0
0
0
s2smodern

Metal expérimental ? crossover ? ou un peu de tout cela à la fois ?

La bio indique que lorsque ce groupe parisien sort en 2011 son 1er album  Orphan Of Good Manners , le disque est salué par la presse qui reconnaît dans la formation un des dignes rejetons de Faith No More et de Devin Townsend.  La rencontre du groupe avec Arno Strobl (Carnival in Coal) conduit en mai 2012, à un EP trois titres de 30 minutes, qui obtient un certain succès. Tout naturellement cette équipe récidive pour cet album complet.
Curieusement, même si le mélange des genres prend une tournure très originale digne en effet de Faith No More, la première partie de l’album est accessible dès la première écoute, assez « easy listening », avec notamment
Burn-In et plus encore I Like It, qui a fait l’objet d’une video, véritable tube déjanté avec une transition jouissive lorsque un "it’s rock n roll baby" est lancé ! Dans la même veine, accessible d’emblée, la reprise festive de Starlight, un titre des Supreme Lovers, carrément bien meilleure que l’original !
La deuxième partie de l’opus est constituée de trois pavés de 10 minutes environs moins facile à appréhender. Le premier, The Stench From The Swelling, plutôt calme au départ, en mid tempo, fait tout d’abord penser sur une envolée  atmosphérique au Pink Floyd, avant de monter en puissance, envoyer de brefs chants death, puis partir en mode Devin Townsend, avant de terminer sur quelques notes de piano, le tout sur des lignes mélodiques bien construites. Giggles, Garlands & Gallows Part 1démarre sur une intro façon Beatles puis part en electro, un chant death très peu mélodique enchaine, pas trop long heureusement, pour laisser place à des structures plus complexes, alternance de passages jazzy, musique de film, metal énervé, refrain pop  … Un éclectisme pour suivi sur Part 2.  A noter l’excellence de la production, et l’utilisation d’une batterie programmable qui s’intègre parfaitement dans ce style.

Une galette au final qui comblera les fans de metal crossover veulant sortir des sentiers battus, ici on est royalement servis !




Tracklist : Line Up :  
01. (I Should Have Known) Her Name Was Boogie
02. Burn-In
03. I Like It
04. The Stench From The Swelling
05. Starlight (Supreme Lovers cover)
06. Giggles, Garlands & Gallows Part 1: Order of The Red Nose
07.
Giggles, Garlands & Gallows Part 2: M.I.D.G.E.T.S

Arno Strobl (chant)
Rorschach (chant)
Prenom Nom (guitare)
Dietrisch von Schtrudle (clavier)
S.A.D. (basse)
MZ (claviers)

am

 

Label : Season Of Mist
Sortie : 26/04/2013
Production : Emmanuel Rousseau


Discographie :

Orphan Of Good Manners (2011)
The Stench From The Swelling (2013)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 835 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...