0
0
0
s2smodern

Il y a deux stars sur ce live. La première, c’est le lieu The Shae Stadium.

L’enceinte est créé en 1964 à New York et accueillera d’un coté le Base Ball et de l’autre des concerts. Ce sont les Beatles en 65 qui seront les premiers. En 2008, le stade ferme ces portes et donc c’est l’occasion pour la deuxième star de donner le dernier concert dans cet enceinte magique, j’ai nommé Billy Joel. Je parle ici de star, je devrais dire monument pour les USA. En effet, on ne se rend pas compte combien cet artiste est populaire aux States. On le connait bien en France mais c’est du pipi de chat en comparaison de l’aura qu’il peut avoir au pays de l’oncle Sam. Pour moi ce type fait partie de mon panthéon musical depuis longtemps. Alors, certes, ce n’est pas de l’AOR ni même de la Westcoast ni de la pop mais tout cela à la fois. J’ai la discographie complète du bonhomme qui a commencé en 71 avec pas moins de 13 albums studios plus quelques lives au compteur. Joel a d’ailleurs décidé depuis la sortie en 93 de River Of Dreams d’arrêter sa carrière discographique studio. Ce live a été enregistré en 2008 et sort maintenant en format CD, ou bien CD+DVD ou Blue Ray. J’ai toujours beaucoup aimé Joel en live avec en point d’orgue le magistral Millenium Concert enregistré pour le Réveillon de l’an 2000 et qui est tout bonnement monstrueux. Billy Joel est un grand musicien et compositeur qui a pour moi engendré des types comme Marc Cohn, Bruce Hornsby ou des groupes comme Five For Fighting. Il a un répertoire exceptionnel et on peut puiser dans tous les albums pour se faire une playlist de rêve. De plus, il sait s’entourer et ce live le prouve. Au niveau des musiciens que du lourd... Dave Rosenthal aux claviers que les amateurs de Rainbow et Red Dawn connaissent parfaitement, Mark Rivera un saxophoniste de cession très connu, Crystal Taliefero choriste et percussionniste de renom ayant officiée longtemps avec John Mellencamp et Chuck Burgi à la batterie qui joua avec Rainbow, Blue Oster Cult et Balance. Une pléthore de zicos talentueux que Joel agrémente d’une section de cuivres et de cordes pour donner encore plus de relief à son concert. Avant de revenir sur les titres de Joel , il faut parler des invités qui sont nombreux sur ce live. Tony Bennet pour New York State Of Mind, John Mayer pour This Is The Time, Garth Brooks pour Shameless et honneur à ceux qui ont ouvert ce stade avec Paul Mac McCartney pour I Saw Her Standing There et pour le final avec Let It Be. Sur le DVD 3 autres guests en bonus avec Steven Tyler pour Walk This Way, Roger Daltrey pour My Generation et John Mellencamp pour Pink Houses. Toutes ces interventions tiennent la route avec une préférence pour Mayer qui est un putain de gratteux, Tyler en pleine forme et Mellencamp car j’adore ce titre.

Pour le reste Joel déroule ses standards comme Allentown, My Life, Scenes From An Italien Restaurant, River Of Dreams, We Didn’t Start The Fire ou bien Piano Man. Par contre il innove un peu en reprenant des titres peu connus de ses albums comme Zanzibar, Summer Highland Falls, Captain Jack et même Miami 2017 qu’il ne joue pas souvent. Ceux qui aiment Richard Marx connaissent ce titre qu’il a repris de façon remarquable sur son album Paid Vacation. L’interprétation est aux petits oignions, le show en lui même est efficace mais sobre bref on passe un très bon moment comme certainement ceux qui étaient dans le stade ce soir la.



A défaut de pouvoir entendre un nouvel essai studio de Joel, on peut se délecter de ces quelques lives que le monsieur nous délivre de temps en temps. Je ne saurais trop vous conseiller de jeter une oreille sur les studios de cet immense artiste Américain qui est pour moi un pianiste et mélodiste hors pair. L'Angleterre a Elton John, les States ont Billy Joel!!!!



Tracklist : Line Up :  
01.Prelude/Angry Young Man
02.My Life
03.Summer Highland Falls
04.Everybody Loves You Now
05.Zanzibar
06.New York State Of Mind
07.Allentown
08.The Balald Of Billy The Kid
09.She"s Always A Woman
10.Goodnight Saigon
11.Miami 2017
12.Shameless
13.This Is The Time

CD2

01.Keeping The Faith01.Prelude/Angry Young Man
02.My Life
03.Summer Highland Falls
04.Everybody Loves You Now
05.Zanzibar
06.New York State Of Mind
07.Allentown
08.The Balald Of Billy The Kid
09.She"s Always A Woman
10.Goodnight Saigon
11.Miami 2017
12.Shameless
13.This Is The Time


Billy Joel (chant,piano,guitare)
Tommy Byrne (guitares,choeurs)
Mark Rivera (saxophone,guitares,flute,choeurs)
Crystal Taliefero (choeurs,percussions,saxophone,guitares)
Dave Rosenthal (claviers,choeurs)
Andy Cichon (basse,choeurs)
Chuck Burgi (batterie)
Carl Fisher (trompette,saxophone)

am

 

Label : Sony Music
Sortie : 2011
Production : Jon Small


Discographie :

The Nylon Curtain  (1982)
An Innocent Man  (1983)
The Bridge  (1986)
Storm Front  (1989)
River Of Dreams  (1993)
2000 Years The Millenium Concert  (2000)
12 Gardens Live  (2006)
Live At The Shea Stadium  (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 591 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)