0
0
0
s2sdefault

Neuvième album studio, et non pas le premier réédité, comme semble indiquer le titre, et troisième depuis que l’ancien leader Neal Morse a quitté le groupe.

Les deux premiers sans Neal : Octane et Feel Euphoria avaient désorienté quelque peu une partie des fans, pour s’être un peu trop éloignés du rock progressif, qui était un peu la marque déposée du groupe. C’est peut être le sens du titre, une sorte de rappel aux origines, et il s’agit clairement d’un retour marqué au rock progressif. Notons que Ryo Okumoto a par ailleurs participé au project GPS avec les ex-membres d’Asia (voir chronique).
Le premier morceau - On A Perfect Day - s’avère d’entrée excellent, avec une bonne alchimie entre rock progressif et mélodique, avec les superbes lignes de Hammond, de Mellotron, et de nappes de synthé de Ryo Okumoto, qui attirent l’attention dès l’intro, complété par un travail de virtuose à la guitare par Alan Morse. Skeletons At The Feast est un peu moins équilibré, c’est un instrumental 100 % progressif avec une tendance démonstrative qui prend un peu trop le dessus sur les lignes mélodiques, mais qui met en lumière la rythmique diablement efficace du leader chanteur et batteur Nick D'Virgilio, sur les lignes de basses acrobatiques de Dave Meros, bluffant malgré tout. Is This Love amorce un retour à plus de hard rock plus dans l’esprit des deux précédents albums, avec un refrain un peu répétitif. La suite de l’album est tout aussi diversifiée, avec une bonne place pour les ballades, All That's Left, très mélodique et entraînante, The Slow Crash Landing Man, relevée par de belles lignes de clavier, et Hereafter, nettement moins passionnante. Les morceaux épiques sont également présents, avec là aussi de l’excellent et du plus moyen, l’excellent, ce sont les 12 mn de With Your Kiss avec une bonne part planante et atmosphérique, puis une montée en puissance à la fois intense et mélodique. Dans le chapitre épique, As Far As The Mind Can See s’avère moins réussi, tout au moins les deux premières parties, l’intérêt remonte ensuite au travers d’un voyage où l’on côtoie GENESIS, YES, puis on flirte avec du jazz fusion, bref un voyage initiatique dans le monde progressif, sujet maîtrisé incontestablement par le groupe. L’album se termine en beauté sur Rearranged, un rock aux lignes mélodiques entraînantes et un dernier festival de claviers.


Au final le recentrage sur le rock progressif, opéré par groupe, donne un album agréable et équilibré, de plus d'une heure quinze, qui devrait faire l’unanimité chez ses fans.

 (chronique éditée initialement en 2006 dans la v1 du site - voir lien archives 2003-2009 après connexion)



Tracklist : Line Up :  
 01. On A Perfect Day
02. Skeletons At The Feast
03. Is This Love
04. All That's Left
05. With Your Kiss
06. Sometimes They Stay, Sometimes They Go
07. The Slow Crash Landing Man
08. Wherever You Stand
09. Hereafter
10. As Far As The Mind Can See (part I Dreaming In The Age Of Answers)
11. As Far As The Mind Can See (part II: Here's A Man)
12. As Far As The Mind Can See (part III: They Know We Know)
13. As Far As The Mind Can See (part IV: Stream Of Unconsciousness)
14. Rearranged




Nick D'virgilio (chant + guitare + batterie)
Alan Morse (guitare)
Ryo Okumoto (clavier)
Dave Meros (basse)
am

 

Label : Inside Out
Sortie : 21/11/2006
Production : n/a


Discographie :

The Light (1995)
Beware Of Darkness (1996)
The Kindness Of Strangers (1998)
Day For Night (1999)
V (2000)
Snow (2002)
Feel Euphoria (2003)
Octane (2005)
Gluttons For Punishment (2005)
Spock's Beard (2006)
X (2010)
The X Tour (Live 2010)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1261 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles