0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Dire que j’attendais cet album avec impatience est un doux euphémisme, car les deux premiers albums m’avaient complètement emballé. Alors mon impression mitigée est probablement un peu faussée.
Car le son THE POODLES est dorénavant identifiable, la voix de SAMUEL JACOBS, reconnaissable entre mille, et le tout très propre, du coup nous sommes en terrain connu.  Le cd commence de fort belle manière avec un Too Much Of  Everything, mid tempo excellent ponctué d’un très bon refrain, accompagné d’arrangements symphoniques qui auraient pu figurer sur le précédent album, et c’est le cas des 3 premiers titres et donc Caroline, Like No Tomorrow . Arrivent ensuite la ballade One Out Of Ten de circonstance, et toujours réussie (c’est une de leurs spécialités 3 balades sur 13 titres), puis I Rule The Night, titre enlevé et hyper rythmé. Mais au fil de l’album, passé le 6 ème titre, les chansons perdent un peu de leur accroche. Là ou les caniches nous avaient habitué à enchainer les hits, avec des refrains tous plus réussis les uns que les autres, et bien sur la fin, c’est un peu moins vrai. Certes,  le son est parfait, merci MIKE FRASER, les titres légèrement plus hard qu’auparavant, mais la magie présente sur les 2 premiers albums s’efface quelque peu au profit de titres plus directs, voire faciles, et aux refrains moins marquants qu’à l’accoutumé. Mais, finalement, pas de regret à l’achat, car il est clair qu’avec le niveau de leurs 2 premiers albums, on a naturellement tendance à mettre la barre de nos attentes beaucoup trop haute.

 

Highlights : Give Me The Night, Too Much Of Everything, Like No Tomorrow 


 

Tracklist :
01. Too Much Of Everything
02. Caroline
03. Like No Tomorrow
04. One Out Of Ten
05. I Rule The Night
06. Give Me A Sign
07. Sweet Enemy
08. 7 Days & 7 Nights
09. Pilot Of The Storm
10. Can't Rescue Me
11. Heart Of Gold
12. Dream To Follow
13. Wings Of Destiny


Line Up: 
Samuel Jacobs (chant)
Henrik Bergqvist (guitare)
Pontus Egberg  (basse)
Christian Lundvist (batterie)
am


Label :

Sortie :

Production :

Universal

05/2009

Mats Valentin 


Discographie :

Metal Will Stand Tall (2007)
Secret Trade (2007)
Clash Of The Elements (2009)
No Quarter - In The Flesh Live (2010)
Performocracy (2011)


Notes des visiteurs

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 472 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • PRAYING MANTIS Gravity

    MetalDen
    En effet encore une super ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    Fab
    Pas grand chose a rajouter par ...

    Lire la suite...

     
  • HARTMANN Hands on the Wheel

    Fab
    Je suis en parte ok avec la ...

    Lire la suite...

     
  • ROBIN BECK Love Is Coming

    FranckAndFurious
    Pas un spécialiste de Robin ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    FranckAndFurious
    A tort, je pensais que cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    FranckAndFurious
    @Metalden : effectivement la ...

    Lire la suite...

     
  • SUNSTORM The Road To Hell

    MetalDen
    Pour la référence à Guy Béart ...

    Lire la suite...

     
  • GUS G. Fearless

    MetalDen
    Très bon album ! Rien a ajouter ...

    Lire la suite...

     
  • MUSTASCH - Silent killer

    MetalDen
    Merci Barjozo de rappeler ...

    Lire la suite...

     
  • HELLFEST 2018 - IRON MAIDEN - Nightwish - Megadeth - Mailyn Manson - Accept - Alice In Chains - Iced Earth - Arch Enemy ... 24/06

    barjozo
    @PdH... Alice in Chains est un ...

    Lire la suite...

     
  • Décès de Mark Shelton (Manilla Road) - R.I.P.

    barjozo
    Encore un grand bonhomme qui ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS BAY Chasing The Sun

    MetalDen
    Des 5 albums, je n'ai écouté ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...

     
  • JAMES CHRISTIAN Craving

    MetalDen
    En effet il sort de son registre ...

    Lire la suite...