0
0
0
s2smodern

Dire que Sara Bareilles fait partie de mes chanteuses préférées n’est pas mentir.
En effet, depuis ses deux premiers albums, Little Victories en 2007 et surtout Kaléidoscope Heart en 2010, je suis tombé sous le charme de cet artiste Américaine qui est un peu pour moi mon Billy Joël au féminin. Une pop très mélodique très axée sur le piano. Des touches jazz, soul, une superbe voix bref un vrai régal auditif. Quelle ne fut pas ma joie quand j’appris la sortie du nouvel album cette année The Blessed Unrest. Quelle ne fut pas mon plaisir d’entendre sur You Tube le premier single Brave absolument imparable bien dans la lignée de ce que Bareilles sait faire c’est-à-dire une pop dynamique au rythme entêtant et a la mélodie inspirée. Ca partait fort d’autant plus que l’album commence également par ce titre qui postule comme un des tubes pop de cette année sans problème. Ensuite, je fus surpris par ce nouvel album. Surpris par une partie du contenu qui propose une Bareilles que je ne connaissais pas. Cet album est plus sombre que les deux précédents, plus mature sans doute également en proposant des compos aux styles assez différents. Alors parfois c’est réussi comme avec l’atmosphérique Satellite Call absolument divin ou bien l’électro Eden avec ce couplet qui sonne très Prince. C’est moins bon sur Hercules et son refrain oriental et Manhattan qui ressemble trop à Norah Jones. Après le reste on connait déjà et on retrouve avec délice la Sara pétillante et optimiste sur Little Black Dress, la Sara mélodique sur des mids tempos comme Chasing The Sun et la mélancolique sur des ballades comme December. Bareilles n’a jamais aussi bien chanté, elle m’a même épaté sur certains morceaux car elle est capable de pousser très haut. A l’arrivée un bien bel album peut être un brin intimiste et sombre sur certains titres qui fait qu’on adhère peut être pas à 100%.


Néanmoins, Bareilles se place définitivement comme une des plus grande artiste de pop féminine actuelle, elle le prouve encore avec ce The Blessed Unrest qui convertira sans doute de nouveaux fans et surprendra les autres.

 



Tracklist : Line Up :  
01.Brave
02.Chasing The Sun
03.Hercules
04.Manhattan
05.Satellite Call
06.Little Black Dress
07.Cassiopeia
08.1000 Times
09.I Choose You
10.Eden
11.Islands
12.December
Sara Bareilles (chant,piano)
Sarab Singh (batterie)
Kurt Uenala (basse)
Jason Blynn/Rich Hinman (guitares)
Aaron Sterling (batterie)
Michael Ward (guitares)
Curt Schneider (basse)

am

Année:2013
Label:Epic
Production:John O'Mahony/Sara Bareilles



Discographie :

Little Victories  (2007)
Kaleidoscope Heart   (2010)
The Blessed Unrest  (2013)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  


Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 503 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)