0
0
0
s2smodern

Jugé "grand public" par la frange Rock, Hard Rock et Metal. Jugé trop "je-ne-sais-pas-quoi" par le grand public. Tel est le destin des canadiens de SUM 41 : le cul entre deux chaises.

Aux origines, une bande de copains qui lancent en 1996 leur groupe sans grande prétention, avec une certaine insouciance et une sacrée dose d'humour. La légende veut que le nom de baptême fait référence au 41ème jour de l'été, date à laquelle l'équipe s'est formée.

En 2000, ils signent leur premier disque Half Hour Of Power, très influencé par BLINK-182 ayant à l'époque le vent en poupe. BLINK-182 eux-même influencé majoritairement par les DESCENDENTS. Half Hour Of Power est à considérer comme un EP Punk Rock très brouillon mais prometteur.

Un an plus tard, SUM 41 revient à la charge via All Killer No Filler. Cet album s'inscrit dans une veine dite Pop Punk (ou Punk Pop). C'est-à-dire qu'on aseptise le Punk Rock, via un son plus épuré, sans pour autant ôter l'intégralité de l'énergie qui s'y dégage. L'ensemble fait illusion, entre autres, chez les auditeurs peu au fait de l'historique du Punk. Illusion ne signifiant pas pour autant que All Killer No Filler est dénué d'intérêt.
Au contraire!, pour toute une génération, All Killer No Filler a été une porte d'entrée dans le joyeux et controversé monde du Rock, Hard Rock et Metal. Et cette génération n'hésite pas à le rappeler : oui SUM 41 peut vous mener vers ces registres musicaux !
Et puis ce jeu de mot osé, à limite prétentieux : All Killer No Filler, soit "Que du bon, aucun remplissage !". Et il est vrai que cet opus est particulièrement bien réalisé ! Aucun temps mort !

Bien entendu, All Killer No Filler n'est pas de ces disques foncièrement contestataires, engagés. Ici, légèreté et mélodie priment. Une bonne bouffée d'oxygène lorsqu'il y a grisaille dans votre vie !

On aime ou on n'aime pas. Toujours est-il que SUM 41, à travers All Killer No Filler, a marqué une génération et rencontré un certain succès commercial.

 

Highlights : Tous ! 

Tracklist :
01. Introduction To Destruction
02. Nothing On My Back
03. Never Wake Up
04. Fat Lip
05. Rhythms
06. Motivation
07. In Too Deep
08. Summer
09. Handle This
10. Crazy Amanda Bunkface
11. All She's Got
12. Heart Attack
13. Pain For Pleasure

Line Up:
Deryck Whibley (chant/guitare rythmique)
Dave Baksh (guitare leader)
Cone McCaslin (basse)
Steve Jocz (batterie)

Label :

Sortie :

Production :

Island Records

2001

Sum 41 

Discographie :
Half Hour of Power (2000)
All Killer No Filler (2001)
Does This Look Infected? (2002)
Chuck (2004)
Underclass Hero (2007)

Notes des visiteurs

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 500 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Bienvenue Walt dans l'équipe ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)