0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Cinq années auront été nécessaires pour donner une suite à Corps, le précèdent méfait d’Albinaya.

C’est que nos parisiens, qui soutiennent leur projet  depuis 1997, prennent leur temps pour bien faire les choses. Ce beauté Païenne constitue leur troisième opus, et ils se sont donnés les moyens pour franchir un cap. Abinaya est ainsi passé de l’autoproduction artisanale et s’est exilé quelques temps à Philadelphie dans les Damage Room Studios avec l’appui Kevin Pandele. Le résultat est à la hauteur, . avec un son puissant et étonnamment précis, c’est ce qui saute à l’oreille à la première écoute. Les ingrédients identifiés dans Corps  sont toujours à l’ordre du jour, et notamment cette rythmique tribale assurée par Nicolas Héraud, qui double la batterie classique assurée par un l’autre Nicolas, Vieilhomme en l’occurrence,  Andreas Santo complétant à la basse cette section rythmique. Igor Achard au niveau du chant aborde des sujets plus ou moins sensibles comme le Paganisme ancestral et l’engouement hypocrite actuel pour un ordre moral dans Beauté Païenne, le titre éponyme de 8mn aux riffs acérés, le génocide des indiens Arawaks dans Arawaks, la haine qui ronge les esprits dans Haine, l’exploitation des pauvres par les nantis dans Nord/Sud ou la révolte qui menace dans Le Nouvel Insurgé. Au niveau du chant Igor est capable d’abandonner son chant rauque pour des lignes plus mélodiques sur Le Noir Soleil et Almees, ce registre garde ma préférence.



Au final, si vous aviez été séduits par Corps, ce Beauté Païenne  saura vous conquérir à nouveau avec son métal français  original et rageur.

 



Tracklist : Line Up :  
  1. Beauté Païenne
  2. Arawaks
  3. Haine
  4. L'épitaphe
  5. Nord - Sud
  6. Le Noir Soleil
  7. Aimées
  8. Le Nouvel Insurgé (à Jules Vallès)
Igor Achard (chant-guitare)
André Santos (basse)
Nicolas Héraud (percussions)
Nicolas Vielhomme (batterie
am

 

Label : Symbol Music (Brennus)
Sortie : 19/04/2014
Production : n/a


Discographie :

Abinaya (2000)
Corps (2009)
Beauté Païenne (2014)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 523 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...