0
0
0
s2smodern
Pour commencer, je vais rendre hommage dans un premier temps à mon confrère John Markus, qui devant mon actualité brulante c’était offert de me soulager de cette chronique. 
Merci l’ami je te l’offre à toi et … aux lectrices et lecteurs du site Œuf course !
Petit aveu, avec ce groupe je débarque en terre inconnue. Achetant les albums par centaines chaque année, j’y laisse forcément des plumes. Ajoutons à cela que je suis tellement con que je ne télécharge pas !!! Désolé con ou honnête j’ai choisi mon  camp. Fort inspiré par le look, le nom et les premiers extraits, j’ai voulu faire rentrer ce groupe dans mon univers. Avec un Ep et maintenant trois albums en sus, ce groupe se forge une réelle existence. Pourtant les chroniques de Prof « himself » aurait dû me convaincre mais le porte-monnaie a ses raisons que mon banquier ne connaît point.
Je pensais débarquer dans un univers à la croisée de Crashdiet et Reckless Love, pur délit de faciès. L’influence première serait à rechercher du côté d’un groupe comme KIX. Ça pulse par tous les pores de mes enceintes. D’ailleurs quand on y pense la musique c’est une affaire de … Trous.
Ne soyez pas perplexe, couchez les enfants ; je plaisante ! Je suis soft. Et je développe, la musique rentre pas les ouïes … Des trous et après selon l’accroche qu’on en a positive, elle ressort par vos pores (pleins de petits trous) et vous pouvez pérorer dessus (la bouche – un  trou) ou au contraire c’est à gerber, à ch#er (encore des trous). Mais là c’est de Qualité avec un « Q » une lettre pas un trou !
Un album qui flatte très souvent ma platine, déjà parce que je ne peux pas écrire une chro’ si je ne suis pas totalement imprégner de la musique à développer et aussi parce qu’il développe un style et un genre que j’affectionne.
Autre détail de la musique, dans sa forme elle pourrait se résumer ainsi : à jeter (que je ne développerai pas) et de ,deux types : de salon ou de concerts ; je dirai (pour faire court) que Richard Marx est de salon et que Crazy Lixx est de concert, surtout en ce qui concerne cet album qui me donne envie en entendre plus ! L’arrivée de cette seconde guitare vient donner une puissance qui devait manquer cruellement pour mettre ce groupe dans le haut du panier, action prise ; écoutez !
Les titres défilent et l’album semble court au possible, les guitares jouent à l’unisson, le cœur poumon basse – batterie vous fait palpiter dans le rouge, une transe type Live. Le seul point noir pourrait être la voix, car pour ce genre de livraison il faut un braillard et c’est là aussi ou le point commun avec KIX, un  pur clin d’œil. Pour le genre on se surprend à entendre l’essence des kangourous les plus connus du rock, des grattes jumelles ou tierces à la TESLA comme sur le Downtown,  des titres d’une puissance atomique, on glisse le Cd dans la platine et si jamais vous aviez tendance à mettre un peu trop de son ; attention ! C’’est un tsunami qui va s’inviter dans votre salon. Petit rappel, le salon n’est pas un endroit de concert. In The Night le morceau parfait pour emmerder ses voisins. C’est dans des moments comme ça qu’on voudrait vivre en immeuble avecdes voisins cons et une sono digne de stade pour son petit salon afin d’envoyer les décibels et décoller le crépis. Dans ce style les titres font légions à commencer par l’ouverture d’album Whiskey Tango Foxtrot ou on appréciera les chœurs digne de l’école Def Lep, transformant tout méga rock pulsé en hymne. Le groupe navigue entre Hard U.S et Sleaze avec des réminiscences d’accents glamouilles ; mais … s’assoit dans le siège du bon gros Hard Rock qui tache sans laisser de trace, un fer de lance du genre. Bonne nouvelle pour les amateurs de concerts bières et perfecto graissé, ici pas de clavier pour transformer la zique en réunion de bien coiffé avec polo rose. Amateur de pop à deux balles.
L’album est livré avec sa dosette de testostérone, et son sachet de fausses burnes. De la musique à écouter avec ses tiaggs et autres chaussures fermées sans … trous (désolé !) même en plein été, ou  ça « scrognotte » des pinceaux, pas de la musique pour porteurs de tongs et short à fleurs !
Quelques tempos plus retenus comme sur Fire It Up, Church Of Rock, Heatseeker mais avec leurs instrumentations et la voix de Danny on garde l’âme de Riot Avenue. Ces chœurs je ne vous dirait jamais assez ce qu’ils amènent comme puissance. Comme sur Sweet, Bad & Beautifull.
Chaque morceau mériterait sa dose de louange et sa diatribe associée ; le saucissonnage made by Maënora. Un groupe qui me fait penser également à mes amis d’Harmonic Generator. Vous verrez bientôt de quoi je parle ;-)
Sur chaque morceau il y a ces changements de rythmes, de ponts vous permettant de ne jamais zapper le titre, des enchainements rapides avec un énorme travail sur chaque refrain. Un  côté Twisted Sister ?
Only The Dead Know, la ballade pour clôturer l’album qui a un double avantage, démontrer que ses mecs savent composer sans remplissage et que Danny à une palette vocale qu’il pourra et devra plus travailler dans le temps, car si il y a par moments les grattes à la TESLA, il y a aussi du Keith dans sa voix.
2012, le groupe est encore jeune, très prometteur, déjà très performant et avec encore de bien belles années devant lui. ? Mais maintenant son destin passe aussi par vos trous, Ouvrez vos trous … Maënora arrive. Lecteur … Tu sors ! Lectrice je viens t’en mettre pleins les oreilles. Merci qui ?
Je tiens à ce jour mon album Hard Rock 2012 ! Ainsi qu’une des pochettes de l’année, vous ne trouvez pas ? Pour finir, si la reine des chroniqueuses me lit … ;-) entends-tu les notes à travers ses lignes ;-D ?


Tracklist : Line Up :  

1. Whiskey Tango Foxtrot
2. Young Blood
3. Riot Avenue
4. Fire It Up
5. Downtown
6. In The Night
7.
Church Of Rock
8. Heatseeker
9. Sweet, Bad & Beautiful
10.
Be Gone
11. Only The Dead Know



Danny Rexon (chant)
Andy Dawson (guitare)
Edd Liam (guitare)
Joel Cirera (batterie) 
Loke Rivano (basse)


am

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 24/04/2012
Production :  


Discographie :

Heroes Are Forever - EP (2006)
Loud Minority (2008)
New Religion (2010)
Riot Avenue (2012)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 

 

 

 

 

 Cadeau de votre chroniqueur pour ses lectrices :

 

 

 

 


 

 


 

Notes des visiteurs

 

Comments:

Commentaires   

0 #2 Fab 26-08-2012 18:56
J'avais beaucoup aimé le 1er c'est donc naturellmt que j'ai acquis le second et je dois dire que j'ai ete decu. Le style reste le meme mais la qualité des titres du premier n'est pas la, pr tt dire je me suis emmerdé, je trouve les morceaux repetitifs, on aimerait d etemps en temps un changmt de tempo qui arrive sur la plage 11!!! Pour les fans du genre, ils vont s'y retrouver moi qui ne susi pas un accroc de ce style mais qui de temps en temps aime bien qques trucs qd meme, j'ai trouve ca un brin bateau et convenu/Dans le genre je prefere 100 fois le soul seller
Citer
0 #1 Jee Jacquet 17-05-2012 07:50
CRAZY LIXX Riot AvenueJ'ai lu, j'ai entendu les notes, ça pulse :-)

Chro intéressante qui, comme toujours lorsque c'est signé Maënora, donne envie d'écouter l'album :-) Mes ouïes se laisseront-elles tenter ??? A suivre ...

Pendant ce temps, Maënora fait des trous, encore des p'tits trous...
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires

  • THE NIGHTS - The Nights

    Chasseur Immobilier
    Merci pour la kro, très bon ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    FranckAndFurious
    ''Unanimisme sur cet album'' ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    MetalDen
    Superbe album, un retour au ...

    Lire la suite...

     
  • BLACK STONE CHERRY Family Tree

    MetalDen
    Pas mal en effet, mais comme ...

    Lire la suite...

     
  • ANGRA ØMNI

    MetalDen
    Un peu de promotion pour l'outil ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE WALSH Black Butterfly / THE RADIO SUN Unstoppable / DUKES OF THE ORIENT / TRAGIK Tainted

    FranckAndFurious
    DUKE OF THE ORIENT. Quand ...

    Lire la suite...

     
  • ANGRA ØMNI

    FranckAndFurious
    Merci Markus, ça fait plaisir.

    Lire la suite...

     
  • ANGRA ØMNI

    John Markus
    Belle chronique qui donne envie ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    FranckAndFurious
    Musicalement, j'accroche bien au ...

    Lire la suite...

     
  • NO ONE IS INNOCENT - LES SHERIFF - LES DESTROPOUILLAVES - Zénith de Pau - 14/04/2018

    John Markus
    Merci Franck pour ton humour ...

    Lire la suite...

     
  • REVERTIGO Revertigo

    MetalDen
    J'apprécie aussi beaucoup Mats ...

    Lire la suite...

     
  • W.E.T. Earthrage

    Chasseur Immobilier
    Une bombe de chez bombe !!!!

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Dans Le Même Sang

    Chasseur de biens
    Pas mal du tout, certains titres ...

    Lire la suite...

     
  • TOTO - Toulouse Le Zenith - 26/03/2018 40 TRIPS AROUND THE SUN WORLD TOUR

    Nico
    J'y étais aussi ! J'ai beaucoup ...

    Lire la suite...

Connexion

On Line :

Nous avons 975 invités et aucun membre en ligne