0
0
0
s2smodern

Attention coup de vieux…..Formé dans le milieu des années 1970 par les frères Troy (Dino et Chris ) PRAYING MANTIS, se voit immédiatement affilié à la NWOBHM (New Wave Of British Heavy Metal) aux côtés d’un groupe comme IRON MAIDEN.

Hélas, des problèmes de management, un bordel organisé, et 2 ou 3 changements de nom feront rater le bon wagon à un groupe programmé pour réussir. C’est donc en 1981 que sort leur premier album Tell No Lies, un album plébiscité immédiatement par la critique. Mais le groupe n’en profitera pas, car il faudra attendre encore dix ans de plus avant qu’il ne se reforme à l’occasion d’un festival au japon dédié à la NWOBHM. Cette date marquera un tournant decisif dans l’histoire du groupe, car celui-ci enregistre dans la foulée son deuxième album Predator In Disguise. Depuis PRAYING MANTIS propose des albums plus régulièrement (enfin 9 véritables albums en 28 ans). A ce jour PRAYING MANTIS ne prend ni une nouvelle dimension ni une nouvelle direction avec ce Sanctuary, il poursuit simplement son travail consistant à produire de bons albums de Hard Mélodique, avec des duels de guitares irréprochables, un son toujours parfait, et en recrutant des chanteurs tout à fait performants, sont passés dans le groupe : Dennis Stratton (ex-IRON MAIDEN), Doogie White (ex-RITCHIE BLACKMORE, BERNIE SHAW, URIAH HEEP) ou encore Gary Barden (ex MSG, STARTROOPER, SILVER). Aujourd’hui, c’est Mike Freeland qui officie derrière le micro, et là encore les frangins Troy ne se sont pas trompés. La patte, le son PRAYING MANTIS sont omniprésents tout au long de cette galette. En effet, comment ne pas succomber au charme de Threshold On A Dream : son intro à la gratte sèche, son riff électrique magique, son couplet filant les frissons et son refrain immédiatement mémorisable. Les titres s’enchainent sans jamais vaciller, avec ce son de guitare propre aux frères Troy, des mélodies toujours travaillées pour être le plus efficaces possible, rendant l’album très homogène. Restless Heart est un autre exemple de réussite avec des guitares toujours aussi acérées et une mélodie des plus efficaces. Le Hard Mélodique de PRAYING MANTIS ne peut laisser personne indifférent, alors si vous aimez le groupe et notamment ses dernières réalisations, vous ne pouvez en aucun cas être déçu par celui là, et il se pourrait même qu’il tourne un bon moment dans vos lecteurs…

 

 

 

Highlights : Threshold On A Dream, Restless Heart

01.In Time
02.Restless heart
03. Tears in the rain
04. So high
05. Turn the tide/Lonely Way Home
06. Touch the rainbow
07. Threshold of a dream
08. Playing god
09. Highway
10. Sanctuary

Line Up:
Mike Freeland (chant)
JoshTino Troy (guitare)
Andy Burgess (guitare)
Chris Troy (basse)
Benjy Reid (batterie) 


Label :

Sortie :

Production :

Frontiers

28/06/2009

Chris et Dino Troy


Discographie :

Time Tell No Lies (1981)
Predator in Disguise (1991)
A Cry For A New World (1993)
To The Power Of Ten (1995)
Captured Alive In Tokyo (live 1996)
 Forever In Time (1998)
Demorabilia (1999)
Nowhere To hide (2000)
The Journey Goes On (2003)
Sanctuary (2009)


Notes des visiteurs

Comments:

Commentaires   

#3 Eric 01-08-2009 15:30
Pour l'instant, c'est mon album de l'année. terrible, quelles mélodies, chant génial. J'ai craqué d'entrée. Tears in the Rain, Touch the rainbow...... waouhh Ils seront au Pacific Rock en octobre... hélas sans moi.
#2 MetalDen 27-07-2009 16:32

sur ce coup j'ai été tout aussi conquis que dovilotinel, et donc beaucoup plus généreux que Fab et ses 3 *, je comprends que ça laisse de marbre les profils amateurs de vocaux style pop, on est ici dans du hard mélodique, bien produit, avec des hits accrocheurs, dont la ballade de l'été : Turn the tide/Lonely Way Home, carrément craquant, 4.5 sur 5 aussi pour moi !

Myspace 

 

 

 

#1 Fab 26-07-2009 15:30
Avec ce groupe pr moi c'est comme avec Magnum, 2 albums que j'apprecie Vigilante et Wings of Heaven pr magnum et A Cry for a new world et Forever..; pr Mantis. Le reste m'a tjours rendu froid et sceptique. Celui ci ne vient pas changer la donne, les fans du combo aimeront car la prod est bonne, on retrouve la mantis classique, les duels de grattes...Le chanteur est correct mais bon a part ca je reste de marbre

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 343 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus