0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Download 2017 -  Transplantation à Brétigny réussie !!!

La première édition à Longchamp avait donné lieu à beaucoup d’interrogations sur cette édition Française du célèbre festival Anglais, serait-il reconduit, si oui sous quelle forme ?
Nous avons donc maintenant la réponse, il aura lieu tous les ans à Brétigny et sera donc récurent. L’annonce des premiers groupes et l’éloignement de Paris (40km) ayant aussi suscité pas mal de défiance sur le web, le public allait il répondre présent ? Oui mon général il y aura eu 120000 spectateurs sur les 3 jours, un chiffre plutôt bon qui risque de progresser en fonction de la notoriété de l’évènement.
Les points positifs : le savoir-faire de Live Nation (bouuuuh le méchant ogre Américain), l’accessibilité somme toute pratique par l’A6 et le RER, le parking et le camping gratuit, l’immensité du site et sa disposition extensible à souhaits.

 Place à Alter Bridge pour 50mn de show au taquet, avec un Myles des grands jours, et  une formation hyper motivée, dont un Tremonti en feu.

Ils ont envoyé du steak (désolé pour les végans), avec une set list aux petits oignons, qui hélas a évité le dernier album, bizarre bizarre, surtout après leur mystérieuse annulation du Zénith.

A noter le son remarquable et puissant. 

 

 

 Difficile me direz-vous d’enchaîner avec Blues Pills , et bien non pas du tout, le public bascule doucement (cette chaleur de plomb) vers la Main Stage 2  pour assister à un show (chaud) toujours aussi tonique, grâce à la chanteuse Elin Larsson, toujours aussi bonne … (je parle de sa voix évidemment).

Cette fille est une véritable pile électrique au jeu de scène survolté,  et à la maitrise vocale impressionnante. Du coup notre Frenchy de guitariste, Dorian Sorriaux, en retrouvant l’air du pays, retrouva un jeu de scène moins statique que d’habitude et le sourire en plus.

 

 


 Changement radical de registre avec le seul groupe de métal symphonique du festival, Epica, pour une heure de show puissant, lyrique, techniquement parfait (trop tout de même, d’où une certaine froideur sous cette canicule).

Simone Simons est  toujours parfaite derrière le micro, avec un groupe très mobile sur cette grande scène, prenant bien soin d’éviter la nombreuse pyrotechnie qui nous a encore fait grimper la température.

 
Chapeau à la sécurité qui remplissait tous les gobelets tendus à l’eau minérale, pour ceux et celles de devant. Circle pits de rigueur.  Le groupe remporta un gros succès mérité, preuve de l’éclectisme du public.

 

   Coincé entre la Spitfire stage pour Aqme et la Main stage 2 pour Paradise Lost, j’ai assisté au triomphe de la tornade Aqme qui mit un gros coup de poing au public headbangant et slammant comme jamais, normal avec cette excellente prestation déchainée et déjantée, vraiment un super set.

Du coup je n’ai vu que 2 titres de Paradise Lost qui a  fait un bon concert (d’après les fans), il est vrai que ce sont de vieux routiers des festivals,  et qu’il y avait beaucoup de monde pour les voir.

 

   Place à Five Finger Death Punch pour une heure de gros métal US sur la Main Stage 1, le public est chaud bouillant, le son énooooorme, tout était donc présent pour nous coller une grosse tarte dans la tronche.  

Mais badaboum !  Comme pour la dernière fois que je les avais vu, le set fut gâché par de longues interruptions entre chaque titre, ça casse le rythme bordel, d’où un certain flottement (mais pourquoi donc les mecs se barrent et reviennent, des problèmes de prostates ?).

Sinon musicalement ce fut puissant et diablement efficace, avec un chanteur omniprésent  (2 jours après il se cassera en plein concert),  finalement ce groupe laisse sur sa faim dommage.

 

 Bon je ne vais pas vous baratiner je n’ai jamais aimé System of A Down, j’ai donc assisté à quatre titres tout de même (on est proamateur chez Rockmeeting), visiblement la majorité du public ce samedi était là pour eux, ça devait être bien, mais moi je me suis sauvé (pas de bouchons pour partir, le top).

Bilan des courses : une bien belle journée, le site et les animations sont sympa, les bibines sont chères vivement l'année prochaine (une rumeur annonce Metallica)

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 875 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...