sujet : voix, guitare, basse, batterie, production, richesse sonore, qualité mélodique, le niveau est encore cette fois stratosphérique.

Après les sauvages Ripping Me Appart et Don't Stop, qui propose un excellent duel vocal avec Jacoby Shaddix (PAPA ROACH), Funny Little Things, Still In Love et Fadein/Fadeout semblent apporter une relative tranquillité, mais pas pour longtemps puisqu’ils évoluent rapidement vers ce Metal très identifiable gorgé d'influences pop/rock/prog/electro.

Seul Just Say When, joli duo intimiste voix/guitare acoustique renforcé vers la fin par des instruments à corde, est finalement plus calme.

Me reste à citer The Great Divorce, Go To War, Who We Are et Tunnels, au refrain entêtant, tous les quatre recommandables.

L'album de 2017 pour ma part, un ton au dessus du précédent, un truc en plus difficilement descriptible et une réussite de bout en bout. Pas de temps morts, un album qui s'apprécie rapidement mais qui distille ses subtilités mélodiques, ses variations d'ambiance et son inventivité sonore au gré des écoutes.




Tracklist : Line Up :  

1. (Ambition ; Destruction)
2. Do You Really Want It?
3. (Convict; Divide)
4. Let 'em Burn
5. Ripping Me Apart
6. Don't Stop (featuring Jacoby Shaddix)
7. Funny Little Creatures
8.(Reac t; Respond)
9. The Great Divorce
10. Still in Love
11. (Alone ; Together)
12. Go to War
13. Just Say When
14. (Accept ; Disconnect)
15. Who We Are
16. Tunnels
17. (End ; Begin)
18. Fadein/Fadeout

Jonny Hawkins (chant)
Mark Vollelunga (guitare)
Daniel Oliver
(basse)
Ben Anderson (batterie)

am

 

Label :

Eleven Seven Music

Sortie :

15/09/2017

Production :

Jonny Hawkins et Nothing More



Discographie :

Shelter (2004)
Save You/Save Me (2007)
The Few Not Fleeting (2009)
Nothing More (2013)
The Stories We Tell Ourselves (2017)


Liens multimédia - videos

Go To War : 

Don't Stop : 

Fade In/Fade Out : 

SITE OFFICIEL

http://nothingmore.net/

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 480 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)