0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

queensryche the verdict

Enfin ! N'attendons pas plus longtemps et donnons le verdict ! Tel César, de son prénom Jules, né de parents … heu zut, je m'égare … donc tel César, je lève ici mon pouce !

Car oui, enfin, enFIN, … ! voilà l'album de QUEENSRYCHE qu'on n'attendait plus vraiment ! Certes, je fais partie de ceux qui valident les précédents albums de Todd LA TORRE qui venait redorer cet emblême devenu bien oxydé, même si ils leur manquaient cette grandeur unique qui définissait QUEENSRYCHE dans les années 80. Ils ont eu le mérite de retrouver le terme ''heavy'' à leur musique et de se rapprocher de ce que l'on vénérait du groupe au niveau d'un WARNING par exemple.

Ce VERDICT maintient le bon cap des albums précédents avec LA TORRE. Alors, n'en déplaise aux nostalgiques de l'ère De GARMO (dont je suis), Todd LA TORRE maintient le navire sur la ligne de flottaison, de surcroît après avoir encore perdu ici un marin en la personne de Scott ROCKENFIELD : le chanteur se chargeant du coup d'un peu tout : chant, compo et … batterie ! On peut donc saluer son dévouement.

L'énergie perdue à l'époque de Geoff TATE depuis le pourtant très bon PROMISE LAND, est revenue depuis le changement de chanteur.

Les compos tiennent aussi la route et on n'est pas loin de tutoyer le niveau O(r)lympique du quatuor discographique. Soyons clair ! Il sera toujours difficile de faire aussi bien que le classieux RAGE FOR ORDER, l'intense OPERATION MINDCRIME, le précieux EMPIRE, voire le torturé PROMISE LAND. Mais THE VERDICT vient chatouiller cette barre des 6 mètres qu'ont dépassée ces 4 fantastiques cités. Pas mal de ses titres pourraient figurer dans ces indispensables albums sans rougir. Et avouons qu'on n'y croyait plus trop, même si les deux précédents albums avec LA TORRE sont très recommandables !

DARK REVERIE est probablement un de ses hymnes que n'a plus écrit le groupe depuis cette épopée. BLOOD OF THE LEVANT devrait mettre tout le monde positivement d'accord ! Tout comme MAN ON THE MACHINE, LIGHT YEARS, et à un degré moindre INNER UNREST, INSIDE OUT et BENT, dont le bref final aurait pu renouer avec le grandissime si le groupe allait au bout des choses 

LAUNDER THE CONSCIENCE n'est pas loin aussi de ramener ce grain de folie qui caractérisait l'époque De GARMO, mais il manque un zest de quelque chose !? Un petit lien (!?) comme ce final qui est une belle inspiration en soit, mais qui semble sortir dont ne sait où par rapport au titre en lui-même notamment avec l'arrivée de ces claviers ? Et là aussi, ça m'ennuie d'écrire cela tant on est pas loin, mais vraiment pas loin ! Par moment, ça mériterait l'arbitrage vidéo ou un banc de remplaçants un zest plus glorieux ou un léger changement tactique payant !?

PORTRAITS est du même accabit ! Bonne compo mais que veut-elle dire ici avec ses slides qui dénotent de l'album ? ...

Ce p'tit manque serait moins génant si la discographie ne se faisait pas aussi ample aujourd'hui, celle de Tate compris. On se demande donc si ces quelques titres que je trouve moins aboutis passeront le cap de la durée, noyés dans cette immensité ou si au contraire, ils vont se démarquer ? Il est évident que si ce THE VERDICT serait venu juste après PROMISE LAND, on l'apprécierait d'autant plus. Car le chanteur tout comme les instrumentistes inspirés, reluisent la marque et ça brille bien ! Il y a une vraie recherche de composition et de profondeur. Il aurait été peut-être donc bon d'oter 1-2 titres et affiner le tout qui le mériterait. Ce sont donc ces hésitations dans mon esprit qui ont retardé cette chronique tant j'ai voulu m'imprégner de cet album de qualité, mais dans lequel il me manque un truc ! Sévère ? Probablement !

Car, quand on voit d'où revient le groupe, on ne peut pas être déçu par cette sentence ! Il y a vraiment du très bon ici ! Et c'est d'autant plus frustrant de ressentir ce p'tit quelque chose qui manque, ce zest de magie ou de liant entre les titres qui faisaient tant la grandeur du groupe ! On n'en est vraiment pas loin ! … allez ! un petit effort pour le prochain, un producteur inspiré ( ? ), une envie de se ressouder et d'en découdre musicalement (?) … on n'est pas loin, pas loin, pas loin ... ! Parce qu'avec les 5-6 titres nommés très positivement, on prend vraiment son pied ! Tel est mon verdict !


am
Line Up :
Todd La Torre (chant)
Michael Wilton (guitare)
Parker Lundgren(guitare)
Eddie Jackson (basse)
Scott Rockenfield (batterie

Label : Century Media Records
Sortie : 01/03/2019
Production : Chris "Zeuss" Harris

Discographie :
Queensrÿche EP (1983)
The Warning (1984)
Rage For Order (1986)
Operation: Mindcrime (1988)
Empire (1990)
Operation: Livecrime (1991)
Promised Land (1994)
Hear In The Now Frontier (1997)
Q2K (1999)
Live Evolution (2001)
Tribe (2003)
Operation: Mindcrime II (2006)
American Soldier (2009)
Dedicated To Chaos (2011)
Queensryche (2013)

Condition Hüman (2015)
The Verdict (2019)

Liens multimédia - videos -  SITE OFFICIEL




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 481 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)