0
0
0
s2smodern

Il y a quelque chose de poétique émanant de cet artwork, plutôt réussi au demeurant, qui semble nous présenter un ange sur le point de prendre son envol.

En même temps vu la hauteur de l’aire de décollage, il ne faudrait pas que la première impression évolue vers quelque chose de plus cocasse du genre « Les anges et les feuilles mortes se ramassent à la pelle ».
Il faut dire que ce jeune groupe hongrois formé il y a seulement trois ans a de l’ambition et vient se positionner d’entrée de jeu parmi des groupes comme WITHIN TEMPTATION, AFTER FOREVER ou encore et surtout les excellents DELAIN. Le risque de crash paraît évident et pourtant VELVETSEAL surprennent agréablement tout d’abord grâce à une production puissante, pour ne pas dire énorme, ne laissant aucun doute quant au professionnalisme des intervenants. La voix de la charmante Gabriella est à la fois envoûtante et sobre, optant pour l’aspect naturel de l’exercice sans succomber à un quelconque lyrisme, et c’est d’ailleurs des chœurs masculins dignes de THERION qui assumeront ce rôle dans le plus Symphonique Desperati notamment, titre qui n’est pas non plus sans évoquer HOLLENTHON par certains côtés.
Les mélodies sont habilement soignées à l’image de Torn Within, The Divine Comedy ? ou du superbe Lend Me Your Wings au refrain tout simplement imparable et poignant. Les arrangements symphoniques portés par les claviers et assurés par le guitariste rappellent parfois le travail de Martijn Westerholt (Delain, ex Within Temptation) tout en sachant s’en éloigner de temps à autres comme le prouve par exemple The One dont ressortent quelques sonorités orientales et des mélodies vocales pouvant évoquer ce groupe plutôt original qu’était AGHORA. Si la power ballade Where Statues Cry confirme un aspect mélancolique sous-jacent, This Tragic Overture fait office de titre dynamique finalisant parfaitement l’album en une invitation à y revenir sans tarder.
A peine le temps d’en prendre conscience que l’ange a pris son envol, mais il nous suffira de lever les yeux au moment opportun pour croiser son essor et l’accompagner un tant soit peu comme bon nous semble.

 

 

Highlights : Lend Me Your Wings, The One, Desperati, The Divine Comedy?, This Tragic Overture...

Tracklist :
01. Opening
02. Lend Me Your Wings
03. The One
04. Desperati
05. Torn Within
06. Where Statues Cry
07. The Divine Comedy?
08. Freefall
09. This Tragic Overture


Line Up:
Gabriella (chant)
Csabee (guitare + clavier)
David (basse)
Balazs (batterie)


 


Label :

Sortie :

Production :

Dark Balance

04/04/2009

n/a


Discographie :

Lend Me Your Wings (2009)

Notes des visiteurs

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 372 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Bienvenue Walt dans l'équipe ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)