0
0
0
s2smodern
Je me souviens de la première fois que j’ai vu un « blondinet des Alpilles ».
C’était à Lyon chez bibi et le garçon avait emmené dans sa musette, un lot assez important de CDs. Dans cette besace il y avait énormément de choses et plus particulièrement des albums chrétiens. A milieu, un opus de 2008 The End Is Not The End d’un combo baptisé House Of Heroes. Je ne connaissais pas ce groupe US et j’avoue que l’album de mon ami Marc ne m’avait pas enthousiasmé plus que cela.
Par hasard, je suis tombé sur l’essai suivant Suburba, qui date de 2010 et là ce fut le choc. Deux possibilités :-soit l’écoute de l’opus de 2008 ne fut pas très attentive de ma part-soit Suburba est monumental par rapport au précèdent ???Je n’ai à l’heure actuelle pas de réponse car je n’ai pas réécouté le précèdent trop occupé à me délecter de ce Suburba. Pour caractériser la musique du groupe c’est un mix entre Foo Fighters et Queen. On peut y ajouter des touches de Muse, des Beach Boys pour certaines harmonies vocales et un côté punk parfois teinté de 70’s. La musique de House Of Heroes est vraiment particulière car sur les 12 titres, il n’y a rien qui se ressemble. La belle ballade Salt In The Sea, l’hymne God Save The Foolish Kings, le titre punk rock independent avec Independence Day For A Petty Thief ou bien la pop plus classique avec synthés de Relentless. Les harmonies vocales sont bien entendu superbes et ce que j’apprécie chez ce genre de groupe ce sont les surprises musicales qui se glissent au milieu des titres comme sur Elevator qui propose un break surprenant.

Franchement j’ai été bluffé par cet album et du coup je vais de ce pas rejeter une oreille sur celui de 2008 en attendant également le nouveau qui est sorti cette année et qui fera l’objet d’une future chronique.




Tracklist : Line Up :  
01.Relentless
02.Elevator
03.Love Is For The Middle Class
04.So Far Away
05.God Save The Foolish Kings
06.Salt In The Sea
07.Independance Day For A Petty Thief
08.Somebody Knows
09.Disappear
10.She mighty Mighty
11.Constant
12.Burn Me Down

Tim Skipper (chant,guitares)
Colin Rigsby (batterie)
AJ Babcock (basse)
Jared Rigsby (guitares,basse)

am

 

Label : Gotee
Sortie : 2010
Production : Mark Lee Townsend


Discographie :

Ten Months   (2001)
What You Want Is Now   (2003)
House Of Heroes  (2005)
The End In Not The End  (2008)
Suburba  (2010)
Cold Hard Want  (2012 )



Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 854 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)