0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Wills Forty Nine est un combo influencé par des groupes des années 80 tels que Motley Crüe et Bon Jovi.
Ce groupe natif de la région parisienne assure un Rock ' N ' Roll californien énergique, mariant le métal, la pop, le glam, le rock et le punk.
Pour la première fois Franck (chant) et Terry (guitare) se rencontrent dans un groupe de Hard FM mélodique ayant pour nom Halannah. Un an après la sortie du premier opus de ce dernier en 2000, nos deux compères décident de le quitter en 2005 afin de voler vers un autre univers plus Rock ' N ' Roll
Le groupe se met alors à la composition et de nombreux titres sortiront, lui donnant l'occasion de se produire lors de multiples concerts sous le nom de Wills.
En 2006 Yann (basse) rejoint la bande et Wills Forty Nine naquit. C'est avec une très grande motivation que le quatuor (avec Barney à la batterie) enregistre une démo au début de l'année 2007 : Let's Play. Ils enchaînent , de part ce fait, une série de concerts (Elysée Montmartre, New Morning, Le Trabendo...) sans oublier des festivals (Art Sonic, Furia Sound Festival..).
Leur premier album Appetite sort en juin 2009 sous le label Brennus/Musea Records.

En 2011 Das rejoint le groupe (en remplacement de Barney) et le line up actuel voit ainsi le jour, pour notre plus grande joie.
Le ton est vite donné avec Judgment Day avec une rythmique entraînante, des chorus bien emmenés par le chanteur et sa voix charismatique. S'ensuit Right On Time au rythme plus soutenu mais nous faisant toujours taper du pied. Un son de guitare plein et puissant nous accompagne dans l'univers musical de Wills Forty Nine. Un de leurs titres qui doit faire l'unanimité sur scène. Tout comme One Shot avec plus de soli ce morceaux est somme toute peux être le plus percutant, avec un mini break. Nothing's Impossible plus haché mais non moins très prenant, qui nous fait headbanguer sans problèmes, au son des guitares toujours aussi présentes, sans oublier la basse avec des refrains très envoutants. Arrive Set Me Free qui comme les morceaux précédents nous procure un très bon moment musical. Puis un passage de guitare qui annonce une chanson plus calme, une ballade Blessed Somehow, qui s'envole un peu vers la fin du titre. Pour terminer Behind Bushes, All I want I U, Fear et Revolution restent dans la continuité de cette très bonne galette qui procure un très grand plaisir dès la première écoute.


A dévorer ! Une machine est sur la route 49 !





Tracklist : Line Up :  
01. Judgement Day
02. Right On Time
03. One Shot
04. Nothing’s Impossible
05. Set Me Free
06. Blessed Somehow
07. Behind Bushes
08. All I Want Is U
09. Fear
10.
Revolution
Franck (chant)
Terry (guitare)
Yann (basse)
Das (batterie)
am

 

Label : Brennus
Sortie : 06/2011
Production : n/a


Discographie :

Appetite (2009 )
Machinery (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#5 Rémi 11-03-2012 11:57

...  pour ce long développement fort intéressant... En revanche, tu me prêtes beaucoup de pensées que je n'ai pas...concernant entre autre votre objectivité et la qualité de vos chroniques... J'ai juste voulu souligner que les influences cités dans une de vos chroniques étaient décalées à mon sens... Et c'est tout, et je ne pensais pas que cela méritait bien plus... Et je partage entièrement ta vision du chroniqueur : "Ceux qui estiment qu’ils donnent une impression sur un album, forcément subjective et liée à leurs gouts, et du coup, quand un avis diffère, le considère comme une autre perception tout aussi respectable que la leur."... C'est notre philosophie également sur metal-integral.com ou nous soutenons également à notre mesure la scène française...qu'il est si difficile de ne pas aimer parfois... (là pour le coup, c'est mon avis !) Bienvenue à Terry pour son premier baptême du feu !!! Et longue vie à vous ! Sincères salutations. Rémi

 Metalden : Merci Rémi pour cette clarification qui effectivement va conforter notre jeune chroniqueur ! Long life rock n roll !

J'en profite pour donner mon avis sur la vidéo pour revenir au sujet , à défaut d'avoir écouté l'album, j'aime bien ce titre, la prod est bonne, le chant ne souffre d'aucune faiblesse à mon gout, tout est bien en place. En effet les influences Bon Jovi / Motley sont digérées et le résultat ne ressemble pas à ces influences, pas de plagiat donc, mais un produit relativement original et en tout cas mélodique et "catchy" comme disent les anglo saxons !

#4 Rémi 10-03-2012 08:59

.... de critiquer les groupes français... Le coq est notre emblème, il est vrai. Bien sûr, notre magnifique contrée n'est pas très rock (encore que la scène y soit vraiment intéressante !) et il est difficile pour un groupe de Hard de se faire une place au soleil. Quoi que TRUST (et d'autres) y soient arrivés et en chantant en français pour certains...
Le complexe français existe, est-ce une raison pour bénir tout groupe qui propose du Hard ? Je pense tout de même que quand une référence est citée par un journaliste, elle existe pour attirer l'attention et mener le lecteur à découvrir un groupe ou un artiste dans un certain registre...
Or là, je ne vois ni entend le rapport.Les mots ont un sens, pour sûr, et l'interprétation de chacun libre... Wills Forty Nine est donc un combo dont les musiciens ont écouté des groupes des années 80 tels que Mötley Crüe et Bon Jovi... En cette année électorale, voilà que les éléments de langage s'invitent aussi sur Rock Meeting ! :-) :-) :-)
Sincères salutations à toutes et tous !

Metalden : voilà un débat passionnant et inépuisable que tu relances là, Rémi. Je vais essayer de te répondre point par point !

Difficile de critiquer un groupe français ? Peut-être pour certains, pas pour une bonne partie des métalleux pour qui c'est même tendance presque par principe de les descendre, considérant qu'en France on ne sait pas faire du hard rock (voir notamment cette chronique sur Shannon qui illustre le propos, notamment sur l'accent du chant français qui insupporte certains) !

Et à RockMeeting ? Nous travaillons pas mal avec Brennus, un label grand défenseur du métal français, mais pas seulement. Tu n'auras aucune difficulté pour trouver des chroniques enthousiastes sur des Syrens Calls, Manigance, Pyg etc ..., Mais tu trouveras aussi des chroniques qui disent  sans ambiguïté si un album, aussi français soit il, ne nous plait pas, je t'invite à lire celle de Mme Guillotine, sur lequel tu verras un consensus sans équivoque. Donc s'il y a du favoritisme sur d'autres sites, ce n’est pas le cas de RockMeeting !

« Le complexe français existe, est-ce une raison pour bénir tout groupe qui propose du Hard
  ? » Une phrase qui peut laisser sous entendre que c’est le cas ici ! Pour la partie hard français, voir ma réponse précédente. Pour la partie appréciation d’un album, il y a finalement deux types de chroniqueurs :

-          ceux qui considèrent détenir la vérité et du coup quand un avis diffère du leur, considèrent au choix qu’il s’agit de copinage / erreur / faute de gout /chauvinisme / etc….

-          Ceux qui estiment qu’ils donnent une impression sur un album, forcément subjective et liée à leurs gouts, et du coup, quand un avis diffère, le considère comme une autre perception tout aussi respectable que la leur.


Je m’inscris résolument dans cette dernière catégorie, cela n’a pas toujours été le cas,  c’est venu a force de débats dans les forums, engueulades diverses … et inutiles qui m’ont conduit à prendre ce recul.

Quand au poids des mots, je ne vois rien d’électoral là dessous, moi j’aime bien appeler un chat un chat etc …. Si je suis aussi monté au créneau, c’est aussi un peu pour encourager Terry qui se lance dans ses premières chroniques, il a surement à apprendre pour arriver à ton excellent  niveau, Rémi, mais je ne veux pas qu’on laisse à penser qu’il n’a pas écouté l’album ou qu’il y a du favoritisme pro français, il n’y a rien de tout cela, encore une fois voir Mme Guillotine pour ceux qui en douteraient !

 En conclusion, donnons notre avis sur un album, bon ou mauvais, mais ne doutons pas de la démarche intellectuelle du chroniqueur, voire de l'artiste !

#3 terry RM 08-03-2012 16:29
Personnellement oui j'ai écouté les deux groupes que tu cites. Et c'est pas récemment.
Concernant leurs influences, allez sur le Myspace de Wills 49 et vous pourrez lire qu'ils "mélangent" les différents styles que j'ai évoqués. Je terminerais, si vous le permettez par une citation : "Wills 49 pourrait être une sorte de croisement entre les groupes des années 80 (MOTLEY CRUE et BON JOVI en tête) avec l'énergie de THE OFFSPRING.
C'est frais, puissant et très direct...Il ne reste plus qu'à une maison de disques bienveillante de se pencher sur le cas des WILLS car la qualité et l'énergie sont bien présentes..." (HARD'N'HEAVY)
#2 Eric Berger 08-03-2012 11:35
Ce groupe est vraiment agréable à écouter mais il lui manque un peu de maturité pour que je trouve cela transcendant. J'aime le grain de voix de Franck mais pour moi elle manque d'un brin de puissance qui emporterait la musique du groupe vers le haut. Cela dit, ce disque constitue un bel effort et mérite d'être poursuivi. Quant aux références mêmes si elles ne paraissent pas évidentes, elles sont quand mêmes palpables tout au long du disque. Tous mes encouragement à ces musicos et je leur souhaite une longue route.
#1 Rémi 08-03-2012 07:32

...   et mon encéphalogramme est resté plat... MÖTLEY CRÜE et BON JOVI, heu Terry, vous avez déjà écouté ces groupes cités en référence ? L'accent anglais du chanteur est pas top top non plus et la composition bien trop classique... Rémi.

Metalden : aaaah les subtilités de la langue française qui fait qu'on est obligé de payer des avocats pour interpréter les textes de loi !   Pour moi le terme "influencé" ne veut absolument pas dire "ressemble à" mais indique ce qui a inspiré un groupe a un moment donné, libre à lui après de se forger son propre style pas forcément calqué sur les influences. La phrase qui suit définit le style pratiqué : "mariant le métal, la pop, le glam, le rock et le punk" Pop et punk, ce n'est sans ambiguïté pas du BJ ou du MC. Pour le reste, je ne me prononce pas, trop classique ou pas assez avant-gardiste, affaire de gouts !

 

You have no rights to post comments

WILLS FORTY NINE Machinery - 3.5 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 1672 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ALBERTO SONZOGNI - September Man - Chronique

    Fab
    J étais passé à côté de la ...

    Lire la suite...

     
  • HERMAN FRANK - Two For A Lie : nouvel album - Venom : vidéo clip

    terry RM
    Super chro MetalDen, comme ...

    Lire la suite...

     
  • WIG WAM - Never Say Die - Chronique

    Fab
    Putain quand on réécoute les ...

    Lire la suite...

     
  • THUNDER - All The Right Noises : Chronique

    MetalDen
    Enorme album, Thunder toujours ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE - II - Chronique

    Fab
    C'est pas à mon âge que je vais ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
27 Fév 2021 14:24 - Emmanuel Ascher
ALICE COOPER - Detroit Stories  - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)