0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

fee waybill fee waybill rides again chronique review

J’ai tendance à constater que les artistes, plus ils vieillissent, plus ils vont vers une musique soft, voire par moment molle du genou, qui a tendance à me gonfler légèrement.

Pas Fee Waybill !!! Pour ceux qui ne connaissent pas ce grand musicien, c’est le leader du groupe Américain déjanté The Tubes mais pas seulement. Il a à son palmarès deux albums solos avant ce dernier, le très bon Read My Lips en 1984 et le moins connu mais pas mal du tout Don’ Be Scared By The These Hands en 1996. Il est aussi pote avec Richard Marx avec qui il a co écrit un paquet de morceaux sur les opus de Richard comme Lonely Heart sur le premier, Too Late To Say Goodbye sur Repeat Offender ou bien Chains Around My Heart sur Rush Street pour ne citer que ceux-ci.

Né en 1950, Fee revient cette année avec une toute nouvelle galette Fee Waybill Rides Again et c’est très, très réussi. Aidé par Marx, il prend un peu le contrepied de ce que fait son compère qui a tendance à aller vers le soft. Lui pas du tout, il a sorti les guitares et ça déménage.
Du rock calibré FM pour un excellent opus car les compos sont toutes parfaites dans l’ensemble. PromisedLand rappelle le Marx de Repeat Offender, le hit Meant To Be Alone et son refrain entêtant mais aussi les très rock Faker et How Dare You avec leurs intros détonantes à la gratte. On sent la aussi la patte Marx derrière et on en vient à regretter que le garçon ne fasse pas comme son ainé. Le pépèle il envoie du bois avec sa voix proche parfois d’un David Bowie sur les intonations. Quand le rythme se calme et qu’on passe sur quelque chose de plus acoustique là aussi, Waybill s’en sort parfaitement avec Say Goodbye qui rappelle Vertical Horizon. On reste dans la galaxie Marx !!

Franchement, je n’attendais pas grand-chose de cet album pensant que ça allait encore être un comeback chiant à mourir pour un artiste qui n’avait plus rien fait depuis 24 ans !!! Que nenni et vous serez un peu bête de passer à  côté de cette galette excellente de bout en bout.


Tracklist :
01.Faker
02.How Dare You
03.Don't Want To Pull The Trigger
04.Say Goodbye
05.Promise Land
06.Man Of The World
07.Still You On The Inside
08.Woulda Coulda Shoulda
09.Meant To Be Alone



Line Up :
Fee Waybill (chant)
Jasonn Blynn/Whynot Jansveld (basse)
Matt Scannell/Mike Landau (guitares)
Brandon Marx/Brian Griffin (batterie)

Label : Fee Waybill
Sortie : 19 mai 2020
Production:Richard Marx

Discographie :
Read My Lips (1984)
Don't Be Scared By These Hands (1996)
Fee Waybill Rides Again (2020)


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

FEE WAYBILL (The Tubes) - Fee Waybill Rides Again - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 3416 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAM MILLAR - Radio Gouda - Chronique

    Pilgrimwen
    Merci Fab, je pense que ce ...

    Lire la suite...

     
  • SAM MILLAR - Radio Gouda - Chronique

    MetalDen
    Grand merci Fab, quelle surprise ...

    Lire la suite...

     
  • Le canal Youtube de RockMeeting HS, victime de Chrystel Camus (CAMUS PROD - Legends Of Rock)

    MetalDen
    Côté Camus plus rien, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • LYNYRD SKYNYRD - Un film biopic sur le crash historique sortira le 30 juin, il s'intitule : Street Survivors: The True Story Of The Lynyrd Skynyrd Plane Crash

    Chasseur Immobilier
    Manque pas mal d'albums dans ...

    Lire la suite...

     
  • Le canal Youtube de RockMeeting HS, victime de Chrystel Camus (CAMUS PROD - Legends Of Rock)

    Chasseur Immobilier
    Et bien ce n'est pas du joli ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)