0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

RIOT V Armor Of Light

Mon amie a l’habitude de dire à mes enfants qu’ils écoutent de la musique de « vieux ». .

En effet, à la maison ça joue du Bon Jovi, du Journey, du Toto et j’en passe et donc tout naturellement mes fils semblent plus attirés vers cette musique que vers celle de Maitres Gims !!! Grand bien m en fasse !!! Tout ça pour dire que quand j’ai vu la tronche des musiciens qui composent Creye et aussi écouté la musique qu’ils faisaient, je me suis fait la même réflexion « eux aussi ils ont dû en manger de la musique de vieux ». Alors après, quand on sait que le chanteur n’est autre que le fils de Jim Jidhed, premier chanteur d’Alien, et auteur de quelques monuments AOR en solo, on se dit que tout s’explique.

J’avais découvert le groupe à la sortie d’un Ep Straight To The Top ou figurait une superbe reprise du No Easy Way Out de Robert Tepper. Titre qu’on ne retrouve pas ici et c’est bien dommage d’ailleurs. Le reste des compos figurent sur ce premier essai. S’il faut parler de cet album, il faut parler d’AOR pur et dur. Si en 2018 quelqu’un ne connait pas ce style musical, faites-lui écouter Creye et là il aura compris. Tous les plans de claviers, de guitares, de chœurs, de mélodies, tout est fait pour penser à Alien, Skagarack, Treat, Da Vinci, Bad Habit, les cadors de l'AOR Scandinave qui cartonnaient dans les années 80. Pourtant, après plusieurs écoutes, j’ai comme un gout d’inachevé dans les oreilles. Moi qui d’habitude adore ces mélodies sucrées à l’ extrême, j’avoue que là, sur la longueur, ça me lasse un peu. Trop de linéarité dans la construction des morceaux, un chanteur qui est loin d’être l’égal de son père, des grattes gentillettes, font qu’à l’arrivée, on a un bon album mais dans lequel il manque l’étincelle. On sent le potentiel énorme et on se dit qu’ils ne peuvent que s’améliorer à partir du second essai. Attention c’est loin d’être mauvais, et ça s’écoute même plutôt bien, avec des titres comme City Lights, Christina ou Never Too Late. Mais si il n y a pas de mauvais titres, il n’y a pas non plus de monuments. C’est cohérent, c’est frais mais ça manque de flamme.

Peut mieux faire même si pour un premier album c’est quand même très recommandable.


Tracklist :
1.    Holding On
2.    Nothing To Lose
3.    Different State Of Mind
4.    Never Too Late
5.    All We Need Is Faith
6.    Miracle
7.    Christina
8.    Straight To The Top
9.    Love Will Never Die
10.    Still Believe In You
11.    City Lights
12.    Desperately Lovin’
13.    A Better Way

Line Up :
 Robin Jidhed (chant)
Andreas Gullstrand (guitares)
Fredrik Joakimsson (guitares)
Joel Ronning (claviers)
Gustaf Orsta (basse)
Arvid Filipsson (batterie)

Label : Frontiers
Sortie : Octobre 2018
Production : RIK WISS - WISS MUSIC PRODUCTIONS
Studio: STUDIOS DE PEAKROOM
Masterisé par: THOMAS PLEC JOHANSSON

Liens multimédia - videos - http://www.creyesweden.com/https://www.facebook.com/creyesweden/


Video unique n° 2  :  idem

Video avec play list :


Notes des visiteurs :


Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #1 Nico 18-11-2018 10:51
Un pur joyaux d'AOR !
Peut etre l'album de l'année pour moi.
Une maitrise dans les morceaux plus énergique comme le génial "holding on" qui débute l'album, aussi "christina" "nothing to loose".
Les mid tempos comme "all we need..." "desperately loving". Le titre semi acoustique "miracle". Egalement la balade de rigueur classique mais agréable.
Le mix, la production, parfait pour le style abordé avec des synthés tres 80 qui sonnent RétroWave. Un titre comme "city lights" avec ces synthés mis tres en avant et, je pense, quelques son de batterie électronique et aussi en fond ces voix féminines en sont la parfaite illustration.
Il avaient repris le titre "no easy way out" de la BO Rocky 4 et bien cet album regorge de ces influences "burning heart" "hearts on fire"..., en plus le son et l'utilisation des synthés me rappele le claviériste et compositeur Vince Dicola qui a écrit les instrumentaux "training montage" et "war".
Les mélodies sont entêtantes. Alors oui c'est gentillet, propre, sucré mais dans le style AOR FM c'est plus que parfait.
En parlant d'FM j'ai aussi pensé à leur 1° album à l'écoute ce celui ci.
Moi j'ai eu l'étincelle et elle a mis le feu à mes oreilles.
Il y a 13 titres mais l'album m'a paru trop court donc il tourne en boucle.
Allez je met le casque sur les oreilles et je repart faire des abdos ;-)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1197 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles