0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
LORDS OF BLACK Icons Of The New Days
Troisième opus, pour ce combo Espagnol, au style Heavy Power Métal, né en 2014, et, originaire de Madrid.
Composé de Daniel Criado à la basse, Andy C. à la batterie, Tony Hernando à la guitare, et, de Ronnie Romero au chant, le groupe sort, en 2014, un premier album éponyme. Bien accueilli par le public, ce premier opus ouvre des portes aux Espagnols, qui assurent les premières parties de Gotthard, Helloween, et, Unisonic. En 2015, début de l'enregistrement du deuxième album. Entre temps, le chanteur Ronnie Roméro est sollicité par Ritchie Blackmore pour etre le nouveau Frontman de RAINBOW. Au programme, une tournée estivale dans les plus grands festivals Européens. Du coup, le deuxième opus, Lords Of Black II, mieux élaboré que le précédent, ne sortira qu'en Mars 2016, chez Frontiers. 2018, retour en studio pour l'enregistrement de cet Icons Of The New Day, produit par Tony Hernando, et, Roland Grapow (Helloween, Masterplan), sorti cette même année.

 Dès l'entame, sur World Gone Mad, le ton est donné. Des accords de guitare au ton solennel, un riff tranchant, des breaks de batterie en cascade, bref, un ensemble bien en place qui permet à Ronnie Roméro, de servir un refrain enlevé, avec sa tessiture mi Freddy Mercury, mi Ronnie James Dio, suivi d'un chorus de guitare, à la fois chaud et mélodique. Même approche, sur Forevermore, avec son riff hachuré et galopant, mais, aussi, sur le lyrique, Long Way To Go, avec son riff ravageur et ses breaks fracassants, ou, encore, sur le très sombre, The Edge Of Darkness, avec son riff aiguisé et sa guitare aux harmonies Arabisantes. En plus rapide, on est happé par le souffle épique de Wait No Prayers For The Dying, dominé par la virtuosité de Tony Hernando, ou, aussi, celui de When A Hero Takes A Fall, sublimé par la voix de Romero, très proche de R. J. Dio, dans le Die Young de Black Sabbath. En plus progressif, on se régale sur Icons Of The New Day, le titre éponyme de l'album, avec son refrain heavy, et, la voix de Ronnie poussée à son paroxysme, mais, aussi, sur le très épique Fallin', avec son passage lent, bien chaloupé, ou, encore, sur All I Have Left, avec son gimmick de guitare au chorus aérien. En plus Heavy, on savoure Not In A Place Like This, avec son riff Black Sabs, et, son solo de guitare aux accents Hispanisants, ainsi que le très lyrique King's Reborn, avec son riff plombé et son chorus de shredder. Enfin, en plus enlevé, on trouve The Way I'll Remember, avec son riff 70's, son refrain fédérateur, et, son solo de guitare tortueux, trituré par des doigts torturés. Mais, ce n'est pas tout, on a, encore, droit à quelques Bonus Tracks qui figurent sur un deuxième disque. D'abord, coté compositions, on trouve, deux titres qui mettent en valeur le talent de Tony Hernando. D'abord, le rapide The Maker And The Storm, avec son chorus de guitare assez vertigineux, ainsi que le très enlevé When Nothing Was Wrong, doté d'un autre solo de guitare qui tient de la démonstration. Après, on a droit à quatre reprises. Trois, tirées des répertoires de Journey, Queen, ou, Anthrax, et, une autre de Bruce Dickinson, le fameux Tears Of Dragon, assez bien réussie. Au final, on retiendra le premier disque de l'album, avec ses 12 compositions solides où tout n'est que mélodie, et, qui s'écoute, plutôt, agréablement.
 
Encore un nouveau palier de franchi pour les LORDS OF BLACK, peut-être, susceptibles de devenir des Icones d'un Jour Nouveau, si les Dieux du Métal leur prêtent vie.
 
 
Tracklist :
1.    World Gone Mad
2.    Icons Of The New Days
3.    Not In A Place Like This
4.    When A Hero Takes A Fall
5.    Forevermore
6.    The Way I’ll Remember
7.    Fallin’
8.    King’s Reborn
9.    Long Way To Go
10.    The Edge Of Darkness
11.    Wait No Prayers For The Dying
12.    All I Have Left


Line Up :
Ronnie Romero - Chant
Tony Hernando - Guitares
Andy C. - Batterie
Dani Criado - Basse

Label : Frontiers
Sortie : 11 mai Avril 2018
Production : TONY HERNANDO et ROLAND GRAPOW
STUDIO: Studios Cadillac Blood, Studios Grapow, Studios TH7, Studios Solid Engine
Enregistré par: Andy C., Roland Grapow, Tony Hernando
MIX  & MAÎTRISÉ PAR: Roland Grapow
Discographie :
Lords Of Black (2014)
II (2016)
Icons Of The New Days(2018)


Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL
Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 714 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Other Articles

Commentaires

  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles