0
0
0
s2smodern
C’est une page des plus importantes qui se tourne dans l’histoire de SAGA puisqu’un de ses trois membres fondateurs, le chanteur claviériste Michael Sadler, a pris la décision de quitter le groupe après trente années de carrière commune.

Séparation qui se sera effectuée en douceur et de façon très amicale représentée par l’album 10 000 Days, dont le titre évoque peu ou prou ces trente années, et qui marquait donc la fin d’une collaboration qui resteras quoiqu’il en soit des plus fructueuses.
Mais comment remplacer un frontman aussi essentiel et au timbre de voix reconnaissable et représentatif de la personnalité de SAGA ? Et bien aussi étonnant que cela puisse paraître d’un aspect extérieur, c’est à Rob Moratti qu’incombe la lourde tâche de reprendre le poste, choix d’autant plus surprenant quand on connaît le chant haut perché de ce dernier au sein de son groupe FINAL FRONTIER, œuvrant eux même dans un style plutôt AOR / Hard FM.

Le résultat est donc attendu avec fébrilité et c’est bien le moins que l’on puisse dire. Mais là encore, SAGA établissent un ordre des choses avec perspicacité et ouvrent l’album avec un superbe instrumental sur lequel seules quelques voix synthétiques font de courtes apparitions, ceci sans doute dans le souci de nous amener à la transition par paliers successifs. Si les questions n’en demeurent pas moins en suspend à cette étape du premier titre, le suivant, Step Inside (au refrain sublime), finit de nous rassurer et vas même au-delà car en plus de retrouver le SAGA créatif que l’on connait, on constate que Rob Moratti s’adapte admirablement grâce à un chant moins aigu que par la passé, et même si l’on n’ira pas jusqu’à dire que sa tonalité est passée à l’octave en dessous, sa voix se fait néanmoins plus caressante et crée finalement la bonne surprise. A partir de là, autant dire que la suite vas approcher du divin, d’autant que l’album semble vouloir aussi lancer quelques clins d’œil à diverses périodes du groupe (Rob est mit à rude épreuve sans aucun doute, et il s’en sort très bien, le bougre !). Bien sur, des titres comme Crown Of Thorns aux riffs bien envoyés dont l’excellent guitariste Ian Crichton à le secret, ou encore Avalon sont tout à fait dans l’esprit du SAGA pétillant et moins typiquement « Prog. » de ces dix dernières années. Ceci étant, et sans donner dans le flashback inutilement nostalgique, on notera entre autre A Number With A Name qui semble vouloir retrouver des ambiances proches des trois premiers albums, ou encore le superbe Let It Go dont certaines harmonies et parties claviers ne sont pas si éloignées de Worlds Apart, ou enfin You Look Good To Me qui balance entre l’originalité du premier album de 78 et le côté « High Tech. » de Steel Umbrellas, le tout à la sauce 2009, cela vas sans dire.

Le seul reproche que l’on pourrait être amené à faire viendrait à la rigueur de la ballade Hands Of Time placée en troisième plage, a part cela, le challenge que représentait le changement de chanteur est relevé avec brio, et c’est en quelque sorte un « nouveau » SAGA toujours aussi créatif et original qui poursuit sa route avec une musique relativement multi style classée Rock Progressif mais abordant tout aussi bien la Pop que le Prog. Metal, et comme le disait si bien Michael Sadler lors d’une interview : « Je pense que notre musique ratisse large. Il y aura le fan de Metal pur et dur et à côté de ça, t'auras l'amateur de Pop qui nous apprécient surtout pour les ballades ». En tout cas une recette qui a fait de SAGA le groupe que l’on connait depuis ces trente dernières années, et que l’on espère bien reparti…pour trente ans de plus, pourquoi pas.

      





Highlights : The Human Condition, Step Inside, Avalon, A Number With A Name, Let It Go, Crown Of Thorns, You Look Good To Me…


Tracklist :                                 Line Up :
01. The Human Condition       
Rob Moratti (chant)
02. Step Inside                        
Ian Crichton (guitare)          
03. Han
ds Of Time                   Jim Gilmour (clavier)
04. Avalon                              
Jim Crichton (basse + clavier)
05. A Number With A Name    
Brian Doerner (batterie)
06. Now Is Now
07. Let It Go
08. Crown Of Thorns
09. You Look Good To Me



Label :         Inside Out / SPV

Sortie :        27/04/2009

Production : Saga



Discographie :

Saga (1978)
Images At Twilight (1979)
Silent Knight (1980)
Worlds Apart (1981)
In Transit [Live] (1982)
Heads Or Tales (1983)
Behaviour (1985)
Wildest Dreams (1987)
The Beginner's Guide to Throwing Shapes (1989)
The Works [Best of] (1991)
The Security Of Illusion (1993)
Steel Umbrellas (1994)
Defining Moments Vol. 1 [Best of] (1994)
The Very Best Of... [Best of] (1994)
Generation 13 (1995)
The Saga Softworks [CD-ROM] (1995)
Pleasure & The Pain (1997)
Phase 1 [78 demo's] (1997)
Detours [Live] (1998)
Full Circle (1999)
House Of Cards (2001)
Marathon (2003)
Network (2004)
The Chapters Live [Live] (2005)
Remember When - The Very Best Of Saga [Best of] (2006)
Trust (2006)
Worlds Apart Revisited [Live] (2007)
10.000 Days (2007)
Contact – Live In Munich [Live] (2009)
The Human Condition (2009)

DVD's  :

Silhouette (2003)
Marathon World Tour 2003 [The Official Bootleg] (2003)
All Areas - Live In Bonn 2002 (2004)
Worlds Apart Revisited (2007)
Contact – Live In Munich (2009)



Note des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#2 Boblama 02-10-2009 16:28
Certes la discographie est longue et décousue surtout depuis les années 2000,avec comme dit Fab du chaud et du froid, pour ce dernier opus avec un changement de taille, en fait je m'attendais à rien de particulier, j'ai donc décider de prendre cet album un peu comme un nouveau combo, dans l'absolu je crois avoir bien fait, pour 2 raisons, la 1ère, les amateurs de Sadler risque d'être un poil déçu, non que Moratti est mauvais mais tellement différent!et 2ème raison, les amateurs de prog à la Saga, et c'est là que le bas blesse, risque aussi la forte déconvenue, à part quelques touches de ci de là et quelque rares titres où l'on s'attend bêtement à entendre la voix de Sadler, clairement c'est une toute autre orientation que Saga a décidé de suivre, plus facile d'accès, plus, dirais-je, simpliste, l'album est concis, court sans redondance, sans envolée, et malheureusement sans surprise, c'est plutôt pas vilain plutôt assez beau même parfois et parfaitement maitrisé, la voix de Moratti ajoutant une touche AOR pas dégueu, mais où est Saga là dedans????? bref c'est convenable sans être incontournable mais à prendre comme un combo nouveau venu, sans les arrières pensées Sagaiennes qui risqueraient de plomber le propos!!
#1 Fab 27-09-2009 14:29
En effet, pour moi c'est tte la discographie des Canadiens qui me fait cet effet la, des albums que j'aime bcp, d'autres moins et d'autres pas du tt/ce nouvel opus est pr moi dans la derniere categorie/prtant j'aime bien moratti et le depart de sadler ne me derange pas outre mesure/non ce sont simplmt les compos qui ne m'accrochent pas l'oreille et prtant on sent le groupe evolué vers qqchose peut etre de moins prog et plus hard sur certains morceaux mais la encore je trouve que c'est loupé/bref un coup pr rien

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 782 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)