0
0
0
s2smodern

JUDAS PRIEST Redeemer Of  Soul

17ème opus pour ce légendaire combo Anglais de Heavy Metal, né en 1968, et, originaire de Birmingham.
Plus de 40 ans d'existence, et, 50 millions d'albums vendus dans le monde entier, depuis Rocka Rolla, leur premier album sorti en 1974. Pour l'anecdote, on peut citer quelques albums phares, tel que Stained Class sorti en 1978, British Steel en 1980, avec leur tube Livin' After Midnight qui les lance véritablement. Puis, c'est l'apogée avec Screaming Of Vengeance en 1982, et, Defenders Of The Faith en 1984. Le groupe fait sold out à chaque tournée, et, sortira pas moins de 5 albums Live, et, 5 autres compilations pour résumer leur belle et longue carrière. En 1990, Dave Holland le batteur s'en va pour etre remplacé par Scott Travis. L'année suivante, en 1991, c'est au tour du chanteur charismatique Rob Halford de prendre congés de la formation. Il est remplacé par Tim Owens, le temps de réaliser deux albums, et, d'accomplir deux tournées. En 2003, exit Tim Owens, et, retour de Rob Halford, le fils prodigue. En 2008, le groupe enregistre Nostradamus, une sorte d'opéra Métal très expérimental. Mais, en 2011, c'est au tour du guitariste K.K.Downing de quitter le groupe pour être remplacé par Richie Faulkner. Début 2014, retour au studio pour démarrer l'enregistrement de ce Redeemer Of Souls, sorti en Juillet.
Dès l'entame, avec Dragonaut, le ton est donné. Vent qui souffle, orage qui éclate, break de Scott Travis, et, la machine se met en branle. De sa voix haute et rauque, Rob Halford s'impose tout en puissance, puis, pousse un refrain très mélodique, avant de laisser la place à Glen Tipton, et, Richie Faulkner pour un assemblage de chorus ensorcelants. Même approche sur Down In Flames avec son chorus à deux guitares particulièrement incendiaire. En plus Heavy, on trouve March Of The Damned avec son gros son menaçant, mais, aussi, Hell And Back avec ses chorus triturés façon shredder, ou, encore, Crossfire avec son climat Hendrixien. En plus Speed, on a Halls Of Valhalla avec son intro ravageuse, mais, aussi, Metalizer avec son riff galopant. En plus progressif, on se régale sur Sword Of Damocles avec son gimmick Celte mélodique, mais, aussi, sur Cold Blooded avec son ambiance 80's très aérienne, ou, encore, sur Secrets Of The Dead avec ses arabesques très orientales. Dans un registre plus épique, on se délecte avec Redeemer Of Souls, le titre éponyme de l'album étonnant de lyrisme, mais, aussi, avec le très haletant Battle Cry, une belle épopée qui ne manque pas de souffle. Enfin, tradition oblige, le groupe nous offre une superbe ballade qui a pour nom Beginning Of The End, et, qui offre la possibilité à Rob Halford de nuancer sa voix de façon très harmonieuse sur une belle partie très mélodique. Bref, vous l'aurez compris, voilà un album qui constitue un nouvel épisode dans la carrière de Judas Priest avec la présence de Richie Faulkner, remplaçant de l'inoubliable K.K Downing, en recherche de complicité dans sa complémentarité avec Glenn Tipton. Concernant Rob Halford, les notes qui touchent le plafond sont toujours là, mais, beaucoup plus clairsemées qu'avant, peut être, pour donner davantage d'efficacité à l'ensemble, et, maintenir une meilleure cohésion. Voilà, donc, un album solide, fidèle à la réputation du groupe, qui devrait, normalement, satisfaire les fans, en attente depuis 6 ans.


Alors que Judas Priest avait, déjà, entamé une grande tournée d'adieu, voilà une appétissante galette qui va, peut être, inciter le quintet à jouer les prolongations. Le Pretre de Judas est de retour pour racheter vos âmes!

 

 

Tracklist :

Line Up :  

01. Dragonaut
02. Redeemer of Souls
03. Halls of Valhalla
04. Sword of Damocles
05. March of the Damned
06. Down in Flames
07. Hell and Back
08. Cold Blooded
09. Metalizer
10. Crossfire
11. Secrets of the Fire
12. Battle Cry
13. Beginning of the End

Bonus Disc:

01. Snakebite
02. Tears of Blood
03. Creatures
04. Bring it On
05. Never Forget

Rob Halford (chant)
Glenn Tipton (guitare)
Richie Faulkner (guitare)
Ian Hill (basse)
Scott Travis (batterie)


am

 

Label : Sony Music
Sortie : 2014
Production : n/a


Discographie :

Rocka Rolla (1974)
Sad Wings Of Destiny (1976)
Sin After Sin (1977)
Stained Class (1978)
Hell Bent For Leather (1979)
Unleashed In The East - live (1979
British Steel (1980)
Point Of Entry (1981)
Screaming For Vengeance (1982)
Defender Of The Faith (1984)
Turbo (1986)
Priest... Live (1987)
Ram It Down (1988)
Painkiller (1990)
Metal Works '73-'93 (1993)
Jugulator (1997)
Meltdown - double live (1998)
Demolition (2001)
Live In London (2003)
Angel Of Retribution (2005)
Nostradamus (2008)
Epitaph (2013 -DVD live)
Redemer Of Souls (2014


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 

 

Comments:

Commentaires   

0 #3 MetalDen 24-08-2014 22:10
JUDAS PRIEST Redeemer Of SoulsEn plein accord aussi avec JM, un régal, le metal god est l'un des vocalistes metal de la 1ere generation à vieillir le mieux, notre grand pretre semble inoxidable comme le ... british steel ! Et les ziquos sont brillants, ainsi que les compos, un des albums marquants de cette année 2014.
Citer
0 #2 Eric Berger 07-08-2014 13:03

JUDAS PRIEST Redeemer Of  Soul

Après un Nostradamus fortement décrié mais qui avait l'audace de proposer par moment un nouveau visage, le prêtre Judas a décide de revenir aux fondamentaux. Au programme 13 titres où la bande à Rob se contente de faire du heavy pur jus parfois de façon très intéressante comme sur les excellents Redeemer of souls, Dawn in flames ou Cold blooded. Mais 13 titres pour 62 minutes, pour moi c'est long surtout à l'écoute de Hell & back, Sword of damocles ou la ballade Beginning of the end. Des titres où l'ennui pointe à mes oreilles. En ce qui concerne la production si décrié sur les réseaux sociaux, je la trouve plutôt bonne même si le groupe nous a habitué à mieux. Au final je reste un peu sur ma faim par moment emballé par moment chagrin. Par contre je suis content que l'album cartonne dans les ventes et que John (très belle chro), Did, mes potes Stef et Patrick prennent leur pied avec ce cd.
Citer
0 #1 Did 02-08-2014 19:40

JUDAS PRIEST Redeemer Of  Soul

Complètement d'accord avec toi JM, un excellent album après un piètre Nostradamus et pour les avoir vus à St Sébastien lors de leur tournée d'adieu en 2012...j'espère qu'ils rempileront pour une petite dernière...
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 557 invités et un membre en ligne

  • FranckAndFurious

Commentaires

  • PRAYING MANTIS Gravity

    MetalDen
    En effet encore une super ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    Fab
    Pas grand chose a rajouter par ...

    Lire la suite...

     
  • HARTMANN Hands on the Wheel

    Fab
    Je suis en parte ok avec la ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    FranckAndFurious
    Pas un spécialiste de Robin ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    FranckAndFurious
    A tort, je pensais que cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    FranckAndFurious
    @Metalden : effectivement la ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    MetalDen
    Pour la référence à Guy Béart ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    MetalDen
    Très bon album ! Rien a ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MUSTASCH - Silent killer

    MetalDen
    Merci Barjozo de rappeler ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2018 - IRON MAIDEN - Nightwish - Megadeth - Mailyn Manson - Accept - Alice In Chains - Iced Earth - Arch Enemy ... 24/06

    barjozo
    @PdH... Alice in Chains est un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès de Mark Shelton (Manilla Road) - R.I.P.

    barjozo
    Encore un grand bonhomme qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS BAY Chasing The Sun

    MetalDen
    Des 5 albums, je n'ai écouté ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...

     
  • JAMES CHRISTIAN Craving

    MetalDen
    En effet il sort de son registre ...

    Lire la suite...