0
0
0
s2smodern

Je venais tout juste de fermer le gaz après avoir écouté le dernier Timothy B Schmit que je décidais de le rallumer après m'avoir enfilé le dernier Ari Hest, Sunset Over Hope Street.
Un conseil que les dépressifs passent leur chemin autrement Valium et Lexomil n'auront plus aucune incidence sur leur état !!! Ari Hest était pourtant un auteur compositeur Américain plein de promesses et je me rappelle que sur Crossrocks il faisait l'unanimité. Il faut dire que Someone To Tell son album de 2004 était une pure merveille. Je découvrais alors un jeune garçon bourré de talent avec une voix et un style très personnel mais qui savait pondre des mélodies irrésistibles. Après The Break In en 2007 que j'avais trouvé déjà bien en dessous de Someone, j'avais zappé un peu le bonhomme et donc oublié la sortie de Twelve Mondays en 2009. Je décidais donc de remettre le couvert avec ce nouvel opus qui sort cette année. Je pense que pour le prochain, Ari Hest n'aura pas le plaisir de me compter parmi ces auditeurs acheteur. L'opus n'est pas nul mais juste trop sombre, trop intimiste, trop recentré sur lui même pour qu'on puisse véritablement rentrer dedans. De plus, peu de compos décollent vraiment et on est toujours sur un rythme folk acoustique un peu à la Léonard Cohen surtout à partir du 8ème morceau et ce jusqu'au bout. Il faut être motivé ou avoir bu une cagette de Red Bull pour se farcir les 4 derniers morceaux !!! Tout n'est pas mauvais et on retrouve par moment le Ari Hest que j'aime sur How Would I Know, One Track Mind ou bien If I Knew You'd Say Yes mais c'est bien peu par rapport à l’ensemble qui se veut trop hermétique pour mes chastes oreilles. De temps en temps, on aurait envie de le secouer et de lui dire « oh garçon, arête ta déprime, branche ta gratte et tu vas voir ça va aller beaucoup mieux !!! »

Après un album de ce calibre, j'ai limite envie d’écouter la compil de Patrick Sébastien histoire de me rappeler ce que c'est la vraie gaudriole !!! Ah oui c'est une bonne idée avec une bonne rediffusion des Grosses Tètes, ça va me faire du bien !!! Fermez la fenêtre ou je joue à Mike Brandt !!!

 



Tracklist : Line Up :  
01.Until Next Time
02.How Would I Know
03.A Way Back Home
04.Business Of America
05.One Track Mind
06.If I Knew You'd Say Yes
07.Sunset Over Hope Street
08.Down The Mountain
09.Give It Time
10.Swan Song
11.A Good Look Around

Ari Hest (chant,piano,guitares)
                        +
Alex Wong (batterie,piano,synthés,percussions)
Doug Yowell (batterie)
Rob Calder (basse)
Thad DeBrock (guitares)

am

 

Label : Mercer Street
Sortie : 2011
Production : Alex Wong


Discographie :

Come Home  (2001)
Story After Story  (2002)
Someone To Tell  (2004)
The Break In  (2007)
Twelve Mondays   (2009)
Sunset Over Hope Street  (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 903 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)