0
0
0
s2smodern

Nous avions vus sur la chronique du précédent Tarot, que les espagnols de DARK MOOR avaient enfin trouvé une stabilité en terme de line-up,

qui s’était concrétisée par un album majestueux, plébiscité par les commentaires, la note des visiteurs égalant à ce jour celle du chroniqueur, critère généralement très significatif. Alors pour cette septième production en studio, l’enjeu était forcément de taille, faire au moins aussi bien, voire mieux !

Pour s’en donner les moyens, le groupe n’a pas cherché à ergoter, faisant ainsi appel à la chanteuse soprano Itea Benedicto (du groupe espagnol NIOBETH), à l'orchestre philarmonique d'Arkham, et aux Choeurs Impériaux de Rivendel. Ces moyens ambitieux éclatent dès Swan Lake, une audacieuse adaptation du Lac des Cygnes de Tchaïkovski, étonnant mélange du chant d’ Alfred Romero, qui s’améliore au fil du temps, en duo avec Itea Benedicto ou en solo, d’orchestrations classiques dignes d’un RHAPSODY OF FIRE, de chœurs symphoniques, avec une rythmique power metal d’une efficacité redoutable, et miracle de la production, tous les instruments sont audibles.

Autant dire qu’il s’agissait du morceau de bravoure, d’une durée de huit minutes, destiné à nous scotcher, le reste des titres est plus calibré, autour de quatre minutes, une sorte de metal symphonique FM en quelques sorte avec des refrains imparables à l’image de On The Hill Of Dreams, An End So Cold, ou When The Sun Is Gone. Phantom Queen mélange à la fois ambiance celtique et gothique avec quelques growls discrets, For Her joue la carte du speed symphonique, un déferlement rythmique tout en contraste avec Fallen Leaves Waltz, pour varier les atmosphères et éviter l’ennui, mission totalement accomplie. Alors, meilleur ou moins bien que Tarot ? Et bien pas vraiment de différences fondamentales, peut être un poil légèrement en dessous, avec un The Sphinx un peu en pilotage automatique, un brin en deçà, mais vraiment pour chipoter, car au final, il s’agit bien d’un album remarquable en tout point, le groupe a acquis une certaine maturité, souhaitons lui de maintenir ce niveau le plus longtemps possible.





Tracklist : Line Up :  
01. Swan Lake                          
02. On The Hill Of Dreams     
03. Phantom Queen                 
04. An End So Cold                 
05. Faustus                              
06. Don't Look Back                  
07. When The Sun Is Gone       
08. For Her                               
09. The Enchanted Forest             
10. The Sphinx                         
11. Fallen Leaves Waltz 
Alfred Romero (chant)
Enrik Garcia (guitare)
Dani Fernandez (basse)
Roberto Cappa (batterie)

 

Label : Scarlet Records
Sortie : 13/02/2009
Production : n/a


Discographie :
The Hall Of The Olden Dream... (2001)
The Gates Of Oblivion (2002)
Between Light And Darkness (2003)
Dark Moor (2003)
Beyond The Sea (2005)
Tarot (2007) (VO)
Autumnal (2008)
Ancestral Romance(2010)

 

 

 

 


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

Comments:

Commentaires   

#1 coverdale 28-06-2009 20:01
Remarquable c'est le mot.... j'adore l'adaptation du Lac des Cygnes. Autant de plaisir à écouter Autumnal que j'en ai eu avec Tarot.

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 464 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • LEPROUS - Pitfalls

    MetalDen
    Déçu aussi, espérons que c'est ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Fils De Lutte

    MetalDen
    4/5 pour moi, excellent opus !

    Lire la suite...

     
  • JIM ANDERSON GROUP - I Belong

    MetalDen
    Chouette découverte, il y a ...

    Lire la suite...

     
  • Robert TEPPER - Better Than The Rest

    Laigre
    Un des mes albums préférés ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)