Home Divers CD Reviews GOROD Kiss The Freak

GOROD Kiss The Freak

Divers - Chroniques albums reviews

GOROD Kiss The Freak

Marrant ! Alors qu'un "forumeur" m'annonça qu'il cherchait à découvrir l'AOR, parce qu'il saturait de métal extrême,
je lui rétorquai, amusé, que je faisais à 46 ans, le chemin inverse, après avoir tété aux biberons de Bon Jovi, Europe et autre Journey.
Aussi, si ma découverte récente sur ce genre méchant, ne fera pas de cette chronique une expertise brillante, il n'empêche que si je passe des bons aux brutes, je vais tacher de vous éviter les truands.

Les fidèles de Rockmeeting auront pu lire il y a quelques mois, une des rares chroniques d'extrême métal du site, écrite par Barjozo, qui faisait suite à mon report du Hell'oween Fest, dans lequel je pris une monstrueuse claque par Gorod, que je découvrais donc par la même occasion.
Alors ne croyez pas que je sois maso, mais cette baffe m'a envoûté.
Parce que si dans la catégorie des méchants, il existe un paquet de groupe d'excellent niveau, ce sera avec la morve du débutant que j'avancerai hautain et irrespectueux, que Gorod se situe dans le haut du menhir.

Qui aura vu et entendu sur scène un jour Gorod ne s'en remettra pas. Tant par sa puissance, mais surtout sa virtuosité hallucinante des 5 tueurs. Que ce soit le chanteur et les 2 guitaristes, jusqu'au batteur et un bassiste à la technique foudroyante. Ajouté à cela une vitesse d'exécution à faire pâlir de jalousie Flash, il est clair que tout fan d'extrême se DOIT de voir le groupe un jour.

Et si jamais vous seriez trop effrayé, mouarf, rassurez-vous ! Le groupe s'est amusé à jouer plus ''soft'' sur cet EP. Façon de parler. Car c'est dans l'optique d'une tournée avec des groupes de trash et speed métal, que le groupe s'est amusé à sortir quelques titres, dans cette même veine, tout en gardant leurs spécificités intactes. Ce sera donc un EP ''moins'' death que les albums précédents, et d’avantage accé trash donc. Le tout dans un état d'esprit fun et bon enfant. Que demande le peuple.
Alors, de l'AOR à l'extrême ou de l'extrême à l'AOR, peu importe le sens, du moment que ce soit du bon. Et là c'est du bon, donc quand c'est bon, c'est bon ! … c'est bon ?

Ps : je ne donne pas de note car EP, et suis pas assez calé dans le genre, mais ça doit bien avoisiner les 4,5/5 non ?

 



Tracklist : Line Up :  
01. Being A Jerk
02. Tony P. Shot
03. Anise Power
04. Lost In Osaka
05.
Chronicles From The Stone Age

    Mathieu Pascal - Guitare, production, composition, enregistrement, mixage audio et mise en page.
    Julien "Nutz" Deyres - Chant et composition.
    Nicolas Alberny - Guitare.
    Benoit Claus - Basse.
    Karol Diers - Batterie.

am

 




Discographie :

2002 : CD PROMO
2005 : Neurotripsicks (Willowtip Records)
2006 : Leading Vision (Willowtip Records)
2009 : Process of a New Decline (Willowtip Records)
2011 : Transcendence (EP)
2012 : A Perfect Absolution (Listenable Records)
2015 : A Maze of Recycled Creeds (Listenable Records)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :


( 0 Votes )

Mis à jour (Mercredi, 05 Juillet 2017 13:38)

 

Ajouter votre commentaire

Votre nom:
Votre email:
Sujet:
Commentaire:
FB Like Share Twiter Partage
*
**