0
0
0
s2sdefault

TESTAMENT / Annihilator Tulouse - Lyon - Nantes - Paris - 3 au 8 décembreVoilà une date qui était attendue ! Pour tous les fans de thrash, même en 2017 et alors que ces groupes en sont à leur troisième décennie de carrière, Testament, Annihilator et Death Angel qui se partagent l'affiche, ça en jette !

Pourtant, en cette période de fin de règne où de nombreux gros groupes sont gravement sur le déclin, voire sous aide respiratoire, quand ils ne luttent pas tout simplement pour rester à l'affiche alors qu'ils n'ont plus rien à dire depuis plus de dix ans, je suis de plus en plus dubitatif sur les grands noms. Mais Testament et Death Angel ne m'ont jamais déçu en live. Ces vieux de la vieille sont encore parmi les meilleurs du style à l'heure actuelle, et aucun groupe de retro thrash apparu au cours des dix dernières années ne parvient à rivaliser avec eux. Je suis un peu plus dubitatif pour Annihilator, dont je n'ai pas aimé les dernières prestations en festival, mais s'ils sont sur l'affiche, on ne va pas cracher dessus ! En plus, avec le Bikini, il y a une salle à la hauteur du plateau pour accueillir tout ça. Par contre, si j'adore cette salle, leur tendance à avancer le début des concerts a sérieusement tendance à me courir sur le haricot L'ouverture de la salle était indiquée sur le billet pour 20h, aussi je n'apprécie pas du tout que le premier groupe ait commencé à 19h30. C'est un manque de respect caractérisé, aussi bien pour le groupe que pour les fans.

 
Bref, à cause de leurs conneries, je ne verrai pas grand chose de DEATH ANGEL En fait, je n'en verrai que les deux dernières chansons, "Mistress of pain" et "The moth". Un classique et un nouveau titre, donc, et heureusement ce sont des super morceaux. Marc Osegueda est égal à lui-même, très communicatif et toujours à trinquer avec une bouteille de vodka. Je suis fan aussi de la guitare qui clignote de Rob Cavestany. En tout cas, même si maintenant ils ne sont plus tous cousins dans le groupe, ils sont bien soudés et carrés à souhait. Osegueda est moins excentrique qu'il y a une dizaine d'années, il saute moins partout, mais il reste quand même un frontman d'exception. Ca m'emmerde donc prodigieusement d'avoir loupé les trois quarts du set de Death Angel. Après, en tant que groupe d'ouverture, ils n'avaient pas non plus un temps de jeu de folie puisqu'ils n'ont joué que trois petits quarts d'heure... C'était loin d'être la première fois que je voyais les Philippins de San Francisco (c'était la septième) mais ça faisait plus d'une dizaine d'années que je ne les avais pas vus en salle et j'aurais bien aimé en profiter un peu plus.

En tout cas, sans que ce soit complet, il y a pas mal de monde au Bikini en ce froid dimanche de décembre. Le balcon est ouvert et il y a pas mal de queue pour accéder au bar, ce qui laisse à penser qu'il y a un peu plus d'un millier de personnes présentes. En même temps, vu la qualité de l'affiche, c'est normal. Par contre, niveau ambiance, ce n'est pas trop ça ce soir. Probablement ankylosé par le froid, le public est assez amorphe globalement.

 

Et c'est pendant la prestation d'ANNIHILATOR que le public va être le plus mou et qu'il va y avoir le moins d'ambiance. Mais c'est normal : le Jeff Waters' band n'a pas vraiment répondu aux attentes. C'est pas que le groupe ne soit pas motivé. Ça bouge, c'est ultra-carré, et le patron est toujours aussi impressionnant en tant que guitariste. Le problème, c'est qu'il est aussi chanteur. Depuis qu'il a eu la "brillante" idée de se séparer de Dave Padden (qui pourtant faisait bien le show et avait une très bonne voix) histoire d'économiser un salaire, il a eu l'idée encore plus lumineuse de prendre le micro. Et ça ne le fait pas. Ce n'est pas qu'il ait une mauvaise voix. Il chante juste, en fait, et son timbre assez grave n'est pas désagréable. Mais il a un registre extrêmement limité. Son chant n'apporte strictement rien, à part lui faire perdre de nombreux points de charisme. On a l'impression de voir un groupe amputé. En plus, Waters n'arrive pas à monter dans les aigus. Sur "Alice in Hell", c'est flagrant : il ne chante même pas le refrain, il laisse au public le soin de le faire. Sauf que le public ne répond pas et que ça tombe à plat. Certes ce n'était pas un soir de grande ambiance. Mais en même temps, quand le frontman n'est pas au niveau, le public ne le sera pas plus. C'est dommage car la setlist était pas mal. Bon les nouveaux titres joués ne m'ont quand même pas convaincu : des morceaux génériques d'albums génériques sortis juste pour permettre à Jeff Waters de payer ses factures. Il n'y a pas grand chose à rajouter, sauf à tirer sur l'ambulance, mais il faut vraiment que Annihilator récupère un vrai chanteur avant de devenir un groupe de seconde division. Un Joe Comeau ou un Dave Padden au micro, ce ne serait ni un mal, ni du luxe. Cependant, pour finir sur une note positive, j'avais vu Annihilator dans cette configuration en festival au Wacken 2015 et au Bang Your Head 2016 et c'était meilleur cette fois-ci. Mais ça ne suffit pas. Résultat, les Canadiens ont quitté la scène sans s'éterniser dans des au revoirs interminables (plutôt expéditifs, en fait ), et dans l'indifférence générale du public.

Annihilator Setlist Le Bikini, Ramonville-Saint-Agne, France 2017, For the Demented

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec TESTAMENT, ça va être autre chose ! Alors qu'Annihilator a un sérieux défaut de line-up, ce n'est pas le cas de la tête d'affiche qui est bien pourvue de partout : un frontman charismatique et bien en voix comme Chuck Billy, un guitariste rythmique bûcheron comme Eric Peterson, un soliste exceptionnel en la personne d'Alex Skolnick, et une section rythmique d'un niveau sans égal avec la paire Steve Di Giorgio / Gene Hoglan. Et tout ça soudés et motivés, ça ne peut donner que quelque chose de bien. Du reste, je n'ai jamais été déçu par un concert de Testament. Les deux dernières fois, au Hellfest 2013 et au Bang Your Head 2013, le son n'avait pas été bon mais on ne pouvait pas l'imputer au groupe. J'ai d'ailleurs regretté de ne pas être allé voir Testament au Wacken 2016 mais vu qu'ils jouaient à 2h, je n'en avais plus la force après avoir passé toute la journée les pieds dans la boue. Mais ceux qui ont eu le courage ont tous grave aimé ! Les problèmes de son en tout cas, il n'y en aura pas ce soir, le Bikini étant une salle toujours idéale en la matière. Visuellement, c'est sympa aussi avec une scène à deux niveaux et un gros backdrop aux couleurs de l'album "The brotherhood of the snakes" (que j'ai mis du temps à écouter mais qui est en fait bien excellent). L'album sera bien défendu mais aucun morceau ne jure parmi tous les classiques tels que "Souls of black", "Over the wall", "Into the pit", "Disciples of the watch" (en rappel)... Les Californiens jouent aussi quelques morceaux d'albums récents comme "Rise up" et "More than meets the eye" qui ont tout à fait leur place au milieu des morceaux des années 80. J'ai bien aimé aussi les titres des années 90 tels que "Low" et "Electric crown". Par contre, étonnamment, ils ont viré "The preacher", que je croyais pourtant quasi-obligatoire pour Testament. En tout cas, la setlist est bien équilibré et ça enchaîne bien.
Il y a bien eu quelques solos pour faire des pauses, mais c'était suffisamment courts Celui de Skolnick reprenant la Marseillaise était même plutôt sympa. Du coup, ça a bien réchauffé la salle, même si ça n'était pas non plus la folle ambiance. Testament a joué environ 1h20 qui a paru durer un quart d'heure. Je veux les revoir !


Malgré un public un peu mou et Annihilator en perdition, l'affiche a bien tenu ses promesses et la soirée a été excellente. Ca valait bien le coup de sortir braver le froid de ce début de mois de décembre !
Pierre

Testament Setlist Le Bikini, Ramonville-Saint-Agne, France 2017, Brotherhood of the Snake

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TESTAMENT / Annihilator Tulouse - Lyon - Nantes - Paris - 3 au 8 décembreAnnonce d'avant concerts - C'est peut-être l'affiche thrash de l'année : Testament sera accompagné par Annihilator et Death Angel pour une tournée européenne en fin d'année. Quatre dates françaises sont prévues :

-Toulouse - Bikini (3 décembre)
- Lyon - Transbordeur (6 décembre)
- Nantes - Stereolux (7 décembre)
- Paris - Bataclan (8 décembre)

Ne manquez pas la tournée thrash de l'année !


Billets
Fnac : http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Hard-rock-Metal-TESTAMENT-TES3D.htm#/disponibilite/a73c7c0fc0a828179522d532c0892003/normale

Digitick (via le bikini) http://www.digitick.com/testament-annihilator-death-angel-concert-le-bikini-ramonville-03-decembre-2017-css5-lebikini-pg101-ri4759141.html

 

 

 

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 887 invités et un membre en ligne

  • MetalDen

Commentaires

  • ROBIN BECK Love Is Coming

    MetalDen
    Un vrai plaisir de retrouver ...

    Lire la suite...

     
  • PRAYING MANTIS Gravity

    FranckAndFurious
    Merci Markus ! Très agréable ...

    Lire la suite...

     
  • SAXON RAVEN & FM qui remplace Y&T à Marseille, Lyon, Toulouse, Paris en Octobre 2018

    MetalDen
    oui comme indiqué sur l'affiche ...

    Lire la suite...

     
  • SAXON RAVEN & FM qui remplace Y&T à Marseille, Lyon, Toulouse, Paris en Octobre 2018

    phil_bzh
    Les dates, c'est en octobre ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    La salsa je ne doute pas que ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    FranckAndFurious
    La rencontre blues texan et la ...

    Lire la suite...

     
  • Franck AndFurious

    FranckAndFurious
    Né en 1970 écoutant de l'aor ...

    Lire la suite...

     
  • THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA - Sometimes The World Ain't Enough

    Seb.Roxx
    Ca faisait longtemps que je ...

    Lire la suite...

     
  • Billy GIBBONS & the BFG's - Perfectamundo

    Seb.Roxx
    Fan du TOP , Je m'interrogeais ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    Depuis le temps que tu affirmes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    FranckAndFurious
    Toc Toc ! Seb ? tu occupes ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    mon cher , je viens ici sur ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    FranckAndFurious
    la seule personne qui se prétend ...

    Lire la suite...

     
  • GIOELI - CASTRONOVO - Set The World On Fire

    Seb.Roxx
    Désolé mais tu n'y connais pas ...

    Lire la suite...