0
0
0
s2sdefault

Ben Harper est de retour en 2016 et il n'aime pas bosser seul.

Après ses dernières collaborations avec sa mère Ellen en 2014 (" Childhood Home"), le bluesman Charlie Musselwhite en 2013 (" Get up!"), les Relentless Seven en 2009 (" White lies for dark times"), ou encore les Blind Boys of Alabama en 2004 ("There will be a light"), le voilà revenu vers ses anciens acolytes des Innocent Criminals, dont je n'ai que d'excellents souvenir, que ce soit pour leur travail collaboratif studio ("Burn to shine" en 1999 ou " Lifeline" en 2007) mais aussi en live et en particulier un phénoménal gig aux arènes de Bayonne le 12 juin 2004.

Rappelons que ce grand guitariste a aussi parfois éprouvé le besoin de faire venir des guests sur ses albums, comme Ringo Starr et Jackson Browne sur (" Give ‘till it’s gone"), et que lui-même a pu par le passé jouer sur des albums d’artistes multiples (sa collaboration au dernier LP du défunt Johnny Winter en 2014, "Step back" par exemple..).

L'album qui nous intéresse ici s'ouvre sur un titre mid-tempo assez rugueux dénommé "When sex was dirty" qui n'est pas sans évoquer le "We will rock you" de Queen dans sa structure avec une rythmique martelée de façon régulière jusqu'à la délivrance finale qui viendra de la six cordes du gratteux en chef...

Après cette entrée en matière bien rock, je m’attendais à une suite du même acabit, mais derrière il faut bien reconnaître que sur les titres suivants le rythme va se ralentir. Cet album va ainsi osciller entre rythmes soul et ballades rock à l'exception du single "Pink balloon". Le temps où Ben Harper écrivait des titres bien rock voire hard-rock semble révolu. La clepsydre égrainant lentement ses secondes avec minutie semble l’avoir assagi et la ‘midlife crisis’ a fait son effet.

Attention cependant à ne pas mésestimer cette galette car bien que peu agressives les compositions tiennent la route et les mélodies sont toujours au rendez-vous. Alors c’est sûr on est loin du grandiose et légendaire "
Fight for your mind" paru en 1995 et ayant ouvert les portes du panthéon du Rock à Mister Ben Harper, mais l’artiste américain conserve un groove et un feeling hors du commun.

Méfiez-vous des chroniqueurs trop rapides dont le web regorge et qui après une écoute furtive, isolée ou manquant d’attention vous diront que Ben Harper est bon à bidouiller des chansons gentillettes pour midinettes. Que nenni ami lecteur, même si le guitar-hero au fil du temps a du mal à faire le carton plein des étoiles attribuées subjectivement par les chroniqueurs de zike rock de France et de Navarre, il reste un fantastique artiste aux multiples facettes.

Gageons qu'on stage entiché du génial et bondissant Juan Nelson à la basse vrombissante et claquante, ainsi que des autres Criminals, le fougueux guitariste saura se (re)mettre tout le monde dans la poche!



Tracklist : Line Up :  
1.         When Sex Was Dirty     
2.         Deeper And Deeper      
3.         Call It What It Is            
4.         How Dark Is Gone        
5.         Shine   
6.         All That Has Grown       
7.         Pink Balloon    
8.         Finding Our Way          
9.         Bones  
10.        Dance Like Fire            
11.        Goodbye To You
    Ben Harper : chant, guitare
    Michael Ward : guitare
    Juan Nelson : basse
    Leon Mobley : percussions
    Oliver Charles : batterie
    Jason Yates : clavier

am

 

Sortie   8 avril 2016
Label    Stax Records


Discographie :

    1992 : Pleasure and Pain
    1994 : Welcome to the Cruel World
    1995 : Fight for your Mind
    1997 : The Will to Live
    1999 : Burn to Shine (avec The Innocent Criminals)
    2003 : Diamonds on the Inside
    2004 : There will be a Light (avec The Blind Boys of Alabama)
    2006 : Both Sides of the Gun
    2007 : Lifeline (avec The Innocent Criminals)
    2009 : White Lies for Dark Times (avec Relentless Seven)
    2010 - As I Call You Down (au sein du groupe Fistful Of Mercy)
    2011 : Give Till It's Gone
    2013 : Get Up ! (avec Charlie Musselwhite)
   
2014 : Childhood Home (avec Ellen Harper)
    2016 : Call It What It Is (avec The Innocent Criminals)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1028 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles