0
0
0
s2smodern

ALL TIME LOW   Dirty Work

Tel l’Indiana Jones de la pop, je suis perpétuellement à la recherche de nouveau talent dans ce genre musical.
Il faut dire qu’il y a de quoi faire car depuis le succès de Green Day ceux-ci ont enfantés un paquet d’artistes au pays de l’Oncle Sam. Dans le lot il y a quand même pas mal de bouses que je laisse gracieusement aux étudiants Américains lors de leurs fêtes de fin d’année.
Ce Dirty Work de All Time Low fait partie de la catégorie « sauvons les bons albums de pop ». Sorti en 2011, ce quatrième essai de ce jeune groupe US est tout bonnement remarquable. Je ne connais pas les précédents mais s’ils sont du même tonneau, je vais y jeter une oreille très attentive. Les fans de Click Five, The All American Rejects ou bien Butch Walker vont se régaler. Les autres vont peut-être trouver cela mièvre car c’est vrai ils n’ont pas inventés la poudre. Par contre là ou d’autres groupe se ramassent à la pelle, All Time Low sort du lot car sur les 12 titres, il y a 12 hits. Ils se sont entourés de John Fields, des types de Simple Plan et de Butch Walker pour les aider sur certains titres et cela s’entend. Si vous aimez reprendre des refrains accrocheurs mais aussi taper du pied en écoutant des morceaux gorgés d’enthousiasme et de fun, cet album est pour vous. Le début de ce Dirty Work ne nous laisse pas une seconde de répit et enchaine les tubes comme Do Yo Want Me, I Feel Like Dancin, Forget About It ou bien Just The Way I’m Not. Dans le genre pop ultra mélodique, c’est parfait. Des titres courts qui accrochent instantanément. A partir de Return The Favor, le combo se calme un peu et change son fusil d’épaule. Des compos plus soft mais tout aussi réussie comme No Idea et A Daydream Away. Grace à ces titres, All Time Low ne peut être complètement catalogué groupe de jeun’s. On sent un potentiel certain qui ne demande qu’à s’épanouir.


Une belle surprise pour un album rempli de joie et qui fera passer à l’auditeur un excellent voyage musical si toutefois celui-ci ne désire pas quelque chose de trop complexe. Ici c’est de la pop, de la vraie sans fioriture, comme je les aime.




Tracklist : Line Up :  
01.Do Yo Want Me
02.I Feel Like Dancin
03.Forget About It
04.Guts
05.Time Bomb
06.Just The Way I'm Not
07.Under A Paper Moon
08.Return The Favor
09.No Idea
10.A Daydream Away
11.That Girl
12.Heroes

Alex Gaskarth (chant,guitares)
Jack Barakat (guitares)
Zack Merrick (basse)
Ryan Dawson (batterie)
am

 

Label : DGC Records
Sortie : 2011
Production : Mike Green/Butch Walker/John Fields/Matt Squire/David Kahne


Discographie :

The Party Scene  (2005)
So Wrong It's Right  (2007)
Nothing Personnal  (2009)
Dirty Work  (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  


Notes des visiteurs :

Tel l’Indiana Jones de la pop, je suis perpétuellement à la recherche de nouveau talent dans ce genre musical. Il faut dire qu’il y a de quoi faire car depuis le succès de Green Day ceux-ci ont enfantés un paquet d’artistes au pays de l’Oncle Sam. Dans le lot il y a quand même pas mal de bouses que je laisse gracieusement aux étudiants Américains lors de leurs fêtes de fin d’année. Ce Dirty Work de All Time Low fait partie de la catégorie « sauvons les bons albums de pop ». Sorti en 2011, ce quatrième essai de ce jeune groupe US est tout bonnement remarquable. Je ne connais pas les précédents mais s’ils sont du même tonneau, je vais y jeter une oreille très attentive. Les fans de Click Five, The All American Rejects ou bien Butch Walker vont se régaler. Les autres vont peut-être trouver cela mièvre car c’est vrai ils n’ont pas inventés la poudre. Par contre là ou d’autres groupe se ramassent à la pelle, All Time Low sort du lot car sur les 12 titres, il y a 12 hits. Ils se sont entourés de John Fields, des types de Simple Plan et de Butch Walker pour les aider sur certains titres et cela s’entend. Si vous aimez reprendre des refrains accrocheurs mais aussi taper du pied en écoutant des morceaux gorgés d’enthousiasme et de fun, cet album est pour vous. Le début de ce Dirty Work ne nous laisse pas une seconde de répit et enchaine les tubes comme Do Yo Want Me, I Feel Like Dancin, Forget About It ou bien Just The Way I’m Not. Dans le genre pop ultra mélodique, c’est parfait. Des titres courts qui accrochent instantanément. A partir de Return The Favor, le combo se calme un peu et change son fusil d’épaule. Des compos plus soft mais tout aussi réussie comme No Idea et A Daydream Away. Grace à ces titres, All Time Low ne peut être complètement catalogué groupe de jeun’s. On sent un potentiel certain qui ne demande qu’à s’épanouir.

Une belle surprise pour un album rempli de joie et qui fera passer à l’auditeur un excellent voyage musical si toutefois celui-ci ne désire pas quelque chose de trop complexe. Ici c’est de la pop, de la vraie sans fioriture, comme je les aime.


Tracklist:

01.Do Yo Want Me

02.I Feel Like Dancin

03.Forget About It

04.Guts

05.Time Bomb

06.Just The Way I'm Not

07.Under A Paper Moon

08.Return The Favor

09.No Idea

10.A Daydream Away

11.That Girl

12.Heroes

Line up:Alex Gaskarth (chant,guitares)

Jack Barakat (guitares)

Zack Merrick (basse)

Ryan Dawson (batterie)

Année:2011

Label:DGC Records

Production:Mike Green/Butch Walker/John Fields/Matt Squire/David Kahne

Discographie:The Party Scene  2005

So Wrong It's Right  2007

Nothing Personnal  2009

Dirty Work  2011

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 485 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Bienvenue Walt dans l'équipe ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)