0
0
0
s2smodern

Quelle ironie que de présenter un premier album de la part de musiciens aussi chevronnés, à la discographie aussi longue que le bottin !?

Un besoin d'oublier un passé douloureux, et l'envie donc de rebondir comme l'exprime le nom de ce nouveau super groupe à la française, ainsi que celui de cette première œuvre aux paroles intimes, comme ils nous l'expliqueront lors d'une interview.

Alors sans être psychologue, quand on a ce fort besoin de rebondir, on se réfugie en général dans ce que l'on sait faire de mieux, et dans la recherche d'un zest de nouveauté.

Aussi, on a ici tout le savoir faire du power métal mélodique forgé depuis des décennies par les frères Amore (Temple of Dio, Now or Never, ex Nightmare) ; celui du néo-classique symphonique de l'ex MZ, Markus Fortunato ; celui du côté obscur du death métalleux de la bande Florian Lagoutte (Forsaken world) ; et celui du côté hard rock de l'Urgent Steff Rabilloud (ex Nightmare)  : l'expertise de la mélodie dans l'explosivité du heavy.

Alors dans le connu, les lois du genre sont ici maîtrisées jusqu'aux bouts des doigts et des micros. On ressent bien les influences des groupes ci-nommés. Ou, en s'éloignant des Alpes où résidaient il y a peu encore la plupart des membres, on se retrouve assez voisin entre l'Allemagne et l'Italie. Aussi, on sentira bien la rigueur teutonne à la Masterplan, Helloween, tout en ressentant le feeling italien lié au néo-classique. Difficile de faire mieux dans le genre.

On retrouve donc des titres speed power mélodique de bonne école : Honor and Glory, Bells from Babylon qui les sonnent fortement bien, In the Arms of a Queen qui alterne tempo lourd et tempo rapide, ou des mi-tempo enrichis comme I Throught I was a King, Punished by the Crownd, etc … Tous les titres sont savamment travaillés et nous embarquent aisément dans cette nouvelle vie.

Question nouveautés, beaucoup d'orchestrations viendront colorer le côté épique à l'ensemble par la passion du bassiste pour la musique classique. Un bassiste virtuose qui balance quelques claques entre autres sur les excellents Shine in my Galaxy, Facing the Ennemies ...

Et à la musique, viendront aussi se rajouter d'autres couleurs de l'arc-en-ciel dans la voix de Jo Amore.

Ho, comme on le rappelait dans le report de leur avant-première, on sait que le chanteur a un bagage vocal assez volumineux. Bien que n'ayant pas écouter tous ses albums avec Nightmare – désolé je n'étais pas né – et ne l'ayant vu hélas qu'à deux reprises en concert, je ne me souviens pas de l'avoir entendu oeuvré sur un panel aussi large. Que se soit dans un registre éraillé ou clair, grave ou aiguë, le vocaliste, malgré quelques années aux compteurs est toujours aussi à l'aise et impressionnant. S'il était bluffant déjà dans ces registres et dans cette intensité, le coup de grâce viendra sur ce final de In the Arms of a Queen, où il effectue une prestation hallucinante : on croirait une soprano invitée. Ben non les gars ! Le monsieur se charge de tout. On savait Jo Amore être, dans le genre, un des meilleurs chanteurs français, et même au delà, mais quand même … De plus, à l'heure où un Therion sort un opéra métal de 3h, dans le thème lyrique opéra, Amore, pourrait postuler sans souci avec un I Throught I was a King, comme autre carte de visite. Encore une performance vocale hors norme.

Les solistes se montrent évidemment aussi à la hauteur, tout le long, que ce soit en technicité qu'en mélodicité, et notamment sur l'inquiétant Evil Spell, où ils se lâchent bien, avec un petit clin d'oeil à JS Bach au passage, ou sur le Dioesque Punished by the Crowd tout en finesse.

Bref il n'y a rien à jeter : c'est pro, travaillé, et les refrains sont enthousiasmants sur des titres qui alternent les diverses ambiances avec efficacité. Et puis quand un album finit par un hymne comme The Race is On et une belle ballade telle que Dreamers Believers, on se dit que cette nouvelle vie démarre de la plus belle des façons.

Alors, long live to Oblivion ! Fin des cauchemars, bienvenus aux rêves ! Le Roi est mort, vive le Roi !

 


 

Tracklist : Line Up :  
1. Spectral Warrior
2. Honor And Glory
3. In The Arms Of A queen
4. Bells From Babylon
5. Shine In My Galaxy
6. I Throught I Was A King
7. Evil Spell
8. Punished By The Crowd
9. Facing The Enemies
10. Race Is On
11. Dreamers Believers

DVD (Live at Leym’Fest):

1. Spectral Warrior
2. Evil Spell
3. In The Arms Of A Queen
4. Shine In My Galaxy
5. Eternal Winter
6. Cosmovision
7. I Thought I Was A King
8. Honor And Glory
9. Bells From Babylon
10. Lord Of The Sky
11. Dreamers, Believers

Jo Amore - chant                                 David Amore - Batteries & Machines Markus Fortunato - Bass                       Steff Rabilloud - Guitares                    Florian Lagoutte - Guitares

am

 

Label : ROAR Rock Of Angels Records
Sortie : 23/02/2018
Production : Pat Liotard

 

Discographie :

 Resilience (2017)

 

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL FACEBOOK


Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#1 MetalDen 07-12-2018 18:26
Jamais trop tard pour commenter ! Et bien je puis déjà dire avec pas mal de recul, mais aussi après avoir vécu cet album en live, qu'il sera dans mon top 10 2018, reste à le classer parmi les 10 ! Que du bonheur !

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 609 invités et 2 inscrits en ligne

  • FranckAndFurious
  • MetalDen

Commentaires

  • CRAZY LIXX - Forever Wild

    Tis
    Reçu hier, excellent cet album ...

    Lire la suite...

     
  • STARBREAKER Dysphoria

    MetalDen
    Un seul mot, excellent ! A voir ...

    Lire la suite...

     
  • SOUNDGARDEN Louder than love

    MetalDen
    Merci pour cette rétrospective ...

    Lire la suite...

     
  • BATTLE BEAST + ARION - Toulouse - Connexion Live 26/04/2019

    MetalDen
    Étonnant l'ambiance dans ce ...

    Lire la suite...

     
  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...