0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

yarol hot like dynamite chronique

Yarol Poupaud a bien rempli l'espace confinement en nous gratifiant de temps à autre de nouveaux morceaux et de concerts confinés.

Il a également participé plus qu'activement à Singer, l'excellent album solo de son pote Victor Mechanick. C'est avec quelques semaines de retard que Yarol a sorti son nouvel album, Hot Like Dynamite. Retard dû à la pandémie qui n'en finit pas de mourir et de nous emmerder.

En effet, cet album porte bien son nom puisqu'il est chaud comme de la dynamite. Ce que j'apprécie particulièrement chez le guitariste de FFF et ancien guitariste et directeur musical de Johnny Hallyday, c'est son éclectisme, son background musical, son sens de l'amitié et son amour immodéré de la musique. Dans les compositions et écriture, on retrouve beaucoup de noms dont Victor Mechanick, Lescop (ex-Asyl), Paddy Sherlock (qui a notamment joué du trombone dans le troisième album de FFF), Olivier Araste (Lindigo), Ludwig Dahlberg, Pierre Dubost (ses deux derniers jouent avec Yarol à la batterie et à la basse), et Yarol compose et écrit sur tous les titres de Hot Like Dynamite bien sûr.

Enorme basse d'entrée pour Woop Woop. Funky, nerveux, les percussions sont les bienvenues. Les nappes de claviers de Victor adoucissent une section rythmique de grande envergure. Eh oui bien sûr les guitares de Yarol sont bien présentes. Influences musiques africaines et Isaac Hayes je trouve. Bullet suit de très près. Aux guitares pas moins que Yarol, Victor Mechanick,  l'excellent Félix Beguin, et l'indispensable Philippe Almosnino. C'est sexy, funky, rock. On se laisse facilement embarquer dans l'univers yarolien. Et ce son de basse phénoménal !

Crocodile est moderne avec ses programmations, les claviers, même les paroles de Lescop sont originales et bien foutues. C'est frais, rafraichissant et je vous préviens le refrain est addictif. Et le solo de Yarol est sublime. Comme La Pluie est un duo avec Lescop. C'est une ballade aux paroles étonnantes (Lescop). On croirait presque entendre la pluie bienfaitrice après des jours de grosse chaleur.

Hot Like Dynamite c'est des guitares, du funk, une grosse basse une fois de plus. Groovy, imparable, il y a du Prince dans l'air. J'aime. Même les choeurs féminins sont magnifiques. Le funk parfait. Hot Like Dynamite est dédiée à Caroline la femme de Yarol et à son fils Anton. Les guitares sont sexy et rutilantes.

Un vent chaud qui arrive du désert. Coucher de soleil sur la mer. On commande une boisson rafraichissante. Les haut-parleurs jouent une chanson au rythme frénétique. C'est Margarita. Ca sent les vacances, la chaleur. Les choeurs féminins de Jo Wedin et Ayele Labitey sont une dois de plus envoûtants. Et le duo vocal Yarol, Olivier Araste (Lindigo) est parfait. A noter un solo digne de notre Angus Young (bel hommage).

Avec Rio on se croirait encore en vacances, face à la mer. C'est désaltérant et gouleyant. La rythmique entièrement jouée par Yarol est sublime et les claviers de Victor nous désaltèrent face à tant de chaleur. Chevrolet est sec, nerveux, rock, funky, soul et la rythmique digne de Prince. Une fois de plus un superbe solo bien rock'n'roll. Yarol ne s'est jamais laissé enfermer dans un seul style, il mélange tous les styles, les influences, ses amours musicales et ça on aime.  Des backing vocals Na, Na, Na finissent le titre en roue libre avec l'aide de guitares saturées.

The Detonator s'écoute à fond. Les voisins on s'en fout. De toute façon ils ne peuvent qu'halluciner sur le son de la basse de Pierre Dubost et les guitares de Yarol et Phil Almosnino. Yarol partage les voix (et les guitares) avec Warren Mutton (Kokomo). Les guitares explosent l'espace sonique et les claviers sont phénoménaux. Excellent. Quel kiff !

Le dernier titre, Television, est un duo avec Marco Prince, le partner in crime de Yarol dans FFF. Là encore des influences incroyables. Rock, funky, hard rock, psychédélique, électronique. Television est une furie fièvreuse aux multiples parties aussi excitantes les unes que les autres. Le morceau et le disque finissent en nous laissant dans notre nuage psychédélique.

Un album né du fruit de nombreux boeufs avec les potes. Certains titres ont même quelques années. On ne jette pas les bonnes idées chez Yarol, on les arrange, les réarrange, on en fait du neuf et finalement ça finit par être cohérent. Vivement la reprise des concerts afin d'entendre tout ça en guitares, claviers, rythmique et voix. En vie.



Tracklist et écoute :

 





Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

YAROL - Hot Like Dynamite - Chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1262 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • LEBROCK - Fuse - Chronique

    Nico
    Je suis aussi ce groupe depuis ...

    Lire la suite...

     
  • IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique

    Pilgrimwen
    Ba si, je considère que la ...

    Lire la suite...

     
  • IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique

    MetalDen
    Pas grand chose à rajouter ...

    Lire la suite...

     
  • KENT HILLI - The Rumble - Chronique

    aorgod
    Très bon album d'AOR classique ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE LUKATHER - I Found The Sun Again - Chronique

    Nico
    Je passe mon tour... C'est l'un ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
12 Sep 2021 15:00 - Barjozo
IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)