0
0
0
s2smodern
CASEY JAMES

 La country a toujours suscité chez moi un sentiment ambivalent.


D’un côté la country classique m’a toujours fait fuir avec les courants Bluegrass ou Honky Tonk et les pionniers comme Dolly Parton ou Willy Nelson. Puis est arrivé la New Country avec ses influences pop qui m’ont fait s’intéresser un peu plus au genre musical.
Mais là aussi malgré d’indéniables qualités, j’ai essayé plusieurs groupes ou artistes sans vraiment tomber en pâmoison. Pourtant, les plastiques des jeunes femmes sont plutôt avantageuses, les voix très belles et les compos mélodiques mais il me manque quelque chose. Je trouve que tout se ressemble et je n’arrive pas souvent à faire la différence entre les artistes. La faute sans doute à la construction des titres et la façon de chanter qui s’avère souvent la même. Chez les femmes ont a d’ailleurs très souvent les mêmes timbres de voix ce qui explique la difficulté pour l’auditeur à se dire « tiens ça c’est Carrie Underwood, tiens ça c’est Faith Hill ». Parfois, des artistes sortent du lot comme Shania Twain. Ses premiers albums étaient pour moi insupportable puis est arrivé Mutt lange qui a tout changé. Il a pour moi réinventé un courant très conservateur mais ce fut une étoile filante. Les albums produits par Dan Huff sont eux aussi en général de bonne qualité mais pour le reste la production actuelle de Nashville a tendance à me laisser froid. Il y a des bons titres mais je m’en lasse très facilement. Là où les chrétiens m’attachent à mon fauteuil, les artistes country me laissent totalement libre de mes mouvements.
Cette introduction pour parler du premier album d’un jeune artiste de New Country, Casey James. Pour être franc, c’est Eric qui m’en a parlé mais je ne l’ai pas écouté et je l’ai acheté rien qu’à la pochette. Il faut dire que le garçon a un physique qui sent bon l’AOR ou la pop FM et bien non, il fait de la country. Ce jeune homme est issu comme beaucoup de l’émission American Idol où il figura en bonne position, sans remporter le concours. Les amateurs de New Country à tendance blues avec beaucoup de grattes vont adorer. Ce premier essai est plus que correct avec des titres comme The Good Life qui rappelle un peu ce que fait actuellement Richard Marx mais aussi Crying On A Suitcase ou She’s Money. Au rayon des ballades, assez nombreuses, le garçon fait dans le classique mais de façon efficace avec Undone ou bien So Sweet. La voix est agréable avec un timbre assez grave mais là aussi elle ne se démarque pas beaucoup d’autres artistes country. On sent que Casey James a de bonnes dispositions au niveau guitaristique mais il semble un peu bridé ici. Par contre il n’évite pas les poncifs du style musical avec un titre comme Drive insupportable et les arrangements avec moult utilisation de dobro et autres pedal steel.


Un bon premier album pour un jeune artiste prometteur dans un style qui demeure pour moi mineur. Un opus qui vient garnir la longue cohorte country que je possède et qui sont soit dans ma cave, soit un peu poussiéreux. A suivre quand même pour la prochaine fois.





Tracklist : Line Up :  
01.The Good Life
02.Crying On A Suitcase
03.Let's Don't Call It A Night
04.Drive
05.Love The Way You Miss Me
06.Undone
07.So Sweet
08.She's Money
09.Tough Love
10.Workin On It
11.Miss Your Fire

Casey James (chant,guitares,dobro )
                     +
Pat Buchanan (guitares)
Jimmy Lee Sloas (basse)
Shannon Forrest (batterie)
Chris Lindsey (claviers)
Ilya Tochinsky (guitares,banjo)
Dan Dugmore (pedal steel).
am

 

Label : 19
Sortie : 2012
Production : Chris Lindsey/Casey James/Aimee Mayo


Discographie :

Casey James (2012)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#2 Kriss 20-06-2012 10:51
Je suis du même avis qu'Eric quand il dit "les influences country restent légères"...mais je n'ai pas tout écouté encore. Cet album sera parmi mes futurs achats. Merci pour la chro.
#1 Eric Berger 18-06-2012 17:43
CASEY JAMESMort de rire ! Le type argumente qu'il n'aime pas trop ce disque mais c'est presque ma faute.
Cela t'apprendra Fab à juger un disque sur sa pochette, si tu avais attendu, tu aurais vu que je t'avais mis l'album du Monsieur sur la giga.
Moi j'aime bien ce disque et pour moi les influences country restent légères.

De toute façon moi j'adore la country, Hi ! Ha !

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 641 invités et un membre en ligne

  • fab

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Bienvenue Walt dans l'équipe ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)