0
0
0
s2smodern
CANDY Whatever Happened To Fun« Au pays de Candy, comme dans tous les pays, on fait de la musique aussi.
On sort un album et c’est fini… ». Premier couplet d’un petit air qui pourrait s’adapter à pleins d’artistes et de groupes. Candy est un groupe Américain fondé en 1981 par Kyle Vincent, Jonathan Daniel, John Schubert et Geoff Rexx Siegel. Ce dernier sera remplacé par Gilby Clarke assez rapidement. Il faut attendre 1984 pour qu’ils signent un deal avec RCA pour qu’un album voit le jour en 1985, Whatever Happened To Fun.
Le titre qui porte le même nom que l’opus passera assez régulièrement sur MTV mais le groupe ne bénéficiera pas de l’appui assez important de sa maison de disque. Du coup Kyle Vincent quitte la galère pour voguer vers une carrière solo. Le band engage Ryan Roxie en nouveau guitariste et c’est Gilby Clarke qui prend le poste de chanteur. Plusieurs démos sont enregistrées, mais sans plus. En 1987, Clarke s’en va pour former Kill For Thrills et les autres partent chez Electric Angels. C’est donc la fin de Candy et ce de façon définitive. Il faut dire qu’en plus des problèmes de label, le groupe était parti sur des bases assez bancales. Leur look était totalement glam, mais ils faisaient de la pop. Kyle Vincent étant un fan des Raspberries et autre Cheap Trick il voulait s’orienter vers ce type de musique alors que Gilby Clarke était plus axé sur le hard rock. Difficile de marier les deux. On peut dire que Clarke avait gagné la bataille du look et Vincent celle de la musique. En effet, avec ce Whatever happened To Fun réédité par Rock Candy, pas de hard rock mais une power pop inspirée qui rappelle Phil Seymour ou The Rubinoos. J’avais découvert ce groupe grâce a une compil sortie en 2003 baptisée Teenage Neon Jungle mais qui est aujourd’hui introuvable. Merci donc à Rock Candy de me permettre d’avoir ce petit bijou de pop classieuse comme je les aime. C’est frais, léger, ça sent bon le soleil et l’ambre solaire et on se délecte de Whatever Happened To Fun, American Kix, Kids In The City ou Electric Nights. Tous ces titres sont bien dans la lignée de la carrière solo de Kyle Vincent après l’album A Night Like This qui était très FM.


Tous les fans de power pop doivent jeter une oreille sur ce superbe album qui sera le seul et qui est un peu court (9 titres). Excellente réédition. A noter que l’album d’Electric Angels va aussi être réédité ces mois-ci par Rock Candy.





Tracklist : Line Up :  
01.American Kix
02.Turn It Up Loud
03.Whatever Happened To Fun
04.Last Radio Show
05.Kids In The City
06.Weekend Boy
07.First Time
08.Electric Nights
09.Lonely Hearts

Kyle Vincent (chant,piano,saxo)
Gilby Clarke (guitares)
Jonathan Daniel (basse,claviers)
John Shubert (batterie)

am

 

Label : Candy
Sortie : 1985 Réédition 2012
Production : Teeth


Discographie :

 Whatever Happened To Fun (1985)


Liens multimédia - videos    

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 951 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)