0
0
0
s2smodern

Nouvelle occasion de voir House of Lords en France en ce samedi 21 novembre.

Occasion offerte et le mot est juste, par le pacific rock dans une configuration club, après la grande salle des Rockalies.

Mais avant de revoir HoL, Christophe, du Pacific, nous préviens d’un évènement non prévu, celui d’un nouveau groupe à l’affiche ce soir là. En effet HoL emmène en tournée un groupe de 1ère partie, Kane’d en l’occurrence.

Comme elles sont du voyage et qu’elles assurent le soundcheck pour HoL, ce n’est donc pas 2 groupes que nous allons voir ce soir, mais 3.
Kane’d, ce sont 3 jeunes et jolies chanteuses anglaise avec un groupe tout aussi jeune derrière et qui en envoi ! Les échos du soundcheck sont très bon, c’est décidé, je ne manque pas ça et dès les premières notes le pacific est conquis. Le pop rock a gros son offert par les 3 demoiselles est totalement rafraichissant et ceci dans une atmosphère électrique.Tour à tour elles s’échangent les parties de chants et quand elles sont toutes les 3 à l’unisson, ça dépote pas mal. Tiens une reprise de Billy Idol avec un Rebel Yell endiablé entre des morceaux originaux qui me fait dire qu’après leur show, il y aura pas mal de monde à leur merchandising pour y acheter l’album.Rendez-vous avec les demoiselles, qui se prêtent bien volontiers à la séance d’autographes et de photos souvenirs avec leurs nouveaux fans. Elles semblaient ravis et nous aussi.

Au tour de Stonedrive maintenant. Un groupe Français, dont j’ai réécouté l’album dans l’après midi et qui m’avait laissé une impression de ‘dommage on frise la perfection dans le genre, mais seulement si le chant était un petit plus mélodieux et moins monotone’.
Stonedrive évolue dans un style moderne rock US, un peu ‘stoner’, donc énergique, mais qui sans une voix à l’émotion à fleur de peau, peut laisser pas mal de monde au bord de la route. Ce fut le cas un peu de ce concert. Qui en plus d’évènements extra scénique ont fait que je fus un peu distrait pendant leurs prestations. Ce que je peux dire, c’est que le set fut efficace et qu’ils reprirent une chanson de Bukowski, autre groupe stoner Français avec l’hymne énergique qu’est My Name is Kozanowski. Le pourquoi, le comment de cette reprise, je me demande bien, même si j’imagine qu’il doit y avoir des liens étroits entre ces 2 groupes franciliens.

Bref, pendant ce temps en coulisse, ça s’agitait pas mal ! Visiblement un des invités de James Christian (était-il au courant de tous ses invités) avait décidé de taper le scandale à l’entrée. Pour rappel il s’agissait d’un concert gratuit. Le show n’était pas complet, mais il a réussi à mettre le videur à bout et à se faire refouler. Tractations backstage avec d’autres invités, James Christian mis sur le fait accompli et qui décide de partir si son invité ne rentre pas ! Ambiance, ambiance.
Ca s’arrange heureusement, mais un nouveau problème surgit. Il n’y a pas eu de soundcheck d’HoL l’après-midi, sans doute étaient-ils trop crevés du voyage ? Et les transfos des amplis US qui rendent l’âme avant l’entrée sur scène de HoL. Le staff du pacific fait des merveilles et change les transfos dans une ambiance chaude, très chaude ! Le groupe montant sur scène avant que la panne soit réparée, il est presque minuit déjà !Les spectateurs sont en eaux ! Enfin, les premières notes de Sahara arrivent à nos oreilles, James Christian au pied de la scène attend pour faire son entrée, il a l’air un peu crispé après tous ces petits tracas, mais vite fait, l’ambiance de la salle, la chaleur de la foule et le plaisir d’être sur scène dissipent tous les vilains nuages de la soirée.La section rythmique est en eau et terminera torse nu, Chris McCarvill et BJ Zampa pour ne pas les nommer. Rob Marcello, remplaçant de luxe sur cette tournée fait son show avec ses solos devant les appareils photos. James Christian est en voix et gère mieux l’espace qu’aux Rockalies. Finalement la configuration club sied mieux à House of Lords. Le son était aussi bien meilleur qu’aux Rockalies, bien plus clair. Les titres s’enchaînent sans temps mort, on a droit aux classiques comme Pleasure Palace, I Wanna Be loved, Love don’t Lie pour terminer par le rapide Slip of the Tongue. Les nouveaux titres ne sont pas en reste avec Bangin’, Cartesian Dreams, I’m Free ou Born to be my baby.Bj Zampa se livrera à un solo de batterie bien sympa et finira le concert complètement lessivé.Pas de rappel, mais 1h05 de show intense !Il est plus d’une heure du matin et après le set et malgrès la route qui les attends, le groupe se livre aux séances de sollicitations sans broncher !Messieurs respect pour votre gentillesse et grand merci au Pacific pour cette belle soirée!  Set List de House of Lords :

01 - Sahara (Sahara)
02 - Talkin Bout Love (Demon's Down)
03 - S.O.S. In America (World Upside Down)
04 - Cartesian Dreams (Cartesian Dreams)
05 - I Don't Wanna Wait All Night (Come To My Kingdom)
06 - I'm Free (World Upside Down)
07 - Born to Be Your Baby (Cartesian Dreams)
08 - Love Don't Lie (House Of Lords)
09 - I Wanna Be Loved (House Of Lords)
10 - Come To My Kingdom (Come To My Kingdom)
11 - Drum Solo
12 - Bangin' (Cartesian Dreams)
13 - Pleasure Palace (House Of Lords)
14 - Slip Of The Tongue (House Of Lords)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments:

blog comments powered by Disqus

Dernières chroniques

Profitons de cette ré-édition chez Heavy Psych Sound du premier Nebula paru en 1998 chez Relapse, pour se remémorer un...
"Meilleure vente effectuée dès la première semaine de commercialisation, depuis 15 ans..."...
Vous en avez l’habitude maintenant, un petit retour sur quelques albums qui méritent qu’on en parle sur Meeting. On...
Grâce à Sebastien Chabot, chanteur guitariste de GALDERIA, j'ai appris l'existence des norvégiens de KELDIAN. A l'époque, ce fut le...
1983 : Thin Lizzy décide de mettre un terme à une carrière prolifique suite aux écarts regrettables de son leader,...
Je n'en suis encore pas revenu !!! Robin Beck est née en 1954 ??????? Putain plus de 60 balais et...
Troisième opus pour le légendaire guitariste Américain d'Aérosmith, né le 10 Septembre 1950 à Lawrence, dans le Massachussets.
Dire que l'on attendait cette nouvelle galette des scandinaves est un doux euphémisme tant "The Children of the night" datant...
Quelle ironie que de présenter un premier album de la part de musiciens aussi chevronnés, à la discographie aussi longue...
Et de neuf! Après un correct "Bloodstone & diamonds" paru il y a (déjà) 4 ans, ayant fait suite à...

Articles les plus lus

HELLFEST 2017

HELLFEST 2017

04.04.2017
L’édition 2017 aura été chaude dans tous les sens du terme !
Ah Unruly Child !!! Que ce nom sonne bien à mes oreilles et à beaucoup d’autres qui se...
Le musicien australien George Young est décédé à l’âge de 70 ans , le légendaire...
2003.2004.2007.2012 et 2017 ??? Non je ne suis pas devenu présentateur du Loto (on peut le regretter mais c’est comme...
Mille sept cent personnes, environ, étaient présentes, en ce Mercredi 20 Décembre 2017, au Zénith de Pau.
Pistolet ou épée ? Hybride homme-cheval ou aigle-lion? Guitare ou claviers ?
HELLFEST 2018

HELLFEST 2018

13.11.2017
14/11/17 Nouveau communiqué : "- Encore en date "festival" exclusive au HELLFEST, nous sommes fiers de vous annoncer...
Finlande , Norvège et Canada étaient à l’affiche du Bikini à Toulouse / Ramonville en ce...

Login Form