Nouvelles:

Auteur Sujet: THE ROLLING STONES  (Lu 22530 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #60 le: Mer 22 Juil 20 16:09:16 »


                                       


Un joyau du catalogue des ROLLING STONES sera restauré à sa pleine gloire et plus encore avec la sortie multi-format le 4 septembre de leur classique de 1973 "Goats Head Soup" (détails dans les news) .

Il y aura notamment dans le coffret et dans les éditions de luxe, le titre "Scarlet", inédit, avec la guitare de Jimmy Page, et une troisième chanson nouvellement dévoilée, "All The Rage".

La vidéo « lyrique » officielle de "Scarlet" peut maintenant être vue ci-dessous.



Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #61 le: Mer 09 Sep 20 12:43:10 »
                                       


Mise en ligne de l'album complet Brussels Affair, Live in 1973, dans la playlist ci-dessus, il fait partie de la nouvelle édition Goats Head Soup 2020 De Luxe (détails dans les news) .

                                   

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #62 le: Ven 18 Déc 20 21:59:01 »
The Rolling Stones - Le film docu Crossfire Hurricane ce soir  vendredi 18 décembre à 22:45 sur ARTE. Pour ceux qui ne pourront pas le voir la vidéo replay ci-dessous.

Les Rolling Stones reviennent sur leur carrière. Un documentaire épique et kaléidoscopique, qui retrace l’histoire mouvementée d’une légende, de l’hystérie des premiers concerts aux périodes plus sombres : les addictions aux drogues, la prison et la mort de Brian Jones.

Génération après génération, leur musique a influencé des millions de fans. Leurs tubes habitent les mémoires et leurs coups d’éclat ont fait à maintes reprises la une des journaux. Provocateurs et sulfureux, les grands rivaux des Beatles ont réalisé l’exploit de faire une carrière cinq fois plus longue. De leurs débuts en 1962 jusqu'à l’aube de leur tournée mondiale triomphale "14 on Fire", en 2014, les Rolling Stones se remémorent un demi-siècle de musique, de concerts, d’aventures et de déboires.

"Sex, drugs and rock’n’roll"
À l'occasion de cette rétrospective teintée de nostalgie, Mick Jagger et sa bande ont été interviewés, leur récit nourri étant le fil conducteur qui relie les documents d’archives, extraits de concerts, de journaux télévisés et d’entretiens d’époque, ainsi que des vidéos plus intimes. En résulte un film kaléidoscopique qui documente les moments clés de leur carrière, l’hystérie des premiers concerts comme les périodes plus sombres – les addictions aux drogues, la prison et la mort de Brian Jones. Un film très sex, drugs and rock’n’roll qui retrace l’histoire mouvementée d’une légende.

    Réalisation : Brett Morgen 2012



 
« Modifié: Ven 22 Jan 21 20:09:51 par MetalDen »

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #63 le: Ven 22 Jan 21 20:08:01 »





"La vie de Brian Jones" : portrait intime et sensible du fondateur des Rolling Stones

« La vie de Brian Jones » : c’est à voir ce vendredi 22/01 sur Arte à 22h40, ci-dessous la video du film pour ceux qui ne pourront le voir.


Il est mort à 27 ans, inaugurant le triste "club des 27". Brian Jones, le fondateur des Rolling Stones, s'est peu à peu éloigné des autres membres du groupe et a sombré dans ses addictions. Un portrait touchant, à voir sur Arte, brosse le portrait de ce génie de la musique, trop fragile pour le grand barnum du rock.


Le titre fait penser aux Monthy Pithon, mais ça n’a rien à voir. Il est question, ici, d’un autre monument britannique : les Rolling Stones.  "La vie de Brian Jones" est à voir sur Arte. Ce documentaire inédit de Patrick Boudet brosse un portrait sensible et riche de Brian Jones, le fondateur des Stones.

C’est lui qui a choisi le nom du groupe, qui en a recruté tous les membres, c’est lui qui a organisé les premiers concerts. Sans Brian Jones, les Stones n’aurait pas existé. Il est mort à 27 ans, en 1969, noyé dans sa piscine, inaugurant le triste « club des 27 » : de nombreux artistes le rejoindront dans cette macabre liste de ceux et celles qui sont morts au même âge : Janis Joplin, Kurt Cobain, Amy Winehouse...
Un génie trop fragile

Pardonnez ma légèreté, mais l’un des intérêts de ce documentaire est capillaire. Brian Jones était un dandy à la magnifique tignasse blonde. Il prenait grand soin de son look et de ses cheveux. Il était chic et décadent. Les images du début des années 1960 sont éloquentes : à l’époque, Mick Jagger a l’air d’un collégien propre sur lui. Le bad boy des Stones, c’était Brian !

Très vite, avec le succès, s’impose le duo créatif du groupe : Mick Jagger et Keith Richards composent ensemble et le fossé se creuse. D’autant que Brian sombre dans l’alcool et la drogue. Il essaie ainsi d’affronter son manque de confiance en lui, expliquent ses proches, mais il est de plus en plus déconnecté.

Les témoignages des proches, tout en nuance, font la grande qualité de ce documentaire. Notamment sur la rupture de Brian avec la top model Anita Pallenberg, l’amour de sa vie, qui le quitta pour Keith Richards. 

Au fil des années, on voit Brian, sur les photos, devenir de plus en plus blafard, mal en point, comme s’il devenait un fantôme. Comme s’il s’effaçait. Ce groupe était sa création, elle lui a échappé. Il a perdu le fil de sa propre histoire. Personnage complexe, esthète sombre, Brian Jones était l’âme des Stones. Un génie de la musique, mais trop fragile pour le grand cirque du rock n’roll qu’il a pourtant contribué à faire naitre. 


 
« Modifié: Ven 22 Jan 21 20:12:36 par MetalDen »

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #64 le: Sam 23 Jan 21 12:13:08 »







Un autre chouette film est passé sur ARTE ce 22/01 : Ronnie Wood : un destin nommé guitare La vidéo replay ci-dessous si vous l'avez manqué !


Il semble revenu de tout. Après plus d’un demi-siècle de scène, Ronnie Wood, 73 ans, le plus discret des Rolling Stones, n’a toujours pas raccroché sa guitare. Il s’est en revanche assagi, en se débarrassant des addictions qui l’ont longtemps poursuivi – le cancer qui lui a coûté une partie de son poumon gauche en 2017 ne lui laissait guère le choix...

Il semble revenu de tout. Après plus d’un demi-siècle à déchaîner les foules, Ronnie Wood, 73 ans, le plus discret des Rolling Stones, n’a toujours pas raccroché sa guitare. Il s’est en revanche assagi, en se débarrassant des addictions qui l’ont longtemps poursuivi – le cancer qui lui a coûté une partie de son poumon gauche en 2017 ne lui laissait guère le choix. Alors que le septuagénaire partage désormais son temps entre la peinture, la musique et la vie de famille, Mike Figgis lui consacre un portrait documentaire riche d’entretiens, dans lequel le musicien, toujours pétillant et gouailleur, se souvient avec gourmandise de ses folles années, avant, pendant et après les Rolling Stones – qu’il a rejoints en 1975. Mike Figgis donne aussi la parole à un casting alléchant : Keith Richards, Mick Jagger, Rod Stewart, Damien Hirst ou Imelda May.




  Réalisation : Mike Figgis   Pays :   Royaume-Uni
« Modifié: Sam 23 Jan 21 12:22:00 par MetalDen »

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #65 le: Lun 26 Avr 21 19:39:39 »

Ronnie Wood des ROLLING STONES a révélé qu'il avait combattu le cancer pour la deuxième fois pendant le confinement.

S'adressant exclusivement à The Sun, le guitariste de 73 ans a déclaré: "J'ai eu le cancer de deux manières différentes maintenant. J'ai eu un cancer du poumon en 2017, et j'ai eu des petites cellules plus récemment que j'ai combattu lors du dernier confinement."

Les petites cellules sont une maladie dans laquelle les cellules malignes se trouvent le plus souvent dans les poumons. Cependant, ça peut parfois survenir dans d'autres zones telles que la prostate, le pancréas et les ganglions lymphatiques.

Wood a confirmé qu'il avait finalement reçu «le feu vert». Il a également crédité sa sobriété de dix ans et avoir remis son destin entre les mains d'une «puissance supérieure».

«Je traverse beaucoup de problèmes maintenant, mais tout au long de ma convalescence, il faut lâcher prise», a-t-il déclaré. «Et quand vous remettez le résultat à votre puissance supérieure.'  Tout ce que je peux faire, c'est rester positif dans mon attitude, être fort et le combattre, et le reste dépend de ma puissance supérieure. "

Lorsque Wood a reçu un diagnostic de cancer du poumon il y a quatre ans, il a cité le tabagisme, déclarant qu'il a fumé «25 à 30 cigarettes par jour pendant environ 50 ans». Il a subi une opération de cinq heures pour traiter une petite lésion pulmonaire.

"J'ai eu beaucoup de chance, j'ai toujours eu un ange gardien très fort qui veillait sur moi", a-t-il déclaré dans une interview en 2017. "De plein droit, je ne devrais pas être ici."

L'année dernière, Eagle Rock Entertainment a publié une biographie approfondie de Wood, "Somebody Up There Likes Me". Le documentaire retrace les 50 ans d'histoire musicale de Wood, depuis THE BIRDS, THE JEFF BECK GROUP, THE FACES (avec Rod Stewart) et THE NEW BARBARIANS, jusqu'à devenir membre permanent de THE ROLLING STONES.

Ronnie a décrit le film comme résumant «l'essence de la survie» dans une vie qu'il continue de vivre pleinement, sans regrets. «Je ne changerais rien, sauf que je le ferais les yeux un peu plus ouverts», a-t-il déclaré. "J'ai été entre les mains du destin toute ma vie… et j'étais au bon endroit au bon moment."


« Modifié: Lun 26 Avr 21 19:49:58 par MetalDen »

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
Re : THE ROLLING STONES
« Réponse #66 le: Mar 24 Août 21 23:59:23 »


Le batteur des Rolling Stones, Charlie Watts, est décédé mardi à Londres à l’âge de 80 ans, a annoncé son agent, déplorant la disparition de « l’un des plus grands batteurs de sa génération. » (détails dans les news)
« Modifié: Mer 25 Août 21 00:01:21 par MetalDen »

Hors ligne noursmetal

  • Hero
  • *****
  • Messages: 1586
    • Voir le profil
Re : THE ROLLING STONES
« Réponse #67 le: Lun 30 Août 21 18:58:26 »
je crois qu'il a été élu meilleur batteur du siecle par le magazine .... rolling stone, la boucle est bouclée.
sacrée batteur surtout influencé par le jazz . RIP
long live r'n'r

Hors ligne MetalDen

  • Administrator
  • Hero
  • *****
  • Messages: 38251
    • Voir le profil
    • rockmeeting
THE ROLLING STONES
« Réponse #68 le: Mer 22 Sep 21 00:21:30 »


Les Rolling Stones ont joué leur premier concert sans Charlie Watts ce 20 septembre.

Lors d'un événement privé organisé au Gillette Stadium du Massachusetts par le propriétaire des New England Patriots, Robert Kraft, le groupe a interprété un set de 14 chansons avec le nouveau batteur de tournée Steve Jordan, six jours avant de reprendre la tournée No Filter qui a été  retardée, quelques videos ci-dessous.

Début août, les Stones ont annoncé que Watts ne rejoindrait probablement pas le groupe pour la partie nord-américaine de la tournée parce que le batteur se remettait d'une procédure médicale non spécifiée. Les concerts avaient déjà été reportés en raison de la pandémie de COVID-19.

Steve Jordan, un batteur, producteur et auteur-compositeur très apprécié qui a travaillé en étroite collaboration avec Keith Richards tout au long de sa carrière solo, a été nommé remplaçant de Watts en tournée. Trois semaines plus tard, Watts est décédé à l'âge de 80 ans de causes non précisées.

Le concert d'hier soir a présenté le début de deux nouveaux morceaux, "Living in the Heart of Love" et une reprise de "Trouble's A' Comin" des Chi-Lites.

Jordan aura sa première chance de se produire avec les Stones devant une salle comble le 26 septembre à St. Louis. La tournée No Filter du groupe devrait se terminer le 20 novembre à Austin.

Les Rolling Stones, Gillette Stadium, Foxborough, Massachusetts, 20 septembre 2021 - set-list
1. "Let's Spend the Night Together"
2. "Tumbling Dice"
3. "Under My Thumb"
4. "Trouble's a Coming"
5. "Living in a Ghost Town"
6. "You Can't Always Get What You Want"
7. "Midnight Rambler"
8. "Miss You"
9. "19th Nervous Breakdown"
10. "Start Me Up"
11. "Gimme Shelter"
12. "Sympathy for the Devil"
13. "Jumpin' Jack Flash"
14. "(I Can't Get No) Satisfaction"

Hommage à Charlie :





« Modifié: Mer 22 Sep 21 11:09:42 par MetalDen »