0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

little bob blues bastards we need hope

LITTLE BOB BLUES BASTARDS a sorti son nouvel album, We need hope , via Verycords, ce 19 mars 2021. Deux titres à découvrir dans les vidéos ci-dessous.

Le communiqué de presse de Verycords.

Quand on s’appelle LITTLE BOB, après 45 ans de carrière, 23 disques au compteur, et des milliers de concerts, on ne retourne pas en studio juste pour enregistrer un nouveau disque…

Ce nouveau disque est un cri d’espoir, celui d’un homme qui a perdu Mimie l’amour de sa vie, mais hurle son amour de la vie. Ses chansons sont des portes ouvertes sur la révolte, l’amour, la lutte, l’amitié… Elles nous réveillent et nous secouent en pleine crise sanitaire, tous enfermés derrière nos masques, et nous redonnent envie d’avenir.

Son instrument c’est sa voix, et Bob chante le blues de l’homme seul et le rock’n roll sauvage du rebelle. Il est comme le partisan, dans sa reprise bluesy de « Bellaciao », celui qui se battra toujours pour la liberté ! Avec son gang de BLUES BASTARDS électriques, il nous tire vers le haut, là où on respire mieux…

WE NEED HOPE ! Oui, Little Bob, on a tous besoin d’espoir, et de disques comme celui-ci !

 DE L’ESPOIR ET DE L’AMOUR

Regardez LITTLE BOB sur cette nouvelle pochette : vous comprenez que la légende vivante du rock en France, après 45 ans de carrière, 23 disques au compteur, et des milliers de concerts, n’est pas du genre à retourner en studio juste pour enregistrer un nouveau disque…
Non, il le fait parce qu’il en a besoin, qu’il est dans une urgence artistique, à écrire et composer des morceaux qui mettent en musique et en mots ce qu’il a sur le coeur !

Et Bob en a gros sur le cœur, depuis la disparition de « sa » Mimie, sa femme, sa muse, sa partenaire, son âme sœur. Il lui a juré de continuer, alors il serre les poings et revient avec sa seule raison de vivre : le rock’n’roll !

Ce nouveau disque est un cri d’espoir, celui d’un homme qui a perdu l’amour de sa vie, mais hurle son amour de la vie. Ses chansons sont des portes ouvertes sur la révolte, l’amour, la lutte, l’amitié… Elles nous réveillent et nous secouent en pleine crise sanitaire, tous enfermés derrière nos masques, et nous redonnent envie d’avenir.

Son instrument c’est sa voix, et Bob chante le blues de l’homme seul, et le rock’n roll sauvage du rebelle. Il est comme le partisan, dans sa reprise bluesy de « Bellaciao », celui qui se battra toujours pour la liberté ! Avec son gang de BLUES BASTARDS électriques, il nous tire vers le haut, là où on respire mieux…

WE NEED HOPE ! Oui, Little Bob on a tous besoin d’espoir, et de disques comme celui-ci !

Retour en 2019. Bob est mal et il a mal depuis la disparition de Mimie. Mais il reprend la route direction Londres, pour des concerts furieux. Il revient là où il a vécu des « High Times » avec son groupe mythique, Little Bob Story, à la fin des 70’s, en pleine période punk. C’est l’étincelle qui rallume le feu. Il revient gonflé à bloc et se remet à écrire et composer.

En chef de bande, il rameute les Blues Bastards, son groupe de fidèles guerriers : Gilles Mallet, le « Keith Richards français », Bertrand Couloume son contrebassiste costaud et groovy, Mickey Blow l’harmoniciste rock’n’roll classieux, le retour de Nicolas Noël le pianiste au son si soul, et deux batteurs en alternance : son neveu Jérémie Piazza, jazzman capable d’envoyer du bois, et Mathieu Poupard élevé à l’école du rock havrais.

Bob n’a pas de temps à perdre, il reprend la voie rapide, alors le gang répète et finalise les morceaux pied au plancher. Le disque est enregistré début 2020… juste avant la crise du Covid 19 !

L’album porte le titre du premier morceau, comme un manifeste visionnaire : « We Need Hope » ! Car avant la crise sanitaire c’était déjà la crise économique, sociale, écologique… et Bob en a marre, et, comme nous, il a envie d’autre chose, de changements, de rêves et d’espoir ! Il ne veut plus de ces murs et barbelés qui nous séparent, comme il le scande dans « Walls and Barbed Wires ».
Pour faire écho à cette révolte qui gronde, le groupe reprend « Bella Ciao » l’hymne des rebelles du monde entier, que son père, anarchiste italien, devait lui aussi entonner contre les fascistes. Ici sa version bluesy est juste poignante et hargneuse !

Mimie n’est plus là, mais Bob lui a réservé une place de choix dans ce disque. Les chansons servent aussi à exprimer sa douleur, son chagrin, et sa colère vis-à-vis de l’injustice de la mort.
Sur « You can’t come back » il pleut dans le cœur de Bob, il retient ses pleurs mais nous lâche sa voix à fleur de peau, celle d’un homme au cœur à nu, sans filet, qui ne veut pas oublier. Dans un frisson d’émotion pure. Dans « Il Bello de la Vita » il nous fait ce cadeau de chanter dans sa langue maternelle la beauté de la vie avec Mimie, depuis le jour où ils se sont rencontrés et qu’il s’est senti « Ready to Fly » pour sortir d’une période sombre et bluesy avec cette autre fille, « Long Legs ». Comme le chante Bob, ballade romantique aux accents celtes, Mimie était « Made for me ».

Mais Bob n’a pas que le blues, il se rappelle sa découverte du rock’n’roll à l’adolescence en Italie sur un « I Was a Kid » électrique et dansant ; et à propos d’électricité, « Looking for Guy-Georges », est un appel à son ancien complice, Guy-Georges Grémy (GGG), le guitar hero classieux de la « Story », qui a marqué tous ceux qui l’ont vu et entendu à l’époque, et qui un jour a tout arrêté et disparu…

Pour finir en beauté Bob nous sort un tiercé gagnant de reprises : « Natural Born Boogie », brûlot irrésistible d’Humble Pie, groupe de Steve Marriott, ex Small faces et héros du rock anglais, tout comme Ray Davies et The Kinks que l’on retrouve pour un « Where have all the good times gone » limpide et joyeux, et enfin un hommage à l’immense chanteur Richie Heaven dont il reprend le bien nommé « Freedom » qui l’a rendu célèbre à Woodstock.

Une nouvelle fois, Bob vient nous montrer qu’il est un immense rocker, un grand chanteur, et qu’il sait faire hurler son cœur !
Et quand les concerts reprendront, nous reprendrons tous en choeur avec Bob, ce We Need Hope fédérateur !

Tracklist :
1 We Need Love 3:00
2 I Was A Kid 2:09
3 Ready To Fly 3:40
4 Long Legs 2:36
5 Looking For Guy-Georges 2:29
6 Bella Ciao 2:09
7 You Can't Come Back 4:08
8 Il Bello Della Vita 2:00
9 Walls And Barbed Wires 3:33
10 Made For Me 2:27
11 Natural Born Boogie 3:31
12 Where Have All The Good Times Gone 2:36
13 Freedom



Line Up :
Bertrand Couloume: Basse / Contrebasse
Gilles Malet: Guitares
Jeremie Plazza: Batterie
Mickey Blow: Harmonica
Roberto Plazza (Little Bob): Chant

Label : Verycords
Sortie : 19/03/2021

Discographie :

Avec Little Bob Story :
1976 : High Time
1977 : Living In The Fast Lane
1977 : Little Bob Story (compilation)
1977 : Off the rails
1978 : Come See Me
1980 : Light Of My Town
1982 : Vacant Heart
1984 : Too Young To Love Me
1986 : Cover Générale (maxi 45t et single)
1987 : Ringolevio

Sous le nom Little Bob :

1989 : Rendez-Vous In Angel city
1993 : Lost Territories
1997 : Blue Stories
1999 : One Story Volume 1 (titres inédits des années 1976 à 1998 : titres rares, en public, demo ... )
2000 : One Story Volume 2 (titres inédits des années 1975 à 1999 ! titres rares, en public, demo ... )
2002 : Libero
2005 : The Gift
2009 : Time To Blast

Avec le groupe Little Bob Blues Bastards :

2013 : Break Down The Walls
2015 : Howlin
2018 : New Day Coming
2021 : We Need Hope

Enregistrements en public

Avec Little Bob Story :

1979 : Live In London (l'album vinyle original offrait en bonus un 45 tours du même concert, qui est inclus maintenant dans le CD.)
1984 : Wanderers... Followers... Lovers... (ré-édité en 1992 avec deux titres en bonus, auxquels participe Southside Johnny)
1991 : Alive Or Nothing

Sous le nom Little Bob :

2003 : Rock On Riff On Roll On Move On, Live 2003 (2 CD)
2007 : Live In The Dockland, concert aux Docks Océane, Le Havre, le 5 novembre 2005 (inclus un DVD du concert, avec quelques titres différents)




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

LITTLE BOB BLUES BASTARDS - We need hope - 4.5 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1252 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • HERMAN FRANK - Two For A Lie : nouvel album - Venom : vidéo clip

    terry RM
    Super chro MetalDen, comme ...

    Lire la suite...

     
  • WIG WAM - Never Say Die - Chronique

    Fab
    Putain quand on réécoute les ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    MetalDen
    Enorme album, Thunder toujours ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Fab
    C'est pas à mon âge que je vais ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. - Retransmission - Chronique

    Fab
    Bon déjà on va aller a l essentiel ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)