0
0
0
s2smodern

Premier opus pour ce jeune groupe de Rock Anglais, bien loin d’être né de la derrière pluie.

En effet, si l'on regarde de près le line up, on observe la présence de quelques belles pointures dont le batteur Martin Chambers ( Pretenders), le chanteur Stephen Parsons ( Snips, Sharks), le bassiste Glen Matlock ( Faces, Sex Pistols, Iggy Pop) et, enfin, à la guitare, Chris Spedding ( Sharks, Roxy Music, Paul Mc Cartney, Elton John, Tom Waits, Robert Gordon etc...) également titulaire d'une bonne quinzaine d'albums réalisés en solo. Capable de se fondre dans n'importe quel style, Chris Spedding reste néanmoins attaché aux vibrations musicales des Sixties. Ainsi, dès l'entame de cet album, on se laisse tout de suite gagner par le tempo Boogie façon ZZTop de Love Of High Renown. Voix en réverb, chorus avec vibrato, le son est bluesy et le morceau jouit d'un bon gimmick. Même sensation avec King Mob, titre qui a donné son nom au groupe, et, qui démarre avec une intro façon Bo Diddley pour se bonifier à la manière de Jefferson Airplane. En plus rapide, on est happé par Américan Slaves avec son intro style Todd Rundgren dans un ensemble très Flamin Groovies, et n'oublions pas Selene Selene qui plairait à Nine Below Zero. Plus soutenu, dans un style mi rythm'n'blues mi Doors, on trouve Who's Chasing Who, mais, aussi, Make That Call qui rappelle un peu l'univers des Kinks. En plus médium, on trouve Vah Vah Voom, titre très simple et très traditionnel comme les affectionnait Dr Feelgood, et puis, aussi, I Was Here avec son atmosphère proche des Inmates. Dans un registre plus varié, coté climat, le combo, sous l'impulsion d'un Chris Spedding très en forme pour créer des ambiances soft et planantes, nous offre Secret Song avec une basse répétitive et omniprésente façon Doors, ainsi que Chapel Of Love avec son groove clinquant poussé au paroxysme, et, enfin, China Waters qui fait penser à l'univers psychédélique de 13th Floor Elevator.

Bref, vous l'aurez compris c'est un vent de fraicheur qui nous envahit à l'écoute de cette musique, oh combien, vintage. C'est irrésistible!

 

 

 

 

Tracklist : Line Up :  
01. Love Of High Renown -
02. Who's Chasing Who
03. Vah Vah Voom
04. Secret Song
05. American Slaves
06. Chapel Of Love
07. I Was There
08. Make That Call
09. China Waters
10. Selene Selene
11.
King Mob

Stephen W. Parsons (chant)
Chris Spedding (guitare)
Glen Matlock (basse)
Martin Chambers (batterie)
Sixteen (guitare)

am

 

Label :

Steamhammer

Sortie : 2011
Production : n/a


Discographie :

Force 9 (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 398 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)