0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

ROCK KNIGHTS FESTIVAL 24/08/12 : PAT MCMANUS BAND, SAGA, JIM JONES REVUE

Le regretté ERIC CHARDEN avait raison quand il chantait L'été Sera Chaud....
En ce mois d'août le thermomètre a grimpé jusqu'à 38° sur Nîmes. C'est donc avec une joie non dissimulée qu'en ce dernier week-end d'août, je suis monté sur le plateau du Larzac. La fraîcheur y était au rendez-vous mais aussi la 2ème édition du ROCKNIGHTS FESTIVAL.

Le concept de ce festival est de mélanger le Rock et le monde médiéval. De preux chevaliers se sont donc succédé sur scène, dans la foule et aussi dans des animations extérieures retraçant la vie à l'époque du moyen-âge. A notre arrivée vers 16h30 (ma dulcinée étant du voyage), je constate que le parking peine à se remplir, mais il est encore tôt. Un coup d'œil aux immatriculations des véhicules (13, 84, 63,12,30,34,31...) me donne le sentiment que la communication autour du festival a été bien diffusée. Quelques courageux sont déjà en train de monter leur tente. Les nombreux bénévoles présents sont très sympathiques. Les premiers ingrédients d'un bon festival sont déjà en action. Un peu plus loin se dresse la tente de l'accueil et la billetterie ainsi que l'entrée. Le domaine de Gaillac est à la base un élevage de chevaux où les touristes viennent y faire des ballades.

A l'entrée du site, une question me taraude l'esprit : vais-je pouvoir entrer avec mon appareil photo ? En effet sur le site du festival les appareils photos reflex sont interdits, mais le mien est un bridge. La réponse ne se fait pas attendre : non ! J'ai beau argumenté, la réponse dans n'importe quelle langue est la même : No, Nein ! Les raisons invoquées par les gens de la sécurité et un bénévole restent pour ma part confuses et douteuses... Je retourne donc vers ma voiture pour ranger le matos. Arrivé sur le parking, un spectateur fraîchement débarqué m'apostrophe et me lance : «T'emmerdes pas, mets-le dans ton pantalon, ils n'ont pas le droit de te fouiller !» Je souris à cette proposition car je m'imagine me pointer avec mon appareil et son zoom dans le jean, façon malformation testiculaire à la Elephant Man, lol.



ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTHROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH

Une fois de retour, je dois avouer que la scène est sympa, le cadre très agréable, les coins buvette et restauration très grands, de plus ils affichent des tarifs très abordables. Comme PAT MCMANUS ne monte sur scène que vers 19h30, je décide de me diriger vers le stand du label BRENNUS tenu par ALAIN RICARD et son fiston. Je ne connaissais Alain que par le biais d'internet qui reste un outil de communication formidable. Pourtant rien nevaut une discussion en face à face et tout au long de ces deux jours de Festival, nous avons Alain et moi longuement échangé. Alain est bien plus qu'un preux chevalier, c'est un seigneur rare. Il a su garder une foi et une passion indestructibles dans le métier de la musique et ce, malgré une conjoncture économique défavorable. Vers 18h30, un autre seigneur est arrivé. Seigneur METALDEN de RockMeeting en personne a fait le voyage, c'est avec un large sourire que je m'approche de lui. Denis alias Metalden à travers RockMeeting se veut le défenseur des musiques mélodiques qu'elles soient Rock, Pop, Métal, etc... Il a réuni autour de lui de fidèles chevaliers chroniqueurs afin de mener à bien cette croisade. Ce week-end passé en sa compagnie a été riche en discussions musicales, rédactionnelles et franches rigolades.
Maisque vois-je au loin ? Les chevaliers STEPH, WILLIAM, ERIC venus tout droit de Montpellier sont aussi
présents. Quel bonheur de reparler des hauts faits d'armes qui ont fait notre gloire : MARILLION, JOURNEY, FOREIGNER, SCORPIONS, KAMELOT... Tout est réuni pour que ce festival soit une réussite même si pour l'instant, l'affluence n'est pas énorme.

Vers 19h30, PAT MCMANUS monte sur scène. Dans la foule certains spectateurs arborent des tee-shirts :
The Professor Is Back en hommage au surnom qui avait fait sa gloire à l'époque de MAMA'S BOYS. Sous forme de trio, Pat nous assène du Blues classique mais efficace. Son jeu de guitare est toujours aussi prodigieux. Sur l'instrumental Juggernaut, il s'en donne à cœur joie pour le plus grand plaisir du public. Pat rend hommage à ses aînés que sont RORY GALLAGHER et GARY MOORE. Le son est vraiment excellent, c'est un vrai régal surtout en plein air. Pour Pat, le poids des années n'a pas l'air d'avoir de prise, son set d'environ une heure passe à vitesse grand V. Un dernier hommage à GARY MOORE pour conclure sur Parisienne Walkaways de toute beauté, bourré de feeling et d'émotions. Le public est ravi, tout comme Steph, Denis, Alain et moi qui avons trouvé la prestation du trio largement plus intéressante que celle proposée sur disque. Ce festival ne pouvait pas démarrer sous de meilleurs auspices. PAT aura la gentillesse d'aller vers le stand de merchandising afin de signer des autographes, discuter avec ses fans et se faire photographier avec eux.

ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH

 

ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH

 

ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 
ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTHROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH

 

 

 

 

ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTHROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
21h, la nuit est tombée, le sandwich saucisse/frites avalé, ainsi qu'une bonne bière, je suis d'attaque pour l'événement de la soirée... Le groupe Canadien SAGA est de retour en France. Après avoir discuté avec plusieurs fans, tous m'ont confirmé que la bande à MICHAEL SADDLER n'a pas foulé le sol de notre belle contrée depuis le 20ème siècle. Oui, vous avez bien lu, le chanteur emblématique de SAGA is back, apparemment le fracas des chants de batailles musicaux manquait à ses douces oreilles. Dès l'entame du concert, le son est énorme, clair et puissant. La voix de SADDLER se met doucement en place sur le 1er titre Anywhere You Wanna Go qui est extrait du tout nouvel album. The Cross enchaîne de façon
formidable. SAGA ce n'est pas que SADDLER, c'est aussi les solos de guitare cristallins de IAN CRICHTON. La musique du groupe distille un savoureux mélange de Hard racé à travers des riffs puissants ainsi qu'une touche progressive grâce à des nappes de clavier inspiré. Le groupe pioche dans son vieux répertoire, des extraits du 1er album, de Head Or Tales et quelques nouveaux titres de 20/20 comme Six Feet Under.
SADDLER dégage un aura exceptionnelle qui apparemment ne laisse pas indifférent la gente féminine qui va jusqu'à lui trouver des expressions et une gestuelle à la FREDDIE MERCURY. Nous les chevaliers de la fosse, lui avons trouvé beaucoup de talent et une belle présence sur scène. A noter, les efforts qu'il fait pour parler en Français avec beaucoup d'humour surtout quand il parle du nouvel album et parle de «Microsillon».
Il s'est aussi se faire discret pour laisser sa place à JIM GILMOUR pour une chanson piano/voix très jolie, intitulée Scratching The Surface. Quant à MIKE THORN, le nouveau batteur, celui-ci nous gratifie d'un bon petit solo. Le grand moment du set de ce soir reste pour moi, une fantastique version de Don't Be Late (Chapter 2), sur laquelle l'assemblée réunie donne de la voix. Les vieux titres comme On The Loose ou You're Not Alone fonctionnent toujours aussi bien. Le public restreint (400 personnes) est conquis par la prestation des 5 musiciens. Après un rappel et 1H30 environ de concert, le groupe tire sa révérence et doit s'envoler pour un autre festival aux Pays-Bas dès le lendemain. Il me faudra du temps et je ne suis pas le seul pour me remettre de ce grand moment musical. SAGA fait partie sur scène des plus grands comme FOREIGNER, JOURNEY ou MARILLION.
ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 
ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH
 ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH

 

 

 

 

 

ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH  23h, JIM JONES REVUE, un groupe Anglais, monte sur scène, ils sont cinq musiciens plutôt jeunes. Lamusique qu'il distille est très particulière et originale. Le combo mélange des influences à la JERRY LEELEWIS à travers un pianiste inspiré et des riffs de guitare Punk/Rock, voire Métal. Un cocktail détonnant qui balance vraiment bien même si après le Rock Progressif de SAGA, cela a pour moi un peu de mal à passer.
De plus le guitariste chanteur a une voix un peu spéciale, plutôt répétitive qui peut à la longue être irritante. Cela sera le cas, pour moi et pour d'autres. Je n'irai donc pas jusqu'au bout du set, direction mon lit pour un peu de repos, les yeux pleins de belles images et les oreilles remplies de superbe musique. Le lendemain
s'annonce rude, car il y a 5 groupes à l'affiche...
P.S. : Merci au chevalier Steph pour les précisions données concernant les chansons de SAGA....
 ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTHROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH ROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTHROCK KNIGHTS - SAGA + PAUL Di ANNO  + BLAZE BAYLEY  +   ULI JON ROTH

 


JIM JONES REVUE ROCK KNIGHTS 24/08/2012 par Metalden

JIM JONES REVUE ROCK KNIGHTS 24/08/2012 par Metalden


JIM JONES REVUE ROCK KNIGHTS 24/08/2012 par Metalden

Photos /Videos : Metalden -   Merci à l'organisation pour la qualité de l' accueil, le son d'excellente qualité, et merci en particulier à GED.  

Comments:

Commentaires   

0 #1 MetalDen 18-09-2012 21:36
Cette première journée était une belle entrée en matière, avec un brillant McManus et surtout un SAGA éblouissant, énorme pour employer un adjectif tendance, autant sur les nouveaux titres que les bons vieux classiques, les 400 festivaliers qui étaient là ont vraiment eu l'occasion de vivre un moment privilégié, du bonheur à l'état pur !

Encore merci aux organisateurs pour l’accueil impeccable dans un cadre superbe, GED en particulier, et à mon ami Eric qui a rédigé une bien belle chronique, et que j'ai enfin eu le plaisir de rencontrer, après tant d'échanges virtuels via RockMeeting, le point de rencontre ....
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 823 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles