0
0
0
s2smodern

Un  amateur de hard rock classique peut il apprécier un groupe de modern rock ou hard rock ?

Cette question fait bien sur écho à de nombreux débats dans le forum, à de nombreuses reprises, les tenants du courant moderniste nous expliquant que le classique était complètement dépassé, point d’autre salut que de se convertir à la modernité ! Un peu comme s’il fallait choisir l’un ou l’autre. Pas du tout mon point de vue bien sûr, je veux pouvoir gouter à toutes les tendances, même si, faute de temps, le classique reste majoritaire. Le tout est de faire le tri entre les bons et les groupes moyens, indépendamment du style.  Et en l’occurrence, pour cette production canadienne, qui s’inscrit vous l’avez peut être déjà deviné, dans le modern hard rock, encore dénommé alternatif, le tri s’est fait d’une manière plutôt originale, puisque c’est une fan française, dont le site Myspace est pour partie consacré au groupe, qui m’a contacté, et livré leur album clé en mains, prêt à chroniquer ! Avant d’accepter, j’avais quand même écouté les quatre titres en ligne, pour éviter toute déception.
Autant dire que sans sa détermination, cet album n’aurait jamais atterri à RockMeeting, quasiment aucune chronique n’étant disponible sur le net. Pourtant cet album ne manque pas de qualités. A la source de cet enregistrement, quatre gars d’Ottawa, Kim Vincent (chant, guitare), Shawn Kelly (batterie), Koji Okazaki (lead guitare) et Yves Lavigne (chant, basse), et le résultat, pas mal de bonnes surprises, d’autres un peu moins.
Débarrassons nous d’abord du moins bon, D.I.A, un titre 100 % énergie, sacrifiant complètement la ligne mélodique à un chant rappé, du brut de coffrage jamais écouté en entier grâce à la touche forward. Un peu en retrait au niveau ligne mélodique sans être désagréable sont les Dying Me et Show You How. Pour le reste, du tout bon avec quelques favoris, comme les mid tempos Confessions et Into The Open Sky sur lesquels le travail sur les guitares est brillant, et le chant  chargé d’émotions, ou encore l’éponyme Sexy Machinery qui joue les contrastes, Ocean's Alive et son superbe break acoustique. Et pas très loin derrière le titre d’ouverture : No Alone, la ballade To The End, et Killing Only You dont les montées en puissance s’approchent d’un Metallica.
Et pour en revenir à la question du départ, un amateur de hard rock classique peut il apprécier un groupe de modern rock ou hard rock ? Et bien avec ce genre d’album, alliant mélodies, émotions, belles lignes instrumentales et énergie, certainement ! Mais, me rétorquerez vous, on trouve toutes ces caractéristiques dans le hard rock classique ! Certes, ce qui rend bien le débat moderne classique un peu stérile, j’aurai tendance à conclure en disant qu’il y a des bons groupes et des moins bons, et Down In Ashes s’inscrit indubitablement dans les bons.

 

 

Highlights :  Confessions, Into The Open Sky, Sexy Machinery, Ocean's Alive

Tracklist :

01  The Awakening      
02 No Alone      
03 D.I.A.                     
04 Sexy Machinery     
05 Confessions            
06 Don't Go Away                   
07 Ocean's Alive                     
08 Show You How                   
09 Dying Me     mid 4  
10 To The End    ballade
11 Killing Only You
12 Into The Open Sky
      

Line Up:
Kim Vincent (chant, guitare)
Koji Okazaki (lead guitare)
Yves Lavigne (chant, basse)
Shawn Kelly (batterie)


Label :

Sortie :

Production :

indépendant

2007

n/a


Discographie :
Sexy Machinery (2009)

 Liens multimedia :
myspace.com/downinashes

Notes des visiteurs

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 569 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)