0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

ted nugent detroit muscle nouvel album american campfire video

« Bon les gars maintenant je vous laisse, j’ai piscine ! ». Remplacez piscine par pêche et vous obtenez le mot d’esprit par lequel TED NUGENT boucle son Feedback Grindfire, probablement le morceau le plus suffisant jamais enregistré de l’histoire.

Zéro compo, du son au kilomètre jeté en pâture à son dernier carré de supporters décérébrés qui est sensé évoqué sa grandeur passée. Mais en se voulant drôle NUGENT a dévoilé une faille qui explique le naufrage complet de sa musique : A savoir que TED ne travaille son rock’n’roll que par intermittence aujourd’hui, allez on va dire 2 mois par an au grand maximum alors qu’à l’époque de sa gloire c’était évidemment l’inverse ( contractuellement il exigeait 2 mois de chasse par an ). Un statut de semi retraité en somme, mais qui ne dit jamais son nom. Sinon, comment expliquer qu’un type avec un talent pareil qui est monté aussi haut ( entre 1976 et 78, c’était lui qui dominait le marché américain avec Aerosmith ! ) puisse tomber aussi bas aujourd’hui ?

Début 2022 lassé par ses diatribes nationalistes incessantes, j’avais lâché sur FB un « à quand un nouvel album de musique ? » et TED lui-même m’avait répondu de manière laconique: Detroit Muscle 2022 ! De quoi relancer la machine à fantasme surtout après le Detroit Stories de très haute tenue d’Alice Cooper. On est quand même ici dans le club fermé des inventeurs historiques du High Energy Rock’n’roll ( Mitch Ryder, Alice, Iggy, MC5, Bob Seger, Grand Funk, Scott Morgan… ).

Pourtant au final ce nouveau NUGENT a faux sur toute la ligne. Une absence de budget trahit d’abord son manque d’ambition. Il y a bien longtemps que TED a été lâché par les majors du disque et donc maintenant, c’est lui qui doit payer les enregistrements de sa poche…Derek St Holmes son chanteur emblématique ( Just what the doctor ordered, Stranglehold, Stromtroopin… ) a raconté dans un podcast récent que s’il n’avait pas chanté plus que ça sur Shut up & Jam ( 2014 ), c’est parce que TED ne veut plus payer ! Mais le problème est que lui sait pertinement que sa propre voix a toujours été limité. C’est pourquoi il avait l’intelligence de faire appel à Derek, Charlie Huhn, Brian Howe, Dave Amato, Jack Blades, Tommy Shaw, tous de sérieux candidats aux envolées vocales spectaculaires. Donc aujourd’hui TED s’en fout et préfère éructer ses vocaux comme un viandard de base ! En outre il ne faut surtout pas que la conception de ses disques lui prennent trop de temps, 2 semaines à tout casser au maximum. Le résultat s’en ressent et ça fait vraiment mal au coeur de l’entendre se brader de la sorte… Sans revenir aux chefs d’oeuvres des années 70, remettez-vous ne serait-ce que Spirit Of The Wild ( 1995 ) ou Craveman ( 2002 ) et vous retrouvez immédiatement un TED NUGENT possédé par sa musique. Dans cet océan d’autocomplaisance et disons-le franchement de médiocrité, surnagent seulement 3 titres dont un bon instrumental ( Winterspring Summerfall ) : Il reste donc Drivin’ Blind ( un festival de guitares inspirées de 4 mn) et Just leave Me Alone ( quoiqu’entièrement pompé sur le 16 with a Bullet de Scott Morgan ). C’est maigre surtout quand le reste pue la nationalisme primaire à plein nez, reprise de Starspangled Banner inclus ! Je ne sais même pas s’il prétend étendre le coeur de cible de ses supporters ricains pro-Guns, racistes et réactionnaires mais une chose est sûre, il m’a déjà perdu avec ça.

Pourtant le TED que j’ai rencontré à plusieurs reprise était un mec fun capable de déclencher des torrents d’hilarité autour de lui. Alors disons le clairement : Ce Detroit Muscle rabougri est vraiment indigne de la légende de TED NUGENT !

Tracklist :
01. Detroit Muscle
02. Come And Take It
03. Born In The Motor City
04. American Campfire
05. Drivin’ Blind
06. Just Leave Me Alone
07. Alaska
08. Winterspring Summerfall
09. Leave The Lights On
10. Feedback Grindfire
11. Starspangled Banner 

am
Line Up :
Ted Nugent (chant, Guitare)
Greg Smith (basse
)
J
ason Hartless (batterie )

Label : Pavement Music
Sortie : 09/04/22

Discographie :
Ted Nugent (1975)
Free For All (1976)
Cat Scratch Fever (1977)
Double live Gonzo (1978)
Weekend Warriors (1978)
State Of Shock (1979)
Scream Dream (1980)
Intensities in 10 cities (1981)
Nugent (1982)
Penetrator (1984)
Little Miss Dangerous (1986)
If You Can't Lick 'Em...Lick 'Em (1988)
On The Edge (1991)
Over The Top (1991)
Out of control (1993)
Ted Nugent hunt music (1994)
Spirit Of The Wild (1995)
Live at Hammersmith 79 (1996)
Full bluntal nugity (2001)
Craveman (2002)
Love Grenade (2007)
Trample The Weak, Hurdle The Dead (2011)
Ultralive Ballisticrock (2013)
Shutup & Jam ! (2014)

The Music Made Me Do It (2018)
Detroit Muscle (2022)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL






Communiqué de presse :

La suite de "The Music Made Me Do It  " de 2018 a été enregistrée avec le groupe actuel de Ted, qui comprend le bassiste Greg Smith et le batteur Jason Hartless.

En ce qui concerne "American Campfire", Nugent déclare : "Les feux de camp familiaux ont toujours apaisé l'âme et rapproché les gens. L'Amérique a plus que jamais besoin de notre Spirit Campfire. Attisez les flammes !"

Produit par Michael Lutz et Nugent, "Detroit Muscle" présente la liste des morceaux suivante :

En novembre dernier, Nugent a sorti le premier single du LP, "Come And Take It". À l'époque, il a déclaré à propos de l'inspiration pour le morceau: "Étant l'ancêtre gonzo de tous les temps des chansons d'amour , il est tout à fait normal que je libère l'hymne de combat provocateur All-American de nous qui sommes  le peuple des punks . Sentez-vous l'amour! Venez le prendre à vos risques et périls.

Ces derniers mois, Nugent a vendu des chapeaux arborant les mots "Come And Take It", un slogan qui a pris naissance lors de la révolution du Texas en 1835 et qui est maintenant utilisé comme symbole des défenseurs des droits des armes à feu et de la NRA.

Nugent a déclaré à plusieurs reprises qu'il était "très fier" de son nouvel album ainsi que "de l'intégrité musicale, de l'esprit et de l'attitude" du LP.

En décembre, Ted a déclaré à Digital Journal à propos de "Detroit Muscle": "Ce que Greg Smith et Jason Hartless ont fait était génial. Ils ont mis leur cœur et leur âme dans chaque chanson et chaque performance. Je suis juste le guitariste le plus chanceux du monde.

"Je n'écris pas de chansons", a-t-il expliqué. "Je joue de la guitare tous les jours et j'échappe tellement à la musique avec ma chasse, ma pêche, mon agriculture et d'autres activités. Je plonge mes poings dans la bonne Terre chaque jour, alors je reviens à une connexion si pure et primordiale avec Dieu.  Honnêtement, je m'immerge dans mon style de vie en plein air. C'est un art martial.

"Quand j'ai fini mes activités de plein air chaque matin, j'entre et je me lave les mains et le prochain coup de guitare vient d'une telle pureté et d'une vie si purifiée qu'il est littéralement primitif. Toutes mes chansons que j'ai jamais composées sont une éjaculation instinctive de mes rêves de riffs de guitare."

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

TED NUGENT – Detroit Muscle - Chronique - 4.7 out of 5 based on 3 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 803 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • OUSEY MANN - Is Anybody Listening - Chronique

    aorgod
    Du Hard rock mélodique enlevé avec ...

    Lire la suite...

     
  • TRANSATLANTIC - Paris – L'Olympia - 28/07/2022

    Eric Berger
    merci pour ce live report ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2022 - 19 juin - Judas Priest, Gojira, Michael Schenker, Korn, Killing Joke, Running Wild, Lacuna Coil, Doro, Battle Beast, Sortilege, Maximum The Hormone

    Eric Berger
    j'ai vu le concert de ...

    Lire la suite...

     
  • HEADWAY Featuring Steven McCLINTOCK

    Fab
    Les compos sont plutôt intéressantes ...

    Lire la suite...

     
  • BERNIE CHIARAVALLE - Long Before I Knew You - Chronique

    Eagles05
    Hello et merci pour cette chro ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

21 Nov 2021 13:00 - Maënora
HEART LINE - Back In The Game - Chronique
AOR
08 Oct 2021 15:45 - WALT 42
NIGHT RANGER  - ATBPO - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)