0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

steven wilson the future bites

Décevant !? Déroutant !? Surprenant !? Intéressant !? Eblouissant !? Ami lecteur fais ton choix ! Chacun de ces 5 épithètes pourra être accolé à la dernière livraison du sieur Wilson.

De façon définitive si tu te limites à 2 ou 3 écoutes, mais aussi de manière évolutive positive ou …négative si tu te laisses le temps d’une dizaine de passages et plus. Au moins ne pourras-tu dire que l’ancien leader de Porcupine Tree se répète et use de ficelles déjà éprouvées dans son riche passé d’artiste.

« The future bites » ne ressemble en rien à son magnifique prédécesseur « To the bone » (2017) dont on a pu ici même sur ce site vanter les mérites pop-rocks et le côté hyper-mélodique. En effet sur ce nouvel album, Steven Wilson nous entraîne vers des relents électro-pops pour le moins déstabilisants à la première écoute si on n’est pas prévenu (et cela dès « Self » le premier titre après l’introductif « Unself »). Inutile de chercher quelques griffures électriques ou envolées métalliques sur un LP très tranquille (voire pépère…) au final même s’il n’est pas (totalement) dénué d’intérêt. Outre l’aspect électronique, la relative brièveté de la rondelle (9 titres – 40 minutes) obligera l’auditeur lambda à un effort de concentration s’il ne veut pas se laisser dominer par des impressions de facilité ou de simplicité, synonymes de CD vite écouté-vite oublié.

Comme à l’accoutumé Wilson fait montre ici d’une capacité étonnante aux arrangements funky (« King ghost », « Eminent sleaze ») et d’un travail rythmique stylistiquement irréprochable et sans aucune redite. Même si la guitare est presque absente de la galette, l’atmosphère qui s’en dégage reste profondément élégant et créatif, procurant à l’auditeur pourvu d’une bonne ouverture d’esprit, la même impression positive qu’à l’écoute des ‘vieux’ Porcupine pourtant plus rentre-dedans… Pour autant on se demande bien pourquoi Elton John apparaît-il en slammeur sur « Personal shopper » dont l’humour noir anti- consumériste prôné par Wilson reste difficilement perceptible… Heureusement que des morceaux comme « 12 things I forgot », « Follower » et « Count of unease » en fin de tracklist rappellent que le dandy anglais reste aux commandes et sait comment éviter de sombrer complètement dans de l’éclectro poussive.

Bref, en dépit de la prise de risque évidente pour moi ce sera « Déroutant » mais aussi « Intéressant ». A chacun de se faire son idée!

Tracklist :
1. Unself
2. Self
3. King Ghost
4. 12 Things I Forgot
5. Eminent Sleaze
6. Personal Shopper
7. Man Of The People
8. Follower
9. Anyone But Me 



Line Up :
Steven Wilson - synthesisers/samplers, acoustic and electric guitars, percussion, vocals
Nick Beggs - bass guitar
Michael Spearman - drums

Sortie : 12/06/2020 :

Discographie :
Insurgentes (2008)
Grace for Drowning (2011)
The Raven That Refused to Sing (And Other Stories) (2013)
Hand. Cannot. Erase. (2015)
To the Bone (2017)
  

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL









Autres infos - Communiqués de presse :

29/01/2021 : Steven Wilson a sorti son nouvel opus, The Future Bites, ce  29 janvier 2021. Découvrez le et écoutez le intégralement dans la vidéo playlist ci-dessous. En rappel, sept concerts en France en septembre/octobre 2021 ! Tous les détails ici.

05/12/2020 : En mars dernier, juste avant le confinement,  Steven Wilson avait lancé le titre "Personal Shopper". La semaine dernière, alors que le Black Friday  battait son plein dans les pays anglo-saxons, il a décidé de mettre cette chanson en images (vidéo ci-dessous) en avant première du nouvel opus, The Future Bites, qui sortira le  29 janvier 2021. Ecoutez aussi le nouveau single, 12 THINGS I FORGOT, toujours en avant première, dans la video audio ci-dessous.

29/10/2020 : Nouveau titre dévoilé dans le video clip audio ci-dessous, King Ghos, en avant première du nouvel opus, The Future Bites, qui sortira le  29 janvier 2021.


Précommandes de l'album ici : https://stevenwilson.lnk.to/TheFutureBites

 Coproduit par David Kosten (Everything Everything. Bat for Lashes) et Steven Wilson"King Ghost" a des allures d'un spectre issue d'un autre monde...  Terriblement séduisante cette chanson - la première à avoir été enregistrée pour ce nouveau disque - démarre sur une impulsion de basse, puis se concentre autour d’une voix qui devient vite obsédante au point de donner l'impression de se glisser peu à peu sous votre épiderme où il va finalement s'installer pour y créer une dépendance.

Le clip que vous pouvez découvrir aujourd'hui a été réalisé par Jess Cope connu pour avoir conçu les vidéos de chanson emblématiques de Steven Wilson telles que  "The Raven That Refused To Sing", Routine" ou "People Who Eat Darkness".

Pour Steven : « King Ghost est l'une de mes chansons favorites de l'album et, c'est tout simplement, l'une des plus belles chansons que j'ai jamais imaginées. J'aime la puissante qui se dégage dans sa apparente simplicité. En dehors des overdubs de percussions (assurées par Jason Cooper de The Cure et Michael Spearman de Everything Everything), la musique est entièrement électronique. Pour ce, j'ai principalement utilisé des claviers analogiques pour créer des motifs et des tons lumineux et organiques. Tout comme la chanson, la vidéo créée par Jess se concentre davantage sur les couleurs riches, l'expression de pensées et de sentiments à travers des images plutôt abstraites, ce qui propulse notre collaboration dans un nouveau territoire. L'ensemble est magnifique et je suis particulièrement fier de la combinaison  entre la la musique et les images  »

De son côté Jess Cope ajoute: « Travailler avec Steven est toujours un défi, dans le bon sens du terme. Je suis constamment étonné de sa capacité à repousser les limites de sa musique, par sa façon évoluer dans le temps. J'ai été stupéfait par ce titre dès la première écoute qui m'a immédiatement inspiré une certaine imagerie dans mon esprit. King Ghost m'a encouragé à explorer des couleurs, des textures et des motifs vibrants. J'ai à nouveau fait appel à l'infographiste avec qui j'avais collaboré sur « Routine »; Ensemble, nous avons exploré à fond l'animation des dessins pour produire des images impressionnantes et très tactiles pour le personnage de cette vidéo. Tout comme Steven nous sommes très fiers de la façon dont la musique et la vidéo se complètent.»

23/09/2020 : Nouveau titre dévoilé dans le video clip audio ci-dessous, Eminent Sleaze, en avant première du nouvel opus, The Future Bites, qui sortira en janvier 2021.
La date à Paris / Zénith le 21 septembre
a été reportée, comme la sortie de l'album, initialement prévue en juin.

12/03/2020 : Nouveau titre dévoilé dans le video clip audio ci-dessous, Personnal Shopper, en avant première du nouvel opus, The Future Bites, qui sortira le 12/06/2020.

Une tournée européenne avec 8 dates pour l'instant est programmée en septembre prochain, avec une date à Paris / Zénith le 21 septembre. Un site dédié à ce nouvel album a été mis en ligne : http://thefuturebites.com/

Dans ce titre le line-up :

Steven Wilson - synthesisers/samplers, acoustic and electric guitars, percussion, vocals
David Kosten - programming
Elton John - voice
Rotem Wilson - voice
Nick Beggs - bass guitar
Michael Spearman - drums
Wendy Harriott, Bobbie Gordon, Crystal Williams - vocals
Fyfe Dangerfield - vocals

Replica Promo

Comments:

You have no rights to post comments

STEVEN WILSON - The Future Bites - Chronique - 3.8 out of 5 based on 5 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1019 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAVE THE WORLD - Two - Chronique

    aorgod
    Quand j'ai lu la chronique ...

    Lire la suite...

     
  • SEVENTH CRYSTAL - Delirium : nouvel album - Say What You Need To Say

    Fab
    Entre Sixx Am et Degreed un ...

    Lire la suite...

     
  • LEVARA - Levara - S/T - Chronique

    Fab
    alors attention ce levara est un ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - Van Weezer - Chronique

    MetalDen
    Bien joué, même si les références ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN McAULEY - Standing On The Edge - Chronique

    Fab
    Je n aime pas ce chanteur en ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)