0
0
0
s2sdefault

Premier opus pour ce combo de Metal Prog, originaire de Lille, et, formé en 2004.

Influencé par des groupes tels que Dream Theater, Symphony X, Queen ou Deep Purple, le répertoire du groupe est, à ses débuts, essentiellement constitué de reprises. Après de nombreux concerts, et,  de multiples changements de Line Up, la formation finit par se stabiliser en 2008, autour des frères Allais, Victor à la guitare, Paul aux claviers, et, autour des frères Jura, Nicolas à la guitare et Julien à la batterie. C'est Mathieu Strulovici qui tient la basse, et,  au chant, arrivée de Tani Avvenia qui semble prédisposé, et, très inspiré pour la composition. 2010, les Lillois enregistrent et autoproduisent un E.P 4 titres, qui semble encourageant pour poursuivre l'aventure sur le chemin de la création. 2011, le groupe commence à enregistrer les nouvelles compositions qui seront, affinées durant l'année 2012. Printemps 2013, sortie de ce Last Exile chez Brennus. Le disque s'ouvre sur une petite pièce instrumentale qui n'est autre que le titre éponyme de l'album. Une mélodie planante où se mélangent piano et synthé, et, qui débouche sur Heading For Nowhere. Après des accords très solennels, arrive une suite progressive sur laquelle Tani Avvenia fait parler la puissance de sa voix éraillée et haute, proche de celle de Ronnie James Dio. Après un refrain dans un style très Alice Cooper, les guitares de Victor Allais et Nicolas Jura distilent des chorus chauds et planants. Meme approche sur Inspiration avec des parties de virtuoses entre les fines gachettes de la six cordes et le clavier de Paul Allais. En plus syncopé, avec ambiances bien variées, on trouve Theatre Of Shadows avec son riff qui bourdonne et ses chorus de shredder, ainsi que Forgotten Skies avec la basse clinquante de Mathieu Strulovici qui booste l'ensemble. En plus rapide, on a  Dots On Dust  sur lequel  Julien Jura impulse un tempo bien sauvage sur lequel les guitares se régalent. On appréciera aussi le deux pièces maitresses de cet album que sont, d'abord, After The End, et, ensuite, Colours Of Time. Tout y est. Alternance de passages planants et heavy, avec changements de rythmes, et, chorus mélodiques où la voix magnifique de Tani nous conte, avec fougue et lyrisme, deux magnifiques épopées particulièrement épiques. Enfin, le groupe nous gratifie d'un instrumental, intitulé A Seed Of Sandstorms, doté d'une belle arabesque Hispanisante, sur laquelle le combo développe, avec talent, des extrapolations en tout genre, reflets de leur virtuosité bien réelle.


Bref vous l'aurez compris, voilà un album aux compositions nourries d'arrangements bien travaillés, avec des atmosphères diverses, toujours très mélodiques, qui donnent envie d'aller s'éxiler vers ce Cube, à la fois Noir, et, coloré. 

 

 

 

 

Tracklist : Line Up :  
1. Last Exile    
2. Heading for Nowhere            
3. Theatre of Shadows
4. Inspiration    
5. After the End            
6. Forgotten Skies       
7. A Seed of Sandstorms          
8. Dots on Dust            
9. Colours of Time       

Tani Avvenia (chant )
Nicolas Jura (guitare )
Victor Allai (guitare )
Paul Allais (chant, Claviers )
Mathieu Strulovici (basse )
Julien Jura (batterie )

am

 

Label :
Brennus
Sortie : 2013
Production : n/a


Discographie :

Last Exile (2013)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1193 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles