0
0
0
s2smodern

Avant d’évoquer le dernier The Night Flight Orchestra, Skyline Whispers sorti en 2015,

j’ai pensé qu’il était bon de revenir sur le premier qui date de 2012, Internal Affairs. J’ai découvert ce groupe il y a peu de temps et franchement, je suis fan !!! Pourtant, à la base, ces Suédois ne me donnaient pas envie ayant en leur rang des membres de Soilwork ou de Mean Streak des groupes qui sont loin très loin d’être ma tasse de thé !!! Même le physique des types est loin d’être dans le genre « joli minois » à faire du FM ou de l’AOR, ça sent plutôt le bucheron !!!

Dès qu’on met le cd, on est transporté. Transporté dans les années 70 et début 80 et on se dit que ces Suédois ont vraiment tout compris et qu’ils ont dû s’enfiler des kilomètres de bon vinyles entre pop rock, hard, AOR, Westcoast ou classic rock. Les influences sont diverses mais le dénominateur commun à tout cela c’est le sens de la mélodie car même les titres le plus hard sont toujours excellents comme le morceau qui est un peu la pierre angulaire, Transatnlantic Blues. Cette compo qui dure plus de 8 minutes est un peu le résumé de ce qu’est capable le groupe. Un couplet soft avec un chant bien posé puis des envolées dans le hard, dans le blues. Mais que dire du reste ou franchement je me régale de plus en plus au fil des écoutes avec le rock and roll California Morning mais aussi le tube incontournable 1998. Alors là, quelle claque ce titre. Rien à voir avec notre victoire en Coupe Du Monde mais putain quel morceau avec un peu d saxo sur la fin, parfait. Même le côté limite disco est totalement assumé avec le très bon Internal Affairs. Bjorn Strid le vocaliste, sans en faire des tonnes, est absolument remarquable car son timbre se marie à merveille avec tous les genres. Mais le point fort demeure la construction musicale des morceaux. Il y a toujours des surprises au sein de chaque titre avec des apports d’instruments qu’on attendait pas ou bien des trouvailles de productions bluffantes. On se dit « tiens ça ressemble à ça, tiens ça à ça… » mais au final les références sont tellement assumées et digérées qu’il n’y a aucun plagiat.

On est dans une sorte d’hommage musicale à une période sans que cela fasse vieillot et passéiste. Bref, une grande réussite à écouter absolument !!!

Tracklist : Line Up :  
01.Siberian Queen
02.California Morning
03.Glowing City Madness
04.West Ruth Ave
05.Transatlantic Blues
06.Miami 5.02
07.Internal Affairs
08.1998
09.Stella Ain't No Dove
10.Montreal Midnight Supply
11.Green Hills Of Glumslow
12.American High


David Andersson (guitares)
Jonas Kallsback (batterie)
Bjorn Strid (chant)
Sharlee D'Angelo (basse)
Richard Larsson (claviers)
am

 

Année:2012
Label:Coroner Records
Production:The Night Flight Orchestre

Discographie :

Internal Affairs 2012
Skyline Whispers  2015
Amber Galactic (2017)
Sometimes The World Ain't Enough (2018)

Aeromantic (2020)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 549 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)