0
0
0
s2sdefault
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

the bouchard bros paris hard rock cafe 25 8 22

C'est avec un certain étonnement que je vois passer fin juillet sur Facebook l'info malgré tout assez confidentielle selon laquelle les ex-Blue Öyster Cult Albert et Joe Bouchard vont se produire au Hard Rock Café à Paris le 25 août.

Il faut juste réserver via la boite mail et attendre une confirmation qui viendra dans les jours qui viennent. J'en fais donc part sur mon mur Facebook et ce sont moults réactions qui s'ensuivent. Mon pote Blin Blin, lui le fan de la 1ère heure, n'aura de cesse de me remercier ("Merci mon Phil pour cette infoooo !!!!! Et moi de lui répondre : "Mais c'est bien naturel, mon Blin Blin !!!!!!").

Je pars assez tôt de chez moi car j'aime bien prendre mon temps. N'ayant aucune intention de me rendre à Paris en voiture, je dépose le Duster à la limite qui sépare Pantin de Bobigny. Je prends ensuite le métro, ligne 5, en toute quiétude, masque sur le nez, direction les Grands Boulevards. Arrivé à destination un peu plus de 30 minutes plus tard, avec un certain dépit, je constate qu'il y a vraiment très peu de monde à tel point que je m'interroge sur la tenue de ce concert. Seuls, deux types dont l'un arborant un tee-shirt du récent Hellfest sont en grande discussion à propos du tirage de la prochaine Ligue des Champions. "Aaaaarrrrgh, le PSG tombe sur la Juuuuuuuuve !!!!!!" J'entame la discussion avec lui quand celui-ci me révèle être le frère de l'un des guitaristes de Molybaron, groupe que j'étais allé voir tout récemment à la Boule Noire. "Mais dis-moi, je connais bien ton père, David (Davidandre)." Davidandre que j'ai connu notamment sur le forum Deep Purple d'Apollo aujourd'hui se languissant dans une léthargie quasi-chronique alors qu'à l'époque, il faisait preuve d'un réel dynamisme. Un passionné comme je les aime qui adore les concerts plus que tout.
Henri (Riton Burger), Ronan et son épouse Géraldine, Michel, Pascal (Thor sur le BSF), Elody et son illustre compagnon de journaliste Jean-Pierre (Sabouret) me rejoignent. Cela faisait une éternité que je ne les avais vus. Quel plaisir de les revoir tous !!!!!

Enfin, nous pénétrons dans la superbe enceinte du Hard Rock Café. Sont accrochés çà et là sur les murs des guitares ayant appartenu aux artistes que nous aimons tous, un costume de scène de Dionysos. Après un contrôle des réservations, nous gravissons un escalier qui nous mène à une salle au décorum très singulier. Des bancs un peu rudes nous accueillent. Encore merci à Fab et à Henri pour les deux bières. Devant nous, sont assis des voisins quelque peu bruyants mais enthousiastes lorsque le trio décide d'investir la modeste scène du Hard Rock Café. Trio parce que les frères Bouchard sont accompagnés par Joan Levy Hepburn à la guitare et aux vocaux. Dotée d'une voix un peu rauque qui, de temps à autre, pourrait lorgner vers celle d'une Marianne Faithfull ayant consommé quelques lignes de coke, elle s'acquitte de quelques soli intéressants sans être transcendants sur sa jolie Strat. Tout émoustillé, le Fab non pas par la dame mais par la jolie guitare via un "Je jouerais bien dessus" (la Strat, pas la dame...lol).
Ca démarre sur un Cities On Flame quelque peu singulier voire un peu poussif en version acoustique. Ne me souvenant plus de l'ordre exact des titres interprétés, nous aurons tour à tour droit à Astronomy, The Way Is The Highway (extrait d'un album solo de Joe Bouchard), Burnin' For You, E.T.I, OD'D On Life Itself, Career Of Evil, Roadhouse Blues, Then Came The Last Days Of May, Nosferatu, Workshop Of Telescopes, The Revenge Of Vera Gemini, Godzilla, (Don't Fear) The Reaper. Joe et Albert se relaient au chant, le premier cité conservant malgré l'âge et les écarts narcotiques du passé, un joli brin de voix, un Joe tout ému qu'il est pendant l'ovation que lui accorde le modeste public venu voir les Bouchard Bros. Avec la moiteur régnant dans la salle (on se croirait en Inde en période de mousson), aucune fenêtre n'est ouverte soit dit en passant, les guitares se désaccordent facilement et de temps à autre, les musiciens se doivent de procéder à un tune up.

Le show s'achève sur un Joan Crawford d'anthologie car v'là ti pas que Fab (qu'il a fallu convaincre lol ), Steph (placé derrière) et moi-même reprenons à l'unisson et ce, de fort belle façon le refrain "Joan Crawford has risen from the graaaaaaaaaaave !!!!!!!!!!!!!!!!!"
Une bien belle soirée donc, placée sous le signe de la bonne humeur grâce à nos deux frangins qui nous ont gratifiés d'une prestation fort sympathique mais aussi grâce aux anciens et nouveaux potes qui ont contribué à faire de ce moment quelque chose d'unique.




Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1265 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • TIMOTHY B SCHMIT - Day By Day - Chronique

    Stef B.
    J'ai eu beau faire des efforts ...

    Lire la suite...

     
  • DEF LEPPARD - Diamond Star Halos - Chronique

    aorgod
    Toutes ces années d'attente ...

    Lire la suite...

     
  • DEF LEPPARD - Diamond Star Halos - Chronique

    Eric Berger
    Un album beaucoup trop long qui ...

    Lire la suite...

     
  • DAVID PAICH - Forgotten Toys - Chronique

    Stef B.
    David Paich est l'âme de TOTO.

    Lire la suite...

     
  • ROB MORATTI - Epical : nouvel album - Can I Hold You For A While : vidéo

    Stef B.
    Un chanteur atypique dans le ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

30 Sep 2022 16:15 - Marin Mantaux
TRUST - Propaganda : nouvel album
News
21 Nov 2021 13:00 - Maënora
HEART LINE - Back In The Game - Chronique
AOR
29 Avr 2022 12:00 - MetalDen
RAMMSTEIN - Zeit : nouvel album
News
05 Déc 2021 09:45 - Fab
VEGA  - Anarchy and Unity - Chronique
AOR
24 Déc 2021 11:28 - Eric Berger
ECLIPSE - Wired - Chronique
AOR
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)