0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

scott weiland and the wildabouts blaster 2015

Je me sentais incapable d’exprimer et partager clairement un avis, un sentiment au sujet de cet album. Ce phénomène se nomme le syndrome de la page blanche.

Du malheur…

La prometteuse alliance des WILDABOUTS et Scott Weiland a officiellement volé en éclats, le 3 décembre 2015, lorsqu’est annoncé le décès du chanteur. Le décès – moins médiatisé mais tout aussi impactant – du guitariste Jeremy Brown avait déjà ébranlé les fondations. Jeremy Brown disparut, la veille de la sortie du premier album Blaster, le 30 mars 2015.

Je n’ai pas envie de mettre Scott Weiland sur un piédestal : le gars a sciemment brûlé sa vie par les deux bouts. Certains trouvent honorables de crever en Rocker. Sauf que le rocker Scott Weiland laisse derrière lui deux enfants endeuillés.

Je retiens toutefois un artiste profondément amoureux de Rock, de sa facette la plus douce (le Glam) à la plus dure (le Hard). Il avait cette capacité à émouvoir, voire vous hypnotiser.
Je ne connais guère le parcours de Jeremy Brown. Par contre j’estime qu’à 34 ans, ce talentueux guitariste et compositeur ne méritait pas une carrière placée sous le signe de l’étoile filante. Éphémère fut sa carrière, néanmoins il nous a gratifié d’un superbe disque !

est né l’un des plus beaux témoignages de l’Histoire du Rock !

L’opus Blaster, réalisé le 31 mars 2015, est un beau condensé de Rock.
Judicieusement calibré, Blaster propose instants sauvages à la belle époque Grunge (les plombés Modzilla et White Lightning ; le direct Bleed Out) et instants légers rappelant F-O-R-T-E-M-E-N-T les T-REX et par extension la scène Glam Rock (le sensuel Way She Moves ; l’addictif et sucré Hotel Rio ; ou par hasard la réussie reprise 20th Century Boy, chanson initialement interprétée par la bande de Marc Bolan en 1973).

A travers Youth Quake et Circles, les WILDABOUTS se fendent d’une incursion sur les terres des EAGLES et DIRE STRAITS.
Ou Beach Pop qui, comme son nom l’indique, flirte sans complexe avec la Pop.

Mention spéciale à Parachute, à la fois incisif et planant. Peut-être le meilleur « entre deux » qu’offre l’album.

Blaster est un véritable travail d’orfèvre. Un bijou du Rock.
 
Line-up :
Scott Weiland (chant)
Jeremy Brown (guitare)
Tommy Black (basse)
Dany Thompson (batterie)
 
Tracklist :
01. Modzilla
02. Way She Moves
03. Hotel Rio
04. Amethyst
05. White Lightning
06. Blue Eyes
07. Bleed Out
08. Youth Quake
09. Beach Pop
10. Parachute
11. 20th Century Boy
12. Circles
 
Label : Soft Drive / Ear Music
Sortie : 31 mars 2015
Production : Rick Parker
 
Discographie :
Blaster (2015)

Comments:

You have no rights to post comments

SCOTT WEILAND AND THE WILDABOUTS – Blaster (2015) - 4.5 out of 5 based on 2 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 688 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • MICHAEL OAKLEY - Introspect - La Chronique

    Nico
    J'aime aussi beaucoup ce mouvement ...

    Lire la suite...

     
  • CLINT CURTIS - Broken Light - Le nouveau Bon Jovi ???

    Pilgrimwen
    Superbe découverte, fab ! Merci ...

    Lire la suite...

     
  • CLINT CURTIS - Broken Light - Le nouveau Bon Jovi ???

    MetalDen
    En effet, excellent, pas grand ...

    Lire la suite...

     
  • LEPROUS - Pitfalls

    MetalDen
    Déçu aussi, espérons que c'est ...

    Lire la suite...

     
  • TRUST - Fils De Lutte

    MetalDen
    4/5 pour moi, excellent opus !

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)