0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

equilibrium lord of the lost nailed to obscurity renegades tour 2020 toulouse paris lyon 01 2020

L'année 2020 commence bien question concerts sur Toulouse avec pas moins d'une vingtaine de concerts programmés dans tous les styles de metal et toutes les configurations de salle.

Ne pouvant tout faire, ni physiquement ni financièrement, ce sera avec cette date organisée par SPM avec une affiche 100% allemande que je vais étrenner l'année : un retour d'Equilibrium au Métronum (où ils étaient passés en 2016), accompagné de deux autres groupes également passés à Toulouse il n'y a pas si longtemps, à savoir Nailed To Obscurity (au Bikini en février 2019 en première partie d'Amorphis et Soilwork) et Lord Of The Lost (en tête d'affiche début novembre 2018). C'est peut-être parce que cette affiche n'est pas franchement inédite avec des groupes venus récemment dans le coin que la fréquentation n'est pas énorme : la salle doit être remplie de un peu plus de la moitié de sa capacité. En gros environ 300 à 350 personnes sont venues. Mais si le public n'est pas très nombreux, il est motivé. Pour ma part, ce sont des groupes que j'apprécie beaucoup et que c'est toujours un plaisir de revoir donc j'y vais bien motivé pour passer une bonne soirée. Et bonne, cette soirée va l'être !

Par contre, le Métronum a pour mauvaise habitude de faire commencer ses concerts de plus en plus tôt. Ca me soûle ! Je me doute bien que la salle doit avoir un couvre-feu mais c'est vraiment pénible de devoir partir tôt du boulot et faire un choix entre manger et louper les premières parties :grr: Du fait d'obligations familiales, je n'ai pas pu arriver avant 20h10 alors que les portes de la salle s'étaient ouvertes une heure plus tôt.

Je savais à l'avance que j'allais louper NAILED TO OBSCURITY. C'était calculé et sans trop de regret. Je n'ai rien contre ce groupe mais je trouve qu'ils manquent un peu de personnalité. C'est du doom death très mélodique et mélancolique, qui fait beaucoup penser à Swallow The Sun mais avec l'intensité et la puissance émotionnelle en moins. Je les avais vus en février 2019, ils m'avaient laissé la même impression que sur album : bien mais pas mémorables. Au vu des échos que j'ai eus ce soir de la part de gens arrivés au début du concert, ça n'a pas tellement changé cette fois-ci.

Par contre, louper le début de LORD OF THE LOST me dérange beaucoup plus. J'adore ce groupe, que j'avais vu au Rex à la Toussaint 2018 et qui avait fait une forte impression. En Allemagne, ils remplissent des salles de 2000 personnes mais, conscients que ce n'est pas le cas ailleurs, ils ont l'humilité d'accepter de faire des premières parties à l'étranger. C'est d'autant plus remarquable de leur part qu'il me semble qu'ils ont maintenant plus de succès en Allemagne qu'Equilibrium. Et ça devrait encore aller crescendo car Lord Of The Lost a décroché la première partie de la prochaine tournée d'Iron Maiden. Même si leur style n'a rien à voir avec celui de la Vierge de fer et qu'ils devraient déplaire aux fans les plus true, ils ont une belle opportunité de se faire de nouveaux fans. Surtout que leurs prestations scéniques sont vraiment impeccables, comme c'est encore le cas ce soir. J'arrive au début de "Loreley", quatrième morceau de la setlist que j'adore, et je rentre immédiatement dans le concert. Les mecs sont ultra-motivés, avec des looks très travaillés. Tous sont très communicatifs et affichent un réel plaisir de jouer. Et le public est bien réceptif ! Leur musique pourrait être décrite comme du Rammstein chanté en anglais avec en prime une grosse influence gothique. Le groupe a surtout le sens de la mélodie et du refrain qui fait mouche et que l'on peut chanter sans même connaître les chansons. Ils jouent bien entendu moins longtemps que l'année dernière puisqu'ils ne sont pas en tête d'affiche, mais ils ont choisi des morceaux bien catchy comme "Full metal whore", "Fists up in the air" ou "La bomba", mélange de salsa et d'indus assez détonnant et très dansant.
J'en connais quelques uns qui sont imperméables à ce style très germanique et qui sont donc restés dans le patio du Métronum pendant le concert de Lord Of The Lost. Mais les Allemands ont su convaincre tous ceux qui étaient à l'intérieur de la salle (sachant que, étant fan du style et de plein de trucs allemands bizarroïdes, mon avis ne compte pas vraiment :D ).

Lord of the Lost Setlist Le Metronum, Toulouse, France 2020, Renegades


Il y aura plus de monde dans la salle pour la tête d'affiche. EQUILIBRIUM a pourtant pris de gros risques avec leur nouvel album, "Renegades". Ils ont quelque peu délaissé le pagan black festif et légèrement kitschouille chanté en allemand, qui a fait leur marque de fabrique mais qui tournait un peu en rond, pour quelque chose de plus moderne et qui leur permet de se renouveler complètement. Il y a toujours des traces de leur style d'origine, mais le chant en anglais est désormais majoritaire et surtout, musicalement, l'aspect folk est quand même résiduel au profit de guitares massives et d'influences groove metal prononcées. Il y a même un passage rappé sur le titre "The path of destiny" (qui sera d'ailleurs joué ce soir) !
Je connais ce groupe depuis ses débuts avec l'excellent "Turis Fratyr" sorti en 2005 (dont aucun extrait ne sera joué ce soir). J'en ai été fan mais j'ai fini par m'en lasser quelque peu à partir de leur troisième album. Quatre autres sont sortis depuis, que j'ai écoutés mais qui ne m'ont pas spécialement marqué à part quelques morceaux fédérateurs comme "Blut im Auge" ou "Heimat" (que je groupe jouera pour mon plus grand plaisir)...

Et c'est finalement avec la sortie de "Renegades" et une nouvelle orientation qui ne correspond pas précisément à mes goûts de prédilection que je me suis vraiment réintéressé au groupe. Parce que ce nouvel album, aussi moderne soit-il, il est bon ! Ca n'a plus grand chose à voir avec ce qu'ils faisaient avant, certes, mais c'est fait avec inspiration et sincérité. Je préfère finalement ça qu'un énième album fait sans passion avec la même recette que ses prédécesseurs. Je valide pleinement cette prise de risque artistique. Et les vrais fans ? J'ai vu que certains râlaient sur les réseaux sociaux et que d'autres validaient. Au vu de l'ambiance dans la salle, en tout cas, ça a l'air de bien passer parce que personne ne boude les nouveaux morceaux, pourtant nombreux. Le groupe est en grande forme, avec un nouveau bassiste pleinement intégré et un chant parfaitement partagé entre le Robse (le frontman), le nouveau bassiste, donc, et le guitariste et leader historique du groupe René Berthiaume. Tous sont très communicatifs et les titres s'enchaînent parfaitement, entre le moderne, le folk festif et quelques trucs plus rapides et plus black. Et toujours dans la bonne humeur avec pogos, circle pits et walls of death (dont un magnifique sur "Blut im Auge" à la fin du concert).
ça fait en tout cas bien plaisir de voir un groupe comme ça qui sait se renouveler et qui le défend aussi bien sur scène.

Voilà donc une excellente soirée avec des groupes en grande forme. Quoi de mieux qu'un bon concert pour bien lancer une nouvelle année ?

Equilibrium Setlist Le Metronum, Toulouse, France 2020, Renegades

equilibrium lord of the lost nailed to obscurity renegades tour 2020 toulouse paris lyon 01 2020

Comments:

You have no rights to post comments

EQUILIBRIUM + Lord Of The Lost + Nailed to Obscurity - Renegades Tour - Toulouse - Le Metronum - 22/01/2020 - 4.2 out of 5 based on 5 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 767 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • BLUE ÖYSTER CULT - Hard Rock Casino Cleveland 2014

    Pilgrimwen
    Aïe, aïe, aïe ! Des trois grands ...

    Lire la suite...

     
  • GRAND SLAM - Hit The Ground

    Phil93
    http://rockmeeting.com/images ...

    Lire la suite...

     
  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Fab
    Pour répondre au chasseur,non pas ...

    Lire la suite...

     
  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Chasseur Immobilier
    Salut Fab, J'ai connu un King of ...

    Lire la suite...

     
  • MICHAEL OAKLEY - Introspect - La Chronique

    Nico
    J'aime aussi beaucoup ce mouvement ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)