0
0
0
s2smodern

De temps en temps, il existe des albums qui vous collent aux oreilles et qu’on a bien du mal à laisser de côté pour passer à autre chose.

Ce Kaléidoscope Heart de Sara Bareilles en fait partie pour moi. Cette chanteuse, auteur, compositeur interprète Américaine m’avait déjà fait forte impression avec son second album Little Voice en 2007. La voix, les compos tout m’avait impressionné chez elle. De plus, son instrument étant le piano, je retrouvais chez  elle un peu de Billy Joël, de Born Crain ou de Van Velzen. Tantôt soft, tantôt jazzy, tantôt pop, tantôt folk les ambiances se faisaient nombreuses mais toujours au service de mélodies inspirées. Kaléidoscope est sorti en 2010 et ce n’est que cette année que je l’ai découvert. Si Little Voice était un bon album, celui-ci est pur chef d’œuvre. Cela faisait très longtemps qu’une chanteuse ne m’avait pas autant scotché. Sara Bareilles nous  filent le frisson sur des ballades magiques comme avec Breathe Again ou bien la folk song Basket Case. Elle nous donne du peps sur Gonna Get Over You ou King Of Anything. Mais là ou elle excelle c’est sur des mids tempos ou le piano tient une place primordiale. Les hits s’enchaînent comme avec Uncharted, The Light, Say You’re Sorry ou bien Machine Gun. J’écoute cela en boucle en priant pour que cela ne s’arrête jamais. C’est bien simple depuis Amy Grant ou Shania Twain je n’avais pas été autant séduit par une chanteuse. Le talent, la grâce dans le sens ou la jeune fille n’a pas l’air de se prendre la tête (conf ses clips), on ne peut être que sous le charme de cette fille encore inconnue en France mais qui mériterait pourtant une autre exposition. Il y a quelques années des filles comme Vanessa Carltton avaient franchi les portes de notre Top 50 pourquoi pas elle ??? Vous me direz en France on préfère Camille et son Allez, Allez, Allez.

Quand on entend cette dernière on se dit rapidement qu’une fille comme Bareillesne percera jamais en France. C’est cuit et plus le temps passe, je pense que pour la musique je ne suis plus Français depuis  fort longtemps.

Ps : La citation sur Camille a été faite exprès dans le sens ou Bareilles propose ce que j’ai entendu de mieux en féminin depuis fort longtemps et Camille le pire. Je vous invite à aller voir le clip du titre précédemment cité pour vous faire une idée. Personnellement, je n’en suis encore pas revenu. Rire ou pleurer j’hésite. De plus, cette fille est adulée par l’intelligentzia Parisienne qui trouve que tout ce qu’elle fait est magnifique, alors je dis respect !!!! A côté d’elle Vincent Delerm c’est de l’AOR !!!!



Tracklist : Line Up :  
01.Kaleidoscope Heart
02.Uncharted
03.Gonna Get Over You
04.Hold My Heart
05.King Of Anything
06.Say You're Sorry
07.The Light
08.Basket Case
09.Let The Rain
10.Machine Gun
11.Not Alone
12.Breathe Again
13.Bluebird
Sara Bareilles (chant,piano)
                    +
Victor Indrizzo (batterie)
Justin Meldal Johnssen (basse)
David Levita (guitares)
Blake Mills (guitares)
Tom Scott (saxo)...

am

 

Label : Eoic
Sortie : 2010
Production : Neil Avron


Discographie :

Carefull Confessions  (2004)
Little Voice  (2007)
Live At The Fillmore  (2008)
Kaleidoscope Heart  (2010)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  


Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#1 Eric Berger 10-02-2012 15:59
A l'heure où plein de groupes de Pop comme Coldplay ou Keane se perdent dans une Pop pleine d'artifices, cette demoiselle nous balance une Pop des plus rafraichissantes, pleine de légéreté mais non dénuée d'intérêt.
La chanson The Light est un véritable bijou, une des plus belle chansons dans ce genre musical sur ces dix dernières années.
Alors je suis comme Fab, complètement sous le charme de Sara Bareilles et je vous invite à succomber à votre tour.

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 716 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

FB RockMeeting

Commentaires

  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Bienvenue Walt dans l'équipe ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)