0
0
0
s2smodern
Il a une sacrée voix ce con !
Avec une telle intro' je ne pouvais pas confier la chronique à ma femme ? Non sérieusement 50 000 lecteurs et un tel raccourci ?
Pourtant elle l'écoute l'album, elle a même de l'avance sur le Dvd.
Mais la formule n'est-elle pas simplifiée ?
Surtout que c'était plus : il a une sacrée voix que ... con, car il fallait comprendre que con, dans cette allocution est amical ! Grosse nuance entre con et sale con. J'ai des exemples, mais je les tairai.
« Renaud si tu as du mal avec la première ligne ; console toi ; moi je vis avec ! »
Donc cette chro' sera signée Maënora et pas Maënorette.
Jouant dans plusieurs registres Renaud a une palette vocale large, un vibrato associé à une voix oeuvrant du feutré à l'éraillé en gardant son identité ; un organe intact non usé par le temps, le prof de chant maîtrise . Dans son cas, les années semblent avoir musclées son organe ; au détriment d'un autre organe ? That's the question ???
 
 
Sinon, même pas peur de me lancer dans cette chronique promise à l'artiste !
Car, la pression est mise, après un Live Report Renaud à Argelès & 150 j'aime « FesseDeB... » QUOI lectrice, lecteur ? Tu ne l'as pas lu, ce LiveReport, si bien mis en image ? Honte à toi !
Petit cour de rattrapage :
Allez le lien, Live Report : http://rockmeeting.com/index.php/live-report/68-live-report/2293-argelesmer-renaud-hantson-bord-de-mer-coquillages-et-crustaces
 
Quand on touche à Renaud. Il y a des lectures en vue ; Renaud, dois-je préciser le nom de famille ?
Allez je vous aide, pas celui qui a beaucoup soif, l'autre ....... ou alors soif, mais moins.
Moins que la charmante blonde qui tient son stand Cd (lol) ?
Une chronique de Renaud HANTSON, on touche du monde mais certes pas assez, au regard de l'oeuvre et du talent. Cependant Renaud a tout de même son public, un cercle de fidèles. Comme Lassie avec la langue sortie prête à te lécher, enfin ... plus lui que moi ! Voire ... pas moi (snif !).
(Question) Plus de femelles que de males ?? (direction le Dvd) Pour un bout de réponse.
 
Après un best of assez récent, Renaud continue sur sa lancée : « je sors un album, mais je composerai plus tard pour ma carrière solo. »
 
Quand on suit l'artiste, on connait sa boulémie et ses multitudes projets. Il compose avec le feeling et des envies, sans un côté mécanique. Alors à fortiori, cela ne peut pas tourner aussi facilement que : solo, Satan Jokers, Furious Zoo, solo, Satan Jokers, Furious Zoo, etc.
Mais plutôt au grès d'humeurs et d'instincts. D'ou cette qualité maintenue, sur chacun des projets.
Avec un gars issu de la scène, la carrière solo en payerait plus le tribut ?
Possible, me semble t-il, par rapport aux oeuvres de Satan Jokers et Furious Zoo. Car la scène amène une demande plus rock, mais le garçon va vieillir (si, si un jour tu verras) et après il composera pour jouer assis sur un tabouret, car il lui faudra toujours la scène, mais avec du repos (d'ailleurs il a déjà le tabouret et il semble aimer ça (voir le dvd)).
Pour parler d'addiction (clin d'oeil à une prochaine sortie), la scène quand tu y a goûter difficile d'en repartir ; tmais un jour, hurler et gesticuler deviendra plus dur et curieusement d'autres parties de toi moins durs, un truc qui viendrait avec le temps ? M'a t'on dit ?
Allez ... 2048, on prend rendez-vous ?
 
Opera Rock, on se retouve là avec un album de reprises.
Mais de reprises ... travaillées, à la sauce R.H. et Didier (qui pour son premier album avec Renaud a réalisé un sacré boulot), une sauce étoilée.
Un album de reprises, correspond aussi à une envie. Un plaisir et d'un hommage à ce jour, à Monsieur Michel Berger ? Un artiste qui quelque part reste son mentor dans ce milieu.
Opera Rock, des titres déjà interprétés auquel il apporte son identité, une belle façon de chanter des chansons qui lui avaient échappé.
 
 
Reconnaissant envers Bacchus, dieu grec du vin je vois dans cette album un appel à mes sens ... 20 (vin) titres. Alors savourons ces 78mn26 du Cd.
Six duos : Out Here On My Own, La Peine Maximum, Christmas (avec voix féminines) et entre mecs : Can You Feel The Love Tonight, Être à La Hauteur ; six titres en anglais,
Sur sa dernière tournée j'ai eu la chance d'assister à la reprise de : « It's Probably Me » (titre de Clapton et Sting), on retrouve l'esprit de ce morceau sur « Mourir Comme Lui ».
 
Les mid tempos sont bien de la partie avec : Mourir Comme Lui, Vivre à En Crever, Lune, Géant et Mister Actor Studio.
Le rock n'est pas en reste sur : Quand On Arrive En Ville, Can You Feel The Love Tonight, La Chanson De Ziggy, Christmas.
Certains morceaux partent version ballade pour se « Roc'N'Rolliser » Maniac, avec une superbe ligne de gratte (instrument bien présent même dans sa carrière solo), Être à la Hauteur.
Guitare que l'on savoure également sur L'Envie D'Aimer.
Un slow : Out Here On My Own et des ballades : L'Envie D'Aimer, Le Blues Du Businessman, La Peine Maximum.
 
Mélange de chants en français et en idiot ... Oui en anglais si vous préférez, Renaud sans maquillage traverse les opéras.
Très belle reprise du roi Lion, une version que je préfère à celle de son compositeur et interprête original.
Mais Elton à sa décharge (hum, il doit aimer ça) sait composer des titres à fortes connotations rock, Dream Theater l'a repris également. Pas un hasard.
L'opéra Rock, un monde à part ; des fois ils se maquillent et s'habillent comme des poufs, mais ce n'est que pour le public (étonnement ! ).
Pour quel public ? J'ignore, car ayant découvert certaines interprétations grace à cet album, je me dis que le rouge à lèvres et le vernis pour les garçons n'a pas forcément d'utilité. Voire même la partie rédhibitoire dans mon cas.
Alors forcément, des versions rock, non aseptisées au léger parfum de cambouis et non de boudoir ne sont pas faites pour me déplaire.
Dans mon cas, j'affirmerai même que ce côté frou, frou de chez Michou nuit totalement aux compo'.
Mais il y a un public et fort heureusement, Renaud pour rétablir les versions pour un autre public (de culuture plus rock). J'avais pensé : public élargit ; mais on va encore dire que je parle d'Elton, donc ... j'arrête.
 
De plus, le maquillage, je veux bien croire pour Mozart, mais le roi lion, avec sa crinière, ... non c'est pô vrai !
Je suis né fin juillet, laissez moi rugir avec ma ... (grosse) barre de plaisir.
 
Maintenant, essayons l'hypnose :
L'album est excellent, achète, lecteur et lectrice. (Et si j'avais mis que ces deux lignes ?)
Promouvoir ce genre d'album, permet un nettoyage de la scène actuel. Boutons ces artistes kleenex. Car un Kleenex, c'est quoi ? De la matière jetable et au milieu de la m.rve ! Artistes kleenex ? ... C'est à jeter, de la même façon.
Améliorer nos ondes en sollcitant plus de rock, et de vrais artistes, choisis par le public et non par un matraquage. Je suis en pleine science fiction, ou en pays Anglo-saxons ?
 
 
Si l'album s'était appelé : « Au père du Rock », Renaud aurait surement voulu saluer Glenn Hughes, mais « Opera Rock » l'homme salué s'appelerait plutôt Michel B.
à une époque ou certains artistes disparaissent parfois très jeune, je trouve que l'on va parfois trop vite pour parler d'étoiles filantes ; je préfère employer le terme ... météorites. Pareil elles se déplacent très vite, mais la finalité ... c'est de se casser inexorablement la gueule ! Et devenir inerte.
Le talent se mesure dans la durée !
 
Comme en un temps serein brille un éclair fugace,
Etincelle qui va courant de place en place:
Le regard incertain suit le mobile de feu;
On dirait à le voir une étoile en voyage,
N'était qu'au point du Ciel d'où part ce feu volage
Nulle étoile ne manque, et que lui dure peu. (extrait) Dante, le paradis.
 
Quand une carrière dure, et que la flamme reste allumée, il est aisé de parler d'une étoile filante ; d'une comète qui continue inexorablement sa course, parfois au regard d'un cercle de passionné. Passionné dont j'espère vous faites ou ferez partie, après ces quelques lignes.

 

Tracklist :
 
Quand On Arrive En Ville (Starmania)
L'Envie D'Aimer (Les Dix Commandements)
Out Here From My Own (Fame)
Can You Feel The Love Tonight (Le Roi Lion)
Mourir Comme Lui (La Légende De Jimmy)
Le Temps Des Cathédrales (Notre Dame De Paris)
Le Blues Du Businessman (Starmania)
Vivre à En Crever (Mozart)
Maniac (Flashdance)
La Peine Maximum (Les Dix Commandements)
Lune (Notre Dame De Paris)
Memory (Cats)
La Chanson De Ziggy (Starmania)
Calling You (Bagdad Cafe) / solo de Michael Zuritta
Géant (La légende De Jimmy)
S.O.S. D'Un Terrien En Détresse (Starmania)
Être à La Hauteur (Le Roi Soleil)
Comment Lui Dire (Roméo & Juliette)
Mister Actor Studio (La Légende De Jimmy)
Christmas (Tommy)
 Renaud HANTSON : (chant, batterie, arrangements & choeurs)
Philippe KALFON : (guitares, basse, choeurs) Didier ESCUDERO : (claviers, piano, choeurs, programmations, arrangements)
Cril CREUSET : (claviers, programmations, arrangements)
Anthony ARCONTE : (programmations, arrangements)

Guests :
Julien LOISON, Pascal MULOT, Philippe CHAYEB, Steeve VICTOR, Philippe MANCA, Philippe MROWKA, Michael ZURITA, Frantz FAGOT (fidéle compagnon de Renaud), Lydie ROGER, Stéphane ANDRELLI.
Grégori BAQUET, Pablo VILLAFRANCA, Cyril PAULUS, Lena KA, Barbara SCAFF et WENTA, pour les duos


 

Pour le Dvd, faisons fit de l'erreur de numérotation entre votre lecteur et l'index, 21 titres enregistrés en mars 2010, cette même tournée que j'avais vu à Aigues Mortes, à ceci prêt Steeve VICTOR n'était pas du voyage.
Qu'est-ce que le DVD : C'est la magie d'un concert de Renaud HANTSON, avec un petit manque ... la proximité.
C'est ce que pourront annoter celles et ceux qui ont déjà eu la chance de le voir sur scène, on parlera d'un autre point commun entre celles et ceux qui l'ont vu ; ils y retournent.
Passer ce « petit » manque, BOUDIOU ! qu'est ce que ça fait du bien d'avoir dans son salon cette piqure de rappel, compagnon idéal pour une soirée apéros copains-copines. Et plus si affinités ou ... trop bourrés, et là attention le réveil et la gueule de bois.
 
En professionnel que je suis j'ai testé, ça marche, ça vide le bar, mais ça marche !
Bon on était pas trop bourré, on afini les verres, la bise et pas de dérapages ; on recommencera et on verra ?
On avait invité Sam et sa grosse tête en forme de ballon, personne a coucher dans le salon.
Il a ramené tout le monde, ensuite un coup d'aiguille dans sa grosse tête et on l'a rangé dans le bar. On lui mettra une rustine pour la prochaine fois.
 
Un live que je rangerai à côté d'un Toto, pour son côté rock varié et non prise de tête.
Je lui trouve un parfum léger et fun, ce concert de mars 2010 pioche dans le répertoire, mais étant fan du début je ne peux qu'envisager et espérer un second Live avec d'autres titres.
 
Si déception il y a, ce serait sur le plan éthique. Renaud s'est interdit au clonage et comme c'est difficile de partager le devant de la scène ainsi que la batterie ; c'est pas forcément aisé, mais les fans veulent le voir dans chaque exercice de style.
Aux fûts quel cogneur, premier exemple sur : Ce Que Tu Veux et pour appuyer mes dires, si il le fallait encore : Le Feu Au Yeux, viens enfoncer plus profond le clou.
Sur : Je Sais Ce Que Tu Veux, Renaud sollicite les choeurs de la salle et on se croirait ... à une réunion Tupperware ... pas une seule voix de mec. Ou alors bonjour les mecs, du genre polo rose, sac à main besace, et nu-pieds de filles, j'imagine les choeurs plus village people que le choeur du kremlin.
Le Maënora préfère la vodka à l'épillation du torse et des aisselles.
 
Une heure quarante de plaisir partagé, des deux côté de la scène, cela se savoure et se termine alors que l'apéro n'est même pas fini, mais heureusement ... il reste le Cd.
Si je ne suis pas fan du format best of, quand il s'agit d'un Cd. Pour moi ce n'est qu'un b#ise c#uillon pour fan de la première heure, mais à contrario, je savoure un dvd ou je retrouve un mix entre nouveautés et titres du passé.
Sur La Chanson De Ziggy, Steeve nous fait bien entendre le style Michel Berger ;
sur l'hommage de : Je Savais Déjà, on prend la face humaine de Renaud en pleine gueule. C'est touchant !
Mélodie et texte au diapason, thème musical co-composé avec Didier. Ce même Didier qui m'a mis la chair de poule sur son solo de Seulement Humain, dans les Alpilles avec 30°c dehors, il faut le faire.
Que dire de l'interprétation de Roxane, arrivé à la jouer et y apporter sa touche relève du splendide, si cette version n'est pas grande j'oublie la musique et je passe au jardinage.
Sur Unchain My Heart, dan sun registre proche de Joe Cocker, il surfe une vague de 10mètres, two finger in the noise !
Je pourrais parler pendant des plombes de la prestation des musiciens, mais je dirai seulement et simplement qu'on est dans le milieu pro' et que chacun nous délivre la prestation ; aparté : les amoureux de la gratte n'ont pas été oublié.
 
 
Maintenant pour finir je voudrai lancé un défi à Renaud, si le « e » est la voyelle la plus usitée de notre vocabulaire, à quand un concert sans le « o » (4ème voyelle) 

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 532 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...