0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
GUS G. Fearless
Troisième opus pour ce virtuose de la guitare, au style Heavy Métal, né le 12 Septembre 1980 à Thessalonique, en Grèce. De son vrai nom, Kostas Karamitroudis, GUS G est, surtout, connu par son appartenance au groupe FIREWIND, et, ce, depuis 1998. Influencé par des guitaristes tels que Joe Satriani, Stevie Vai, Yngwie Malmsteen, ou, encore Michael Schenker, Gus G s'impose très vite parmi les meilleurs guitaristes de la planète Heavy Métal. En 2003, il est, d'ailleurs, classé parmi les trois meilleurs guitaristes du genre, dans les colonnes du Magazine Japonais, "Burrn!". En 2009, le talent de Gus G est, aussi, reconnu par Ozzy Osbourne, qui l'invite à intégrer sa formation pour  l'accompagner sur scène, durant toute une tournée. Ce partenariat sera renouvelé en 2012. Retour avec FIREWIND, début 2013, pour enregistrer un septième opus, baptisé Few Against Many. En Décembre de la meme année, le chanteur quitte le groupe, et, Gus G en profite pour enregistrer son premier album solo, intitulé I Am The Fire, sorti en 2014. Du coup, il part en tournée en Europe, et, chez lui, en Grèce, où il partage l'affiche avec Uli Jon Roth (ex-Scorpions). 2015, FIREWIND n'a toujours pas de chanteur, et, donc, Gus G en profite, à nouveau, pour réaliser son deuxième opus, New New Révolution, suivi d'une tournée Européenne avec KAMELOT. 2018, retour au studio, en compagnie de Will Hunt (Black Label Society) à la batterie, puis, de Dennis Ward (Pink Cream 69, Unisonic) à la basse, et, au chant, pour enregistrer ce Fearless, sorti chez Century Média Records, au Printemps de la meme année.
 
Dès l'entame, sur Letting Go, le ton est donné. Une entrée en matière, menée tambour battant par Will Hunt, en solide osmose avec la basse de Dennis Ward, et, la guitare ravageuse de Gus G. Un ensemble dominé par la voix haute et rauque de Dennis Ward qui distille un refrain mélodique, suivi d'un chorus incendiaire allumé par le pyromane de service, j'ai nommé: Gus G. Au final, un titre d'une efficacité redoutable, parfaitement éxécuté. Meme approche sur Don't Tread On Me, avec son riff aiguisé et son chorus tortueux, trituré par des doigts torturés, ainsi que sur l'instrumental Fearless, titre éponyme de l'album, sur lequel Gus G fait preuve d'une virtuosité époustouflante. En plus heavy, on se régale, d'abord, sur Mr Manson, qui rappelle un peu le N.I.B des Black Sabs, puis, aussi, sur le très 70's, Big City, avec son refrain chanté à la manière de Sammy Hagar, ou, encore, sur Last Of My Kind, avec son refrain fédérateur, et, son chorus de guitare chaud bouillant. En plus progressif, on savoure le très 70's, Chances, avec ses gimmicks, et, son chorus de shredder, mais, aussi, le deuxième instrumental, intitulé Thrill Of The Chase, avec son intro sytle AC/DC, et, des phrasés de guitare, qui rappellent les grandes heures de Michael Schenker. En plus enlevé, on trouve Nothing To Say, avec son refrain mélodique, et, son chorus aérien, stylé UFO. Enfin, coté reprise, Gus G nous propose Money For Nothing, grand standard des Dire Straits, revisité à la mode Métal, en plus heavy avec des breaks de Will Hunt en cascade, son gros son plombé, et, son chorus aérien très incisif. Bref, vous l'aurez compris, voilà un album aux compositions solides, où la guitare, à la fois technique, et, mélodique est omniprésente, tout au long de l'album. Une fois de plus Gus G fait oeuvre de son étonnante virtuosité qui le hisse, à nouveau, parmi les meilleurs, dans les plus hautes sphères du Heavy Métal.
 
Si vous aimez écouter des virtuoses de la guitare Métal, en voici un qui ne devrait pas vous laisser indifférent, et, vers lequel pour pourrez aller Sans Crainte!  



Tracklist :
01. Letting Go
02. Mr Manson
03. Don´t Tread On Me
04. Fearless
05. Nothing To Say
06. Money For Nothing
07. Chances
08. Thrill Of The Chase
09. Big City
10. Last Of My Kind
 

am
Line Up :
Gus G. (Guitare)
Dennis Ward (Chant/Basse)
Will Hunt (Batterie)

Label : AFM Records
Sortie : 20 Avril 2018
Production : r

Discographie :
I Am Fire (2014)
Brand New Revolution (2015)


Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL



 

Notes des visiteurs :

 

Comments:

Commentaires   

0 #2 FranckAndFurious 09-08-2018 12:37
A tort, je pensais que cet album solo serait plus accès instrumental, mais la prose de maître Markus, toujours aussi précis et sans chichi qu'un tireur d'élite, m'a tiré de force pour y prêter l'oreille. Et ma foi, c'est une excellente surprise : un album sans claviers, un album de hard rock pur comme on n'en fait plus beaucoup, plein de délicatesses tout en restant dans le dur. Subtil album qui me rappelle les excellents Lillian Axe et son fabuleux Psychoschizophrenia et Blue Murder album Nothing but Trouble. Belle surprise aussi avec ce chant habité de Dennis Ward que je ne connaissais pas vocalement, au style proche d'un Ricky Warwick (BSR Thin Lizzy) ou encore d'un John Sykes avec une voix plus éraillée, et bien rock blues et soul. Evidemment les solos sont présents mais pas gourmands. Présence aussi de 2 instrumentaux mélodiques. Avec en plus de très bonnes compo, cet album par l'état d'esprit qu'il dégage dans son ensemble, se positionne déjà pour mon top10 de l'année. Merci Markus !
Citer
0 #1 MetalDen 01-08-2018 10:46
Très bon album ! Rien a ajouter à la chronique !
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1545 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles