0
0
0
s2smodern

On ne peut pas dire que les albums baptisés Tribute soient en général très réussi. En effet, on est toujours décu des interpretations de standarts de nos artistes préférés par d’autres.

Soit parce qu’on ne retrouve pas la magie des originaux, soit parce que le chanteur qui reprend le titre n’est pas à la hauteur, soit parce que le son ou l’orchestration ne le sont pas non plus. Bref, ce genre de cd et de projet est très très casse gueule. Zinc Music et Constante et Sonante ont décidé de se lancer dans un projet de ce type avec l’aide de Tomi Malm pour rendre un hommage à un des plus grands songwriter du 20eme siècle, Mister David Foster. Je ne vais pas faire l’offense de rappeller le CV du bonhomme, ce Fly Away le fera à ma place. Tout d’abord ce qui est remarquable avec cet opus, c’est le choix des titres. En effet, on ne retrouve pas les titres les plus connus de Foster comme ceux fais pour CCHICAGO ou CELINE DION mais des petits bijoux Westcoast pour certains bien connus des spécialistes et pour d’autres totalement inconnus. L’autre point à souligner c’est la qualité des musiciens et des chanteurs qui excellent sur ce Fly away. On a vraiment la une vraie dream team Westcoast. Enfin, la production et les arangements sont monstrueux et à mon avis feront date.

Le cd comemnce par un standart de EARTH WIND AND FIRE, In The Stone. Interpreté par Bill Champlin avec John Robinson aux futs, Nathan East à la basse et Paul Jackson à la gratte. Vous allez redécouvrir ce titre grace aux arrangements classieux qui redonnent une seconde jeunesse au morceau. On enchaine avec No Explanation, titre à l’origine créé par PETER CETERA pour la bo de Pretty Woman et interpreté par le grand Bill Labounty. Une ballade acoustique de toute beauté. On retrouve deux titres co écits avec Boz Scaggs, le classique Jojo interpreté par Arnold McCuller et son groove d'enfer du niveau d'un Georgy Porgy de TOTO et puis le titre préféré de Foster, la sublime ballade romantique Look What You've Done To Me chantée par Cecily Gardner. Ce second titre est un petit moment de grace ou l'ambiance jazzy devient torride.

Autre moment magique avec The Colour Of My Love ou Frank Adahl prouve à tout le monde qu'il est un putain de chanteur. Il récidive d'ailleurs sur le Nothin You Can Do About It compo à l'origine qui était sur le AIRPLAY. Compo co écrite par Jay Graydon et qui est un modèle de groove et de classe.

Je vous conseille d'ailleurs de vous procurer les albums qu'il à fait avec son pote Edin

Pour le reste on retrouve une superbe compo de KENNY LOGGINS, Heart To Heart interprétée par Jeff Pescetto qui est un chanteur pour le moins sous estimé. En effet, à l'instar du regretté Warren Wiebe, ce type n'a jamais vraiment eu sa chance au sein d'un groupe ou sur un solo digne de ce nom. De fait on le retrouve sur ce genre de projet comme déja il y a quelques années sur le River Of Love de David Foster, justement.

Le vétéran Robbie Dupree reprend le Fly Away de l'album de PETER ALLEN, Bi Coastal. La reprise est même pour moi superieur à l'originale car je préfère le timbre de voix de Dupree à celui à mon gout un peu nasillard du regretté Allen. Il n'en reste pas moins que beaucoup considère Bi Coastal comme une pierre angulaire de la Westcoast, avec ce titre on comprend mieux pourquoi.

Peut être un des meilleurs morceaux du cd est la reprise faite par Ole Borud du classique de CHAKA KHAN, Through The Fire. Il parait même que Foster a été scié quand il a entendu cette version qui surpasse l'original. Je ne saurais trop vous conseiller également de vous procurer le solo du Scandinave Borud, qui est vraiment un artiste Westcoast en devenir.

Dans le style ambiance feutrée , tout en douceur on retrouve Lisa Lovbrand pour The Best Of Me titre co écrit avec Jeremy Lubbock et Richard Marx. La aussi émotion assurée.

Sur ce genre de tribute, on retrouve égalment souvent l'excellent Bill Cantos et sa voix magique qui reprend ici un titre de JAMES INGRAM, Whatever We Imagine. La encore comme à la bataille navale, c'est "touché, coulé".

When Will The World Be Like Lovers est une compo inédite de Chicago qui devait être sur le 18 du groupe. Co écrit par Robert Lamm elle est chantée ici par Pescetto, Dupree, Cantos, McCuller, Adahl et celui que je considère comme le plus grand vocaliste Westcoast, Joe Pizzulo. On se demande pourquoi ce titre est resté si longtemps dans les tiroirs????

On termine par un titre qui fait frissoner, Live Each Day interprété par Warren Wiebe. Frissoner car la voix de Warren semble venir tout droit de l'au dela. En effet, c'est un des derniers morceaux qu'il ait enregistré et cette ballade splendide au demeurant, résonne en nous comme une sorte de testament vocal. Impressionant....

Bon, si avec tout ca, vous n'avez pas dans l'idée d'acquerrir cette galette, je ne peux plus rien pour vous. En Westcoast, on a quand même pas tous les matins, un album de cette qualité à se mettre entre les oreilles. 

Tracklist:

 

  • Prelude
  • In The Stone Bill Champlin
  • No Explanation Bill LaBounty
  • JoJo Arnold McCuller
  • The Colour Of My Love Frank Ådahl
  • Heart To Heart Jeff Pescetto
  • Fly Away Robbie Dupree
  • Look What You′ve Done To Me Cecily Gardner
  • Through The Fire Ole Børud
  • The Best Of Me Lisa Lövbrand
  • Nothin′ You Can Do About It Frank Ådahl
  • Whatever We Imagine Bill Cantos
  • When Will The World Be Like Lovers Jeff Pescetto, Robbie Dupree, Bill Cantos, Arnold McCuller, Frank Ådahl, Joe Pizzulo
  • Lieve Each Day Warren Wiebe
  •  Line up:Michael Landau, Jay Graydon, Paul Jackson Jr., Peter Friestedt, Soren Reiff, Janne Lehikoinen, Ramon Stagnaro, Porty, Juan Carlos Jimenez, Ramon Stagnaro, Jyrki Manninen, Jaakko Pesola: Guitares
    Dan Warner: Guitares, Mandoline
    Nathan East, Neil Stubenhaus, Abraham Laboriel, Rick Chudacoff, Alberto Hernandez: Basse
    David Foster: Piano
    Jeremy Lubbock: Piano, Synthés
    Toni Malm: Piano, Synthés, Rhodes, Basse, Guitares
    Lenni–Kalle Taipale: Rhodes, Piano
    Aidan Zammit: Rhodes, Synthés
    John Robinson, Jarmo Valmari: Batterie
    Michito Sanchez: Percussion
    Tollak Ollestad: Harmonica
    Jan Glæsel: Flugelhorn
    Jarmo Valmari: Brushes
    Brandon Fields, Fabrizio Mandolini: Saxophone
    The Danish All Star Horns: Cuivres
    The Värmland Opera Sinfonietta: Strings
    Joe Pizzulo, Frank Ådahl, Bill Champlin, Arnold McCuller, Bill Cantos, Jeff Pescetto, Bjarne Langhoff, Joaquin Gonzalez, Lisa Lavie, Tomi Malm, Gabriel Raya, Rafa Hernandez, Eli Hernandez, Tomi Malm, Aidan Zammit: Choeurs

    Année:2009

    Label:Constante Et Sonante/Zinc

    Production: Tomi Malm, Jeremy Lubbock

     

    Comments:

    Commentaires   

    #1 blancoreli62 19-06-2009 09:51
    monstrueux, on ne présente plus le génie qu'est david foster. tout est bon sur ce tribute, les musiciens, le choix des morceaux, les arrangements, les interprétations, la prod etc.... que du bonheur à écouter religieusement au casque dans le noir

    You have no rights to post comments

    Connexion

    On Line :

    Nous avons 726 invités et aucun membre en ligne

    Commentaires

    • VULCAIN Vinyle

      MetalDen
      Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

      Lire la suite...

       
    • WEEZER - The Teal Album

      Pilgrimwen
      Merci ! J'ai écouté attentivement ...

      Lire la suite...

       
    • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

      Tis
      J'aime bien cet album, je me ...

      Lire la suite...

       
    • AC/DC - Highway to Hell

      MetalDen
      En attendant un SDF 2020 suggéré ...

      Lire la suite...

       
    • HARDLINE - Life

      FranckAndFurious
      A la rescousse de Fab ! Comme je ...

      Lire la suite...

    Articles Les Plus Lus

    Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)