0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

the defiants zokusho

Après l’ambiance Western en 2016, The Défiants reviennent cette année avec un côté plus Japonais. Déjà la pochette est très manga, et l’opus s’appelle Zokusho.

 Les Laine, Marcello et Ravel ont définitivement intégré Steve West qui était crédité sur le premier sans être un membre à part entière. C’est chose faite pour le batteur de Danger Danger qui retrouve sa famille. J’avais beaucoup aimé le premier essai qui sonnait très Danger justement.

Celui-ci m’a fait un triple effet. Il m’a enthousiasmé, m’a charmé et m’a rebuté. Je dois dire que l’ensemble va plutôt vers l’enthousiasme car il y a des putains de titres sur cette galette dont je ne me lasse pas. Et en tête de gondole Hollywood In Headlights et Fallin For You qui a eux seuls valent l’achat du cd. Tout ce que j’aime dans le rock ou hard FM, c’est selon, est ici retranscrit. Un son d’enfer, un chanteur en la personne de Paul Laine au sommet, et des musiciens au service de mélodies imparables. Et tout ceci en étant rythmé mais pas bourrin, je dis ça pour ce qui va suivre. Après, toujours dans les sommets, on peut y mettre aussi Hold On Tonite, Stay et Aive. Là aussi ce sont tous des morceaux impeccables qu’on se repasse et repasse encore. Le groupe m’a charmé, mais pas trop sur la seule balade de l’album U X’D My Heart, qui est bien mais sans plus. Je pense que ce style de compos n’est pas ce qu’ils font de mieux et je l’avais déjà pointé sur le précèdent. Par contre j’ai nettement, nettement moins été ravi de me farcir des compos comme Standing n The Edge et surtout le cataclysmique Allnighter. Mais comment une compo aussi bourrine a sa place au milieu de joyaux mélodiques ??? On n’a pas l’impression d’écouter le même groupe et à fortiori le même album en passant de la plage 5 à 6. Je n’ai pas non plus été vraiment fan du morceau d’ouverture Love is The Killer que je trouve trop connoté AOR Scandinave actuel, représenté par des groupes comme Eclipse ou HEAT. Le côté Ricain n’y est plus, et ça me dérange car The Défiants est un des rare groupe actuel US à rivaliser avec ce qui se fait dans le nord de l’Europe. Il faut qu’ils gardent leur singularité.

Dans l’ensemble ce Zokusho est un très bon album et même si j’ai quelques réserves sur certains morceaux, le meilleur est toujours bien supérieur au moins bon.

Tracklist :
1. Love Is The Killer
2. Standing On The Edge
3. Hollywood In Headlights
4. Fallin' For You
5. Hold On Tonite
6. Allnighter
7. U X'd My Heart
8. It Goes Fast
9. Stay
10. Alive
11. Drink Up!


am
Line Up :
Paul Laine (chant)
Bruno Ravel (basse,claviers,guitares)
Rob Marcello (guitares)

Steve West (batterie)

Label : Frontiers Records
Sortie : 13/09/2019

Discographie :
THE DEFIANTS (2016)
Zokusho (2019)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL





Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

THE DEFIANTS - Zokusho - 4.0 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 448 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • BLUE ÖYSTER CULT - Hard Rock Casino Cleveland 2014

    Pilgrimwen
    Aïe, aïe, aïe ! Des trois grands ...

    Lire la suite...

     
  • GRAND SLAM - Hit The Ground

    Phil93
    http://rockmeeting.com/images ...

    Lire la suite...

     
  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Fab
    Pour répondre au chasseur,non pas ...

    Lire la suite...

     
  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Chasseur Immobilier
    Salut Fab, J'ai connu un King of ...

    Lire la suite...

     
  • MICHAEL OAKLEY - Introspect - La Chronique

    Nico
    J'aime aussi beaucoup ce mouvement ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)