0
0
0
s2sdefault

ARCADE FIRE Everything now

Cinquième album studio pour les canadiens francophiles/phones?.

Disponible intégralement sur Youtube à la date de sa sortie, et précédé d'une intense campagne de pub tous azimuts. Le jour de sa sortie, même les abonnés du Figaro comme aurait dit "mister Renard" auront ainsi eu droit à une jolie kro de la galette qu'ils pourront donc s'écouter en lisant  les fluctuations du CAC40, les rodomontades des cols blancs encravatés estampillés MEDEF ou les éditoriaux suffisants d'experts autoproclamés es-economia.


    "Everything now" confirme la lente descente aux Enfers d'un combo qui n'aura pas su tirer avantage d'un début de carrière mirifique. Autant Funeral  aura littéralement su distiller un indie rock classieux et frais lors de sa sortie en 2005, ce que confirmeront plus tard un plus sombre Neon bible  et un (déjà plus léger The Suburbs, autant l'évolution prise dernièrement sur leur précédent opus Reflektor (2013) laissait présager d'une perte d'élan créatif par un côté besogneux  pénible tentant de racler quelques effets mélodiques deci (disco, années 80) delà (new wave, années 90) en semblant au final se perdre dans un labyrinthe musical impossible.

    Franchement pourquoi tant de relents disco? -"Everything now" et ses "lah, lah, lah" vomis jusqu'à l'écœurement, "Signs of life" ou "Put your money on me" et leurs boucles/samples répétées là aussi dans un but mélodique mais qui à terme se révellent complètement rébarbatives  et indigestes! Le côté dance induit par la production d'un Daft Punk (Thomas Banglater) porté aux nues par la médiatocratie biberonnée aux fake news des agences de presse transnationales n'a également aucune réelle intention novatrice en se contentant de quelques accords binaires moult fois entendus ailleurs et totalement indignes d'un tel groupe. Comme a pu le dire leur leader Win Butler (non sans ironie car le bougre sait y faire avec l'intelligentsia dominante) "peut-être s'agit-il d'une sorte de 'passage à vide' mis en musique dans un monde hyperformaté  déliquescent". En atteste un cruel "Peter Pan" dont le côté aérien (induit, rappelons-le par la fée Clochette) a complètement disparu ici en laissant place à un rythme lourd et visqueux, comme si notre héro avait trop abusé de bières et de pizzas...

    Gageons qu'Arcade Fire puisse ratisser large avec cet album facile autorisant les passages radios intensifs et les jouissifs cris d'orfraies de critiques  schizencéphaliques nonobstant de baigner dans un autosatisfecit complaisant. Alors, les dollars qu'ils soient canadiens ou autres tomberont facilement dans l'escarcelle des musiciens ce qui signifiera qu'ils auront bien su profiter du Systême.

    Mais à vendre son âme au diable on risque se damner à jamais...Espérons qu'Arcade Fire saura s'éloigner promptement à l'avenir du souffle chaud et humide de Cerbère, garant puissant de l'inviolabilité des portes des Enfers car n'est pas Héraclès qui veut!

 



Tracklist : Line Up :  
1 Everything_Now (continued)
2 Everything Now
3 Signs of Life
4 Creature Comfort
5 Peter Pan
6 Chemistry
7 Infinite Content
8 Infinite_Content
9 Electric Blue
10Good God Damn
11 Put Your Money on Me
12 We Don’t Deserve Love

Win Butler
Régine Chassagne
Richard Reed Parry
William Butler
Tim Kingsbury
Sarah Neufeld
Jeremy Gara

am

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 728 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles