0
0
0
s2smodern
Après un premier album sorti en 2006, Transcendental qui avait été une véritable bonne surprise, TO-MERA n’avaient plus qu’à confirmer tout le potentiel et le bien fondé des critiques positives qu’ils en avaient récolté. Disons le franchement et sans détour, ce Delusions ne fait pas seulement aussi bien que son prédécesseur mais le surpasse carrément d'une bonne longueur ! La bande à Lee Barrett (co fondateur de Candlelight et Ascendance Records, ex bassiste de EXTREME NOISE TERROR) et de la belle Julie Kiss (ex chanteuse de WITHOUT FACE qui ont semble-t-il beaucoup de mal à se remettre de son départ), ont mis les bouchées doubles pour nous asséner un second opus tout simplement énorme. On connaissait le groupe pour son aptitude à mélanger un Metal parfois relativement agressif avec des éléments Progressif ou encore Jazzy qui leur donnaient cette personnalité, mais le fruit de leurs efforts est ici encore plus abouti, allant plus loin dans les nuances et la profondeur. La plupart des titres tournent autour des sept, huit minutes durant lesquelles les guitares surpuissantes aux riffs appuyés se baladent sur des structures basse batterie parfois agréablement alambiquées, ou au contraire plus directes se permettant même quelques courts passages en blast beat sur The Lie notamment. Les claviers sont tout autant travaillés et sans cesse de connivence pour apporter l’originalité et l’inattendu, que ce soit dans les parties plus douces et Progressives que dans les moments plus agressifs. Les plans s’enchevêtrent et s’entrechoquent en ne laissant aucun répit à l’auditeur qui se voit bousculer de tout côtés sans avoir la possibilité de retrouver un équilibre qu’il cherchera en vain, à l’image de titres comme Mirage qui oscille quelque part entre SPIRAL ARCHITECT, PLANET X et DREAM THEATER, le tout parsemé de passages aériens. Ceci a déjà de quoi mettre les sens en ébullition, mais une des particularités les plus étonnantes de TO-MERA est cette faculté d’inclure le plus naturellement du monde des passages très Jazzy tout au long de leurs compositions, allant parfois jusqu'à approcher une sorte de Smooth Jazz avec piano, guitares claires et même saxo, où la voix de Julie se fait encore plus sensuelle évoquant carrément des chanteuses comme Helen Folasade Adu, plus connue sous le nom de SADE. Ces atmosphères au doux parfum de Club de Jazz insérés avec habileté au sein d’un Metal Progressif puissant aux structures parfois complexes relève du génie et d’une maîtrise parfaite de la part de ces cinq musiciens qui réussissent le pari d’une musique originale et d’un album remarquablement surprenant.

   

 

 Highlights : Tout...  

Tracklist :  
01. The Lie
02. Mirage
03. The Glory Of A New Day
04. Inside The Hourglass
05. A Sorrow To Kill
06. Asylum
07. Fallen From Grace
08. Temptation
                                  



Line Up:

Julie Kiss (chant)
Tom McLean (guitare)
Hen (clavier)
Lee Barrett (basse)
Paul Westwood (batterie)

Label :

Sortie :

Production :

Candlelight Records

18/02/2008

Brett Caldas-Lima


Discographie :

Transcendental (2006)
Delusions (2008)


Note des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 557 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • DORO dévoile un nouveau titre : Brickwall (vidéo clip)

    terry RM
    Doro ! Excellent !!!!

    Lire la suite...

     
  • MYRKUR - Folkesange

    MetalDen
    Quel dépaysement ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ELECTRIC MOB Discharge - Un premier album avec un finaliste de The Voice Brésil

    MetalDen
    Oui belle surprise, oui un ...

    Lire la suite...

     
  • THIN LIZZY - Live And Dangerous - Chronique

    MetalDen
    Merci Phil d'avoir pris le temps ...

    Lire la suite...

     
  • BUTCH WALKER American Love Story

    MetalDen
    Ha Ha ben joué en effet Flyover ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)